mercredi 31 décembre 2008

Koushik - Be with...

Stones Throw... Aujourd'hui, presque tout le monde connait le célèbre label (ultra-nombriliste) dirigé par Peanut Butter Wolf: Lord Quas, Madvillains, Jay Dee, Percee, Declaime en sont les plus célèbres porte-drapeau. Maintenant, je dirais qu'il y a une sorte de 'boss-caché', l'espèce d'element inclassifiable qui fait justement que l'on trouve de talentueux éléments à tout coin du label. Koushik... Pas besoin de vous dire que je ne trouve quasiment rien comme infos sur la toile. Si ce n'est qu'il serait de nationalité Canadienne, mais d'origines Indie/Indoue (?), tout ceci étant bien sûr à vérifier.
Pour mon 23ième anniversaire, ma femme m'a gentillement offert le cd best-of de Stones Throw, qui fêtait les 10 ans du label: voilà ma rencontre avec l'artiste, la track "Be with" qui, selon moi, jurait de manière fort jolie avec le reste de la tracklist, bien qu'il y ait du Yesterday News Quintet, du Gary Wilson, hein.
Quelques recherches plus tard, je tombe sur le dernier lien en direct download valide (oui, car S.T. est assez pointu là-dessus: PAS DE TÉLÉCHARMENT...), que j'ai d'ailleurs retrouvé pour votre plus grand plaisir et là, la claque !!! Intrigué d'une part par le cover resolument "étrange", le hasard fit quand même que pour introduction, je tombe sur "Be with", chanson que je connaissais déjà. Mais pour le reste, c'est comme se retrouvé à lire "Sandman" de Neil Gaiman; c'est tout à fait magnifique. On se croirait dans une sorte de pays des merveilles auditif où tout style est approché mais sans jamais s'en approprié l'essence. On passe d'un certain Trip-Hop un peu Folk, en passant par des ambiances assez... je sais pas, là je n'ai vraiment plus les mots. Par exemple, avec "Ew", on dirait que l'on se trouve à la frontière entre du John Lennon et du Tom Scott, le tout un peu psyché mais joliment maîtrisé. Pareil pour des titres comme "Homage", "Pretty soon" et "One in a day", même si ce dernier semblerait tout droit sorti d'un énième mix de "madvillainy".
L'ensemble des sons qui donnet une suite parfaitement cohérente soupoudrée de vocalises presque timides, font de "Be with" un excellent moment à passer, 26 minutes au total.
Faîtes-vous plaisir :)



Koushik - Be with... Cimer Rudy (lien mort)

1 - Be with
2 - Homage
3 - Pretty soon
4 - Take it back (Interlude)
5 - Winter sun
6 - One i a day
7 - Back to the end
8 - Too many ways
9 - Ride out
10 - Ride it out
11 - Battle rhymes for battle times
12 - Younger than today Pt.1
13 - Ew
14 - Only dreaming

dimanche 28 décembre 2008

Alpha - Stargazing...

Alpha... Un groupe dont le nom est souvent apparu ces dernières semaines sur le blog: je décide donc maintenant d'en aprler avec un peu plus de sérieux.
Groupe filleul des Massives Attack et de Portishead, en 1997 quand sort "Come from heaven", personne (à mon avis) ne pouvait se douter qu'ils réussiraient à faire de leurs ambiances Trip Hop/Electro/Abstract un "son" à part entière.
Vous trouverez ici une bio assez complète.
"Stargazing" donc, sorti en 2003, a véritablement sonné comme l'ULTRAconfirmation du talent montré, esquissé et surtout à demi-avoué que l'on pouvait trouver sur et dans "Come from heaven" et surtout qui vient dissipé les petits doutes qui tournaient autour d" Impossible thrill.
Malgré tout, on sent quand même une touche d'experimental, plus présente quand dans le premier projet; et ce n'est pas pour déplaire.
(je ne vais m'attarder que sur les pistes qui sortent du lot, bien que toutes soient superbes)
La vraie/fausse introduction passée et surtout malgré un excellent "Once round town", on rentre véritablement dans le monde d'Alpha par "Lipstick from the asylum". Que dire ? une instrumentation toujours aussi maîtrisée, on se plait à sentir la construction du morceau jusqu'aux premières vocalises. Sur le coup, Martin Barnard nous offre un superbe travail d'orfèvre, sa voix juste nous porte tout au long de 3 minutes 54.
On appréciera les jolies pianos d' "Elvis" interprétée par Kelvin Swaybe, le tout dans un style assez jazzy. "As far as you can" est la petite piste instru que j'attendais: dans l'idée, une sorte de jardin d'enfant, jardin d'Eden soutenu par un beat assez inédit avec pour trame principale quelques notes de pianos (toujours) joliement jouées. Un regal surtout quand arrivent les violons en fin de morceau. "Saturn in the rain" nous replonge dans le sentiment de nostalgie instauré dans chacun des albums; la basse y joue pour beaucoup.
"Silver light" est pour moi la BOMBE de l'album, je n'ai pas grand chose à dire à part... nan que dalle, en fait. (J'aurai p'tet vu une ligne de basse un peu plus lourde, grasse).
"I just wanna make you", alors là, vous me direz si je m'enflamme, mais je trouve que ça ressemble aux productions Lenny Kravitz qu'il a fait pour Vanessa Paradis. Une bombe aussi, interprétée par Kelvin Swaybe. "Blue autumn", c'est du classique de chez classique; aucun risque prit autant dans le texte que dans l'instru. J'apprécie particulièrement la petite sirène bien discrète qui sefait entendre par moment.
Pour finir, "Stargazing" est la vraie SUITE de "Come from heaven" (au risque de me repété), un projet mené d'une main de maître qui, bien sûr a fait date.
Faîtes-vous plaisir :)



Alpha - Stargazing (lien mort)

1 - Sleepdust
2 - Once round town
3 - Lipstick from the asylum
4 - A perfect end
5 - Elvis
6 - As far as you can
7 - Saturn in the rain
8 - Waiting
9 - Silver light
10 - I just wanna make you
11 - Vers toi
12 - Double view
13 - Blue autumn
14 - Portable living

mardi 23 décembre 2008

Rip One - Epitome

Il est des albums tellement discrets qu'on pourrait les appelés albums cachés... "Epitome" de Rip One en fait parti, sorte d'ode à la Bossa, au Breakbeat et à l'instrumental...
Peu de chose à dire, le travail est propre, juste et frais. On alterne pistes instrumentales et rappées facilement. Peu de featurings, pour un maximum de musique.
Pas l'album de l'année mais une superbe bouffée d'oxygène. "Rising again" est LA bombe de l'album, à mon sens...
Faîtes-vous plaisir :)


Epitome (lien mort)

1 - In the sky
2 - How it is
3 - Music of life
4 - K-Jee tribute
5 - Morning rise
6 - Brain is like a factory
7 - Think & stop
8 - Set you free
9 - Bring the soul back
10 - Maintain
11 - Another Burton
12 - Let off the stress
13 - Game's been good
14 - More than words
15 - Rising again
16 - Outro

lundi 22 décembre 2008

Me'Shell Ndegeocello - Cookie: The Anthropological mixtape

"Cookie: The Anthropological mixtape" est une petite galette sortie en 2002 et qui mérite un peu plus de reconnaissance... Me'Shell, on l'a présente plus, des featurings avec Guru ou avec Quincy Jones, son flow et son phrasé digne d'une activiste officiant dans des pubs ou cafés/bars.
Au niveau de la forme, Marcus Miller, Redman, 'Supa' Dave West, Talib Kweli, Caron Weeler... Bon déjà c'est pas mal, sachant bien-sûr qu'il y en a d'autres encore. Au niveau du fond c'est toujours aussi bon et beau que dans "Plantation lullabies" ou "Bitter", de jolies images et métaphores, de magnifique alitérations, le tout servis sur des sons aux ambiances Nu-Soul, Abstract et Lounge. Le gros single de l'époque étant "Hot night" en duo avec Talib, je me rappelle qu'il passait souvent à Nova. J'ai pas mal dosé "Barry farms" et "trust" mais tout l'abum s'écoute et s'apprécie de manière uniforme. Aucune track ne déborde, c'est une partition maîtrisée de bout en bout.
Faîtes-vous plaisir :)



Cookie: The Anthropological mixtape

1 - Dead nigga blvd. (Pt. 1)
2 - Hot night
3 - Interlude: Blah blah blah, dyba dyba, dyba
4 - Priorities 1-6
5 - Pocketbook
6 - Barry farms
7 - Trust
8 - Akel Dama (Field OfbBlood)
9 - Earth
10 - Better by the pound
11 - Criterion
12 - GOD.FEAR.MONEY
13 - Jabril
14 - Dead nigga blvd. (Pt. 2)
15 - Interlude: 6 Legged griot trio (Weariness)
16 - Pocketbook


mercredi 17 décembre 2008

The Future Sound - The Whole shabang vol. 1

Il est dans l'océan HipHop de petites qui, malheureusement se sont perdues à cause du temps. Des albums classiques qui avec le recul se révèlent être de magnifiques œuvres tant lyricalement qu'instrumentalement.
Flash-Back et The Rhythm Kingpin' Relay qui forment le duo The Future Sound sortent en 1992 "The Whole shabang vol. 1 (le volume 2 ne verra jamais le jour) et mettent une claquent au monde du HipHop. Malheureusement, un isolement mal maîtrisé ou totalement assumé les fera difficilement perdurer, face aux crew montant tels que le Wu Tang, The Flavor Unit, Native Tong, Olympique de Marseille ou encore le Masta Ace Incorporated...
Celà dit, celà n'elève rien au fait que le talent était présent.
L'album depeint le quotidien de jeunes ados, ça parlent de filles, de Caterpillar, de la condition du jeune afro-américain et de son futur avec une bonne dose d'objectivité et d'humilité.
"Pixie groove", "lady/What's a bro to do ?" et surtout le magnifique (Wig out mix) de "Flashback relay & the Whole shabang" sont pour moi les plus grosses tueries.
Faîtes-vous plaisir :)


The Whole shabang vol. 1
mdp:  culturehiphop

1 - Intro
2 - This is a game
3 - The Function
4 - Flashback relay & the whole shabang
5 - Star struck (Caterpillar style)
6 - Thread
7 - The Bop step
8 - Lady/What's a bro to do ?
9 - Pixie groove
10 - Scriptic cryptic
11 - Primates in stitches
12 - Flashback relay & the whole shabang (Wig out mix)
13 - Sucka set
14 - Jungleo
15 - When the ends meet (Life of the futuristic B-boy)

vendredi 12 décembre 2008

Symbolic One & Illmind - The Art of onemind

Sorti en 2005 chez "BBE", cette petite galette est une pure merveille signée Illmind et Symbolic One (The Strange Fruit Project): je me rappelle quand je l'ai découverte à la Fnac à l'époque, déjà le sigle "BBE", garant d'une certaine qualité et puis bien sûr une incroyable tracklist avec des featurings comme El Da Sense, Chip-Fu (Fu-Schinkens), Darien Brockington, Phonte, Supastition, Kenn Starr... Mais bon, c'est surtout la "RoOm intro" qui m'a littéralement retourné le cerveau: j'ai juste écouté cette première track et je suis reparti avec le skeud.
Depuis les choses ont un peu changées: Illmind a signé chez G-Unit (ui ui), d'ailleurs son dernier album d'instrus est une merde pas possible et j'ai aussi écouté le dernier projet de Symbolic One et bbbbeeeeuuurrrrrkkkkk...
Bref, "The Art of one mind" s'intègre parfaitement dans la lignée de la série "Beat generation", même s'il n'en fait pas parti. Vous trouverez dans les instrus tout le charme qui faisait les premières productions des 'Strange Fruit Projet', petites lignes de contre-basses, pianos vintages et bonnes grosses outros.
"Never gone change", "Right here", "Blue note", "Night like this" et surtout "Onemind" sont les p'tits perles qui se détachent du reste; sachant bien sûr que presque tout est bon.
Faîtes-vous plaisir :)


The Art of onemind

1 -RoOM Intro
2 - Been gone F. Strange Fruit Project, Proh Mic & S'ence
3 - Neva gone change F. Supastition
4 - Club Aquarius F. Tree & Down Jones
5 - Hush F. Deloach, Myone & Kay
6 - Right here F. Little Brother & Median
7 - Blues notes F. Free Agents, Oneself & Myone
8 - Hands off F. K-Otix & Deloach
9 - Night like this F. Darien Brockington & Big Pooh
10 - The Broke song F. Strange Fruit Projet
11 - The Groove F. Organic thoughts
12 - Milk'em F. Ghostface Killah, Trife & Myone
13 - Day after day F. Moon Cricket & Verbal Seed
14 - Onemind F. El Da Sensei & Chip Fu
15 - We three kings F. Myth, Bavu & Chucky Sly
16 - Guilty pleasures F. Kenn Starr & Thesis
17 - High powered F. The Procussions

J. Sands - The Breaks

J. Sands, l'autre moitié de 'Lone Catalyst', à l'image de son compère J. Rawls, n'est pas le genre de gars à rester inactif quand il n'y plus/pas de projet commun: non content d'apparaitre sur pas mal de projet d’activistes de l'Ohio, ou diverses compilations de la côté Est, le gamin est assez productif quand il s'agit de sortir des petites choses pour nous divertir.
"The Breaks 2: The interlude violator", sorti en 2006 est un projet 50% crevar et 50% 'bien joué', quand même. Je m'explique: cet album repose sur le fait que toutes les instrus sont en fait des chutes de morceaux ou plus précisément, les petites pseudos interludes que certains producteurs comme Pete Rock, Jay Dee, De La Soul ou encore Diamond D utilisent en tant qu' outros.
Je trouve ça bien foutu quand même, osé aussi, mais faut reconnaitre que le gamin joue le racleur des fonds de tiroirs même si, je trouve que certaines de ces chutes, peuvent effectivement tourner sur 2 ou 3 minutes pour constituer une vraie instru. Voilà, en plus, au prix où je l'ai eu, hein... :p
Faîtes-vous plaisir :)



The Breaks 2 (lien mort)

1 -Intro
2 - The Inerlude Violator
3 - Straight to da point
4 - Place to be (Saturday night)
5 - The Moment I feared Pt. 2
6 - No sampled cleared
7 - Money on the corner
8 - Theses words
9 - police are you the best friend ?
10 - A likkle story
11 - North side raiders
12 - No samples cleared revisited
13 - Nifity Q
14 - Keep my name out ya mouth
15 - Blue balls
16 - Counting the chips
17 - John Dough
18 - STFU

mercredi 10 décembre 2008

Satrumentalz - The S factor

Petit activiste HH chilien Satrumentalz nous balance un petit album d'instrus comme il sait les faire.
C'est très inspiré, mais bon aujourd'hui, quel beatmaker ne l'est pas ? Peut-être Primo par la découpe si particulière de ses samples... Bref, on reprochera tout de même au bonhomme une construction des sons ou instrumentation assez grillée.
Ça n'enlève rien au fait que le taf proposé soit propre. Édit de 2017, voilà ses pages Bancamp: Satrumentalzbeatz & Satrumentalz
Faîtes-vous plaisir :)



Satrumentalz - The S factor (Lien mort)

1 - Aquel
2 - Bless
3 - Changes
4 - Chokoleitz
5 - D'elite
6 - Engagement
7 - Es mas que un delirio
8 - Find
9 - Give me
10 - Green
11 - Highlife
12 - Love it
13 - oxido
14 - Room
15 - Stereotypes
16 - Take you
17 - Whateva

vendredi 5 décembre 2008

Dernières acquisitions...

Ahlàlà... j'aime le mois de décembre; non pas pour le chocolat mais parce que je reçois tout plein de skeuds. J'viens de trouver après avoir chercher comme un petit fou le "Lightweight heavy" de Fat Jon sur ebay (ça tombe bien, j'en avais marre de tourner avec l'mp3); et un gentil représentant de maison de disque m'a encore gâté:

-Fat Jon - Lightweight heavy


-Eddie Russ - "See the light" et " Take a look at yourself





-George Duke - Dukey treats



-les compilations "Soul brothers" volumes 2 et 3 et la compil' "Soul sisters" volume 4 (Pas le bon cover, mais ils sont tous dans le même ton).


-George Clinton & his gangsters of love

mercredi 3 décembre 2008

The String Quartet

Je suis encore en plein rangement dans ma bibliothèque iTunes; au rythme où j'avance, je pense terminer tout ça d'ici... 2 mois
Bref, je (re)tombe sur "The String Quartet", ces p'tits musiciens qui sortent albums sur albums à la gloire de différents genres musicaux et artistes: ça va d'Aerosmith aux Red Hot en passant par N.I.N., Tupac Shakur ou encore U2.
Justement, l'album consacré au défunt Tupac est au téléchargement.
J'vais pas vous mentir, je n'y connais pas grand chose à la musique classique, au violon et peut-être à la pétanque, mais les adaptations des sons sont superbes. "Dear mama", "To live & die in L.A." "I get around" et surtout "Picture me rollin'"
J'ai découvert ce groupe avec leur petit bijou "Tribute to...", une grosse et belle compilation dans laquelle on pouvait "Crucify" de Tori Amos, "Boys don't cry" de The Cure et le magnifique "Just like you imagined" de Nine Inch Nails.
C'est très en p'tit fond pour passer une soirée bien pépère.
Faites-vous plaisir ;)


Tribute to Tupac (Lien mort)

1 - California love
2 - Dear mama
3 - Brenda's got a baby
4 - Picture me rollin'
5 - Keep ya head up
6 - All eyes on me
7 - 2 of amerikaz most wanted
8 - 2 live & die in L.A.
9 - How do you want it
10 - I get around
11 - I ain't mad at cha
12 - Life goes on
13 - Thugz mansion
14 - Another day

vendredi 28 novembre 2008

Krewcial - 25/8

Tout le monde sait que quand BBE décide de sortir un album, il y a 99,9% de chances que ça débouche sur une sorte d'orgasme auditif: en témoignent "Survivin' elements" de Peter Philips, "The Magnificent" et surtout "The Return of the magnificent" de Jeff Townes ou encore "Here to there" de Vincent Williams.
Bon, mais maintenant ce que j'apprécie chez nos amis anglais, c'est quand ils nous dégotent des petites perles comme par exemple Baby Blak et son sous-côté "Once you go blak" mais surtout "le 25/8" de Krewcial; c'est bien entendu sur ce dernier que nous allons nous attarder.

"Nul n'est prophète en son pays", adage qui se vérifie totalement avec le bonhomme d'origine belge. L'élement déterminant de l'entreprise de ce blog fût ma grosse désillusion à l'époque où je trainais sur un genre de truc qui ressemblait à forum HipHop dont le web-master était belge. Bref, j'ai plusieurs fois poser la question aux forumeurs belges, à savoir "avez-vous des infos sur Krewcial ?" et... personne, rien, que dalle.
Bref, après des heures de recherches j'apprends après achat du skeud (en 2005) que l'auteur est belge et à une discographie longue comme le sexe de Lexington Steel; enfin, discographie, apparemment très peu de cd et beaucoup de k7 audio selon les dires d'un disquaire de Bruxelles.
Le peu d'infos que j'ai trouvées sur le net sont en néerlandais donc, j'ai arrêté là de jouer les détectives.

"25/8", c'est 18 pistes entièrement produites par Krewcial, de prestigieux featurings tels que Phonte de little Brother, Kazi, OhNo, Murs ou encore la sublime Tanya Saw, une ambiance Jazzy emplie de grosse, grosse, très grosse nostalgie teintée de bons souvenirs.
Un album très personnel où vous pourrez découvrir des textes où Krewcial se livre: "Reminisce" et son outro qui vous fait voyager, loin, loin... "Same tears" et même "Sky to land".

L'album est juste, ni plus, ni moins: on sent bien que le p'tit belge est conscient de son potentiel musical, tant au micro qu'au niveau de l'mpc; ce qui ne l'empêche pas de pondre de jolies rimes et de belles métaphores qui reposent des beats et samples astucieusement trouvés.
Pour un "premier" album sorti aux yeux et surtout aux oreilles de tout le monde, je pense qu'il n'est pas éxagéré de dire que c'est un coup de maître.
Faîtes-vous plaisir :)


Krewcial - 25/8 (lien mort)

1 - The Krewc
2 - Krewc control
3 - 25/8
4 - Live from RJ's basement
5 - Sky to the land F. Inkslove
6 - Statement F. Shyrock & Ugene
7 - Reminisce F. Tanya Saw
8 - ISP
9 - Oxygen
10 - Stupid
11 - Krewcial
12 - On point F. Kazi & OhNo
13 - Everyday F. Murs
14 - Try harder F. Tanya Saw
15 - Hedonism F. Cee Major
16 - The After
17 - Same tears
18 - U.R.U. F. Phonte & Tanya Saw

jeudi 27 novembre 2008

Dernières acquisitions...

Bon, ce n'est un secret pour personne, je me suis offert le petit "Airport 2" de Moka Only: je l'ai reçu aujourd'hui même et ça fait quand même trop plaisir.


Lors de mes derniers rendez-vous avec des représentants, un en particulier m'a vraiment gâté: en effet, on m'a apporté un coffret "Mastercuts legends", celui comprenant un best de Curtis Mayfield, de Bobby Womack et Marvin Gaye. Inutile de vous dire que tout est excellent. Même si le 'best' de Marvin contient beaucoup de live et que durant ces lives, Marvin Gaye était un peu aviné... C'est bien sûr avec le skeud d' (Oncle) Curtis que j'ai le plus joué. Le disque de Womack est particulièrement interessant aussi: ça me permet de combler quelques lacunes concernant une des grandes figures de la Soul et du Rhythm 'n' Blues.

 J'ai aussi eu le droit au best de Quincy Jones, issue du box "James Brown, Herbie Hancock, Quincy Jones": Là, je decouvre presque car je connais seulement le côté altruiste du bonhomme. Ici, ce sont ses productions mais vraiment pour lui.
À approfondir donc...


Ahlàlà, j'aime mon métier :)

vendredi 21 novembre 2008

Count Bass D - L7

Sorti il y a moins d'un mois, "L7" est le dernier enfant de Dwight Ferrel aka Count Bass D. Pas de liens à proposer mais juste quelques lignes et quelques mots pour vous présenter la chose.
Je ne suis pas très objectif, c'est vrai, mais c'est album est une petite bombinette: on y retrouve tous les ingrédients qui rendent ses précédents si magnifiques. Phases rappées, slamées ou encore chantées, instrus bien décallées, tout y est sauf, ou alors je me trompe, LA petite lyrics dédiée à Bobby Brown que l'on peut trouver dans "Dwight Spitz", "Begborrowsteel" et "Act your waist size".
En ce moment, je cale beaucoup sur "Neon Soul", mais "Can we hang on tonight" est tout aussi superbe. On navigue vraiment en terrain conquit ici, pourtant je sais pas... j'avais quand même quelques p'tits doutes quand à l'orientation, non pas sexuelle, mais musicale de l'album. Doutes totalement dissipés quand "Make it flow", "Gio any" et "Black pay" sont venus me chatouiller les tympans. Petit reproche tout de même, ça me plairait de trouver un Grap Luva et Count sur la même instru produite par Spinna ou Kev Brown, ou même Thes One. Enfin bon...


mercredi 19 novembre 2008

Slum Village - Fantastic vol. 2

Bon, je sais ce que vous allez me dire: "tout le monde l'a, tout le monde le connait cet album"...
Eh bien je le poste quand même car, il y a encore des gens que je classe dans la catégorie des suceurs, qui portent des tee-shirts "Jay Dee changed my life" et qui ne connaissent et surtout qui ne savent comment et où a commencée la légende.
Donc, "Fantastic vol. 2", projet qui intervient un peu plus d'un an après l'avortement de "Fantastic", quelques tracks en plus et en moins, des featurings tels Pete Rock, Q-Tip, Jazzy Jeff pour ne citer qu'eux. Une maîtrise un peu plus perceptible de ce qui sera le "son" de Jay Dee, un T3 affûté comme jamais et surtout un Baatin à la limite du génial.
Je pense que personne ne contestera que rien n'est à jeter dans cet album. Magnifique alternance des sons, des ambiances, des thèmes qui atteint son paroxysme avec "Go ladies" et petit finish façon buff dans le studio. J'ai beaucoup tripper à l'époque sur le single "Climax" qui a eu droit à son clip, dans lequel Gary Coleman aka Arnold, d'Arnold et 'Sauvez' Willy apparaissait.
Que de souvenirs qui me reviennent, comment ne pas parler de "Fall in Love" ?? De son magnifique remix en featuring Samiyyahh Dixon (dispo sur "Trinity: past, present & futur" sorti en 2002. Et comment ne pas parler justement du remix du remix, sorte de session freestyle où Jay chantait un espece de "don't fall in Love, na na na naaa"... mais je m'égare...
"Fantastic vol. 2" c'est aussi "CB4" avec son beat à la limite de l'agréssif sur lequel la 'triforce' fait des miracles, c'est aussi l'ambiance festive vintage de "What's it all about" avec Busta Rhymes...
Bon, de toutes façons, tout est bon sur cet album: qu'est-ce que vous voulez que je vous dise ?
Quand je parle de S.V., je pense tout de suite à cette galette et, avec tout le respect que j'ai pour Elzhi, le nom Slum VIllage reste associé à Jay Dee, T3 & Baatin'.
Faîtes-vous plaisir :)


Slum Village - Fantastic vol. 2

1 - Intro
2 - Conant Gardens
3 - I don't know F. Jazzy Jeff
4 - Jealousy
5 - Climax (Girl shit)
6 - Hold tighhht F. Q-Tip
7 - Tell me F. D'Angelo
8 - What's it all about F. Busta Rhymes
9 - Forth & back F. Kurupt
10 - Untitled (Fantastic)
11 - Fall-N-Love
12 - Get dis money
13 - Raise it up
14 - CB4
15 - Once upon a time F. Pete Rock
16 - Players
17 - Euyes up
18 - 2 U 4 U
19 - Go ladies

lundi 17 novembre 2008

Moka Only - Airport 2

Dernier album de l'amigo Moka en ma possession: "Airport 2" est une parfaite tuerie. Un véritable coup de génie orchestré, ce coup de poing dans la face que j'attendais depuis "Lowdown suite", et ben je viens de le recevoir.
De "Airport remix" à "Asleep" en passant par "Sweet", "Forthsewhogotstuck" pfff.... tout est bon.
J'me suis pas encore pris la tête sur les textes, mais j'me fais pas de soucis. Côté instrus, c'est fou: des p'tits samples toujours bien trouvés, des voix pitchées qui font pas trop racoleuses, des lignes basses magnifiques...
Je le redis, son meilleur projet depuis l'intestable "Lowdown suite". Pourtant "Claptrap", regorge d'instrus gravement dangereuses. Un achat impératif !!!
Faîtes-vous plaisir :)


samedi 15 novembre 2008

mardi 11 novembre 2008

Meaty Ogre - Leo vs Pisces

J'ai plus ou moins changer d'ordi et donc, je transfère toute ma bibliothèque iTunes sur un disque dur externe; j'en profite également pour faire un petit tri des choses que je n'écouterai plus.
Dans ce petit tri, j'ai (re)trouvé des sons que j'avais presque oublié. La vidéo postée juste en-dessous en fait partie: le petit label de Chicago, Galapagos 4 a sorti un petit album instrumental remplie de jolies ambiances.
Meaty Ogre justement, talentueux producteur issu du label nous a offert en 2003 "Leo vs Pisces" et c'est sur la version instru que je m'attarde aujourd'hui.
L'ambiance y est clairement sombre, limite assez sauvage sur certaines pistes. On est bien loin d'un son résolument "HipHop"; ici on navigue entre une sorte de Trip Hop maîtrisé et ce que Mr.Scruff appellerait du NuJazz... mais laissons le jeu des étiquettes...
Les pistes qui (pour moi) sortent du lots sont "Leo prowls...", "Be me, leave" et "5:00 Am shadows".
On croirait "Teach em" tout droit sorti de l'esprit de Nightmare on wax, sorte de trajet aérien qui vous fait voyager le nez collé à un hublot de la fusée Ariane. On pourrait associer tout aussi facilement "Durmbilical chord" à une course effrénée au milieu d'une forêt...
Enfin bon, je pourrais coller à chaque pistes un cadre temporel avec une localisation propre, mais ça resterait bien sûr relatif. Je vais vous laisser voyager en compagnie de Meaty et nous en reparlerons à votre retour...
Bon voyage :)



Meaty Ogre - Leo vs Pisces

1 - Leo prowls...
2 - Pornounciation
3 - Teach em
4 - Flibbertigibbit
5 - Amusing ourselves to death
6 - Swim or sleep
7 - Orlon's right shoulder
8 - Be me, leave
9 - Descending son
10 - 'Go cubbie holes
11 - Raging bull
12 - Drumbilical chord
13 - 5:00 AM shadows
14 - Long dirty word
15 - Wheel of misfortune
16 - Water sine
17 - Suns on the prowl
18 - Mutable end
20- ... Pisces swims away

Galapagos 4 - Reincarnated

lundi 10 novembre 2008

Gil Scott-Heron & Brian Jackson - Winter in America

Pour faire plaisir à Raf' et à d'autres bien sûr, j'me suis dis qu'il serait pas trop mal de mettre au téléchargement ce petit bijou qu'est "Winter in America", avec quelques versions lives s'il vous plait.
Pas grand chose à dire à part bien sûr que GSH est un magnifique parolier, mais ça on savait mais que question chant, c'est pas Teddy Pendergrass.
Toutefois, il y a des magnifiques morceaux en tout point comme "your daddy love you" et surtout "Winter in America", version live.
Faîtes-vous plaisir :)


Winter in America

1 - Peace go with you, Brother (As-Salaam-Alaikum)
2 - Rivers of my fathers
3 -Very Precious Time
4 - Back home
5 - Bottle
6 - Song for Bobby Smith
7 - Your daddy Loves you
8 - H2o gate Blues
9 - Peace go with you, Brother (As-Salaam-Alaikum)
10 - Winter in America (Live)
11 - Song for Bobby Smith (Alternate Take)
12 - Your daddy loves you (Live)

mercredi 5 novembre 2008

Surreal - Pardon my dust

Dernière découverte en date, Surreal et "Pardon my dust" qui a l'air d'être son cinquième album.
Verdict: grosse bombe !!! Pour tout, instrus, lyrics et ambiances. C'est dingue, je pensais pas kiffer autant... De "Mama don't cry" à "Pursuit" en passant par "Stay the same", tout s'enchaine parfaitement.
J'balançe le myspace du bougre, pour ceux qui veulent...
J'vais pas discourir dessus plus longtemps, faîtes-vous plaisir :)


Pardon my dust

1 - Intro
2 - Mama don't cry
3 - God speed
4 - The Surface F. Dillan Maurer
5 - Downtown trodden
6 - Time is of the essence F. Izrael Bell
7 - Stay the same
8 - First chapter
9 - Rainy Eve F. Will Widoss
10 - The Recipe
11 - Pops lullaby F. Geen Giles
12 - Mama don't cry (Five Quartz mix)
13 - Far away F. Othello & Jacewon
14 - Pursuit F. Supastition

mardi 4 novembre 2008

Homies over hoes

Convinced - Refreshing

Bon, loin d'être l'album de l'année, "Refreshing" apporte son très petit lot de choses intéressantes: notamment quelques bonnes lyrics, la fourniture de quelques outros, quoiqu'un peu longues...
Le flow de Convinced rappelant de temps à autres celui d'une Kanye West, mais légèrement.
On appréciera particulièrement "My hero", "Quentin' theme", "Cold world" et l'outro de " A new Love"...
Faîtes-vous plaisir :)




Refreshing

1 - Refreshing
2 - Miss memory
3 - Mass Appeal 2008
4 - My Hero
5 - Quentin’s theme
6 - Speechless
7 - La La La
8 - Cold world F. Kynse
9 - In a zone
10 - A new Love
11 - Just live
12 - A letter for you
13 - Got dreams

dimanche 2 novembre 2008

LMNO & Kev Brown - Selective hearing

Comme convenu mon cher rOudy, voici l'un des albums les plus représentatifs du génie de Kev Brown: cette fois il l'a joue en équipe avec le très talentueux LMNO (des Visionaries) pour nous offrir le magique "Selective hearing".
Pour ceux qui ont écumé le net à la recherche de tout ce que l'on pouvait avoir et vouloir sur Kev, vous verrez que la plupart des instrus sont issues de "fresh brownies" et de la "Beat tape #2": pour ma part ayant retourné dans tous les sens ses ou ces deux tueries instrumentales, quelle surprise de voir poser dessus un excellent mc.
Et comme nous en témoigne "Low Budget", Kev nous gratifie des instrus... Voilà, on est vraiment dans le délire "merci d'avoir acheter mon album, merci d'avoir télécharger mon album..."
C'est donc en tout et pour tout 11 petites tracks bien choisies, produites et rappées qui font que l'on espère voire les deux protagonistes retravailler ensembles.
Faîtes-vous plaisir :)




Selective hearing

1 - Fanfare
2 - The Beat tape
3 - Who's that ?
4 - Show up
5 - Selective hearing
6 - Get away
7 - The Cause
8 - We got this
9 - Unheard
10 - Make a way
11 - raise
12 - 22 Instrumentals

J'en profite également pour re-up "The Magnificent", crédité à 'tort' à Jazzy Jeff: Kev Brown produisant une grande et grosse partie de l'album, il est bon et préférable de lui rendre son du...
Enjoy :)



The Magnificent (On remercie l'enfoiré qu'on appelle Akram, pour re-up).

1 - Da Ntro F. Pauly Yamz & Baby Blak
2 - Shake it off F. Chef Word
3 - For tha love of tha game F. Baby Blak & Paul Yamz
4 - Break it down F. J-Live
5 - How I do ? F. Shawn Stockman (Boyz II Men) & Cy Young
6 - Worldwide F. Oddisse
7 - Rock with u F. Erro
8 - Travelz F. Baby Blak & Crushall
9 - Scram F. Freddie Foxxx
10 - My people F. Raheem
11 - Know ur hood F. Paul Yamz & Chef Word
12 - Love savior F. Flo Brown & Raheem
13 - Mystery man F. The Last Emperor
14 - We are F. Cy Young & Raheem
15 - A charmed life F. J-Live
16 - We live in Philly F. Jill Scott
17 - In time F. V.

samedi 1 novembre 2008

People Under The Stairs - The Wiz

Moka Oly - Carrots & eggs

Moka Only est décidément très affuté et créatif ces derniers temps: il multiplie les projets avec talent et c'est tant mieux pour nos oreilles.
Reçu jeudi dernier, mais pas encore écouté, je ne me fais aucun soucis quant à l'orientation de "Carrots & eggs". J'espère juste quelques featurings assez 'osés' de la part du canadien.
Faîtes-vous plaisir :)



jeudi 30 octobre 2008

Bobby Caldwell - What you won't do for Love

Ayant perdu cet album en faisant une fausse manip' au niveau de mon iTunes, je l'ai donc recherché et trouvé sur "So good music" (édit de 2017, blog vivant mais sans activité): un magnifique blog dédié à la VRAIE musique et surtout, tenu par un vrai connaisseur. Je vous encourage à y aller et à y rester !!!

"What you won't do for Love", donc, le meilleur album de l'ami Bobby diront certains, pour ma part "Cat in the hat" m'est tout aussi délicieux.
Plus connu par la nouvelle génération pour s'être fait samplé par Jay Dee pour "The Light" et par je ne sais quel autre producteur pour 2Pac et la track "Do for Love", par Clark Kent pour "Sky's the limit" sur "Ready 2 die" et d'autres bien sûr, comme Kan Kick.
Nous naviguons ici entre petite Funk et Soul/Rhythm 'n' Blues bien maîtrisé: pas grand chose à dire à part que c'est tout bonnement musicalement superbe.
Faîtes-vous plaisir :)



What you won't do for Love

1 - Special to me
2 - My Flame
3 - Love won't wait
4 - Can't say goodbye
5 - Come to me
6 - What you won't do for Love ?
7 - Kalimba song
8 - Take me back to then
9 - Down for the third time

mercredi 29 octobre 2008

Une pensée pour Jay Dee...

L'album du petit frère de Jay Dee est enfin sorti et j'ai pu l'écouter en intégralité et c'est sans surprise un magnifique biscuit. "Yancey boys" qui ne comporte QUE des sons inédits du regretté Jay Dee nous fait faire un bond en arrière de plus de dix ans. En effet, les sons sont dans la directe continuité de "Fantastic" (que ce soit le volume un ou deux).
Néanmoins, c'était trop beau pour qu'il n'y ait pas d'ombres, Illa J n'est pas un mc 100% talentueux: disons pour être objectif qu'il est fort, mais sans plus. Vous pourrez aussi aprecier le fait qu'il chante, alors là aussi, comme pour un Mos Def, on aime ou on aime pas. Guilty Simpson, Franck Nitty, Affion Crockett et Debi Nova côté featurings, c'est moins d'une heure qui passe agréablement, mais je n'en dis pas plus.
Faîtes-vous plaisir :)



Yancey boys + version instru

1 - Timeless
2 - We here
3 - R u listenin' ? F. Guilty Simpson
4 - Alien family by Frank Nitty
5 - Strugglin'
6 - Showtime
7 - Swagger
8 - Mr. Shakes aka Affion Crockett
9 - DFTF F. Affion Crockett
10 - All good
11 - Sounds like Love F. Debi Nova
12 - Everytime
13 - Illa Soul
14 - Air signs

vendredi 24 octobre 2008

... et la magie fût...

Chers vous, j'ai en ma possession un petit biscuit qui risque de faire couler pas mal d'encre et de larmes: Trad Vibes, le petit label parisien qui monte nous gratifie d'un mini album comprenant 6 titres et... c'est excellent !!
"Wizard performances" qui, au passage, aurait très bien pu s'appeler "Skills" tellement les sons sont de niveau international, est tout simplement complet.
Trop souvent, bien d'albums se trouvent au final trop remplis de ceci, ou trop manquant de cela; ici, l'alternance des sons est aussi normale que la suite du jour à la nuit: aucunes ne déborde sur sa suivante.




1 - Breaksploitation produit par Suspect
2 - In the begining was the beat produit par Yann Kesz
3 - Open your eyes produit par Mr. HoNe
4 - Money produit par Moar
5 - Nos nuits produit par Saneyes
6 - Pieces of mind produit par Two Elements

La première écoute laisse interrogatif, un peu comme un réveil quand votre moitié vous demandez de quoi vous avez rêvez. Ben là, on essaie de se rappeler à quel(s) production nous font penser les sons: un peu de Pete Rock ?? Fat Jon ? du Jay Dee alors ? Peut-être du Samon Kawamura ou du Nick Nack... mais nan, c'est plus que ça. Ça sonne résolument quelque chose de difficilement identifiable. Tellement évidement en plus: ça sonne HipHop FRANÇAIS !
Ce HipHop nourrie, dopé, fortifié de diverses écoutes, origines, de respect, d'aspirations et savoir faire d'ici et d'ailleurs dont, d'ailleurs nos oreilles pouvaient se délecter il y a de ça plus d'une dizaine d'années.
Non pas que nous avons ici une révolution, mais un travail d'orfèvre qui je l'espère fera date par sa qualité et son humilité.

-"Breaksploitatin", véritable hymne au Breakbeat au ton soutenu de bout en bout, comme une poursuite ponctuée d'une chute ouverte ou brutale (c'est au choix).
-"In the begining" avec son beat surprenant est... intemporelle; vous êtes ici, là dans un espace totalement déstructuré mais ayant pourtant une ligne conductrice, "Beat generation".
-"Open your eyes", ma préférée, propose une tempo lent, calme presque sensuelle. Le tout 'aromatisée' d'une outro comme je les aime.
-"Money" nous replonge dans le Breakbeat, comme pour continuer la poursuite initiée par "Breaksploitation". Le tout servi par des violons bien accordés qui viennent buter sur une ligne de basse agressive.
-"Nos nuits" est l'exemple type de ce dont je vous parlais plus haut: ça ressemble à, mais ça n'en est pas. Ou plutôt, c'est la continuité du travail de Pete, de Nick Nack, de Fat Jon mais avec une réelle identité. On apprécie particulièrement le beat simple mais ultra efficace.
-"Pieces of mind", c'est la conclusion d'un superbe moment passé: comme si on vous disait "c'est dommage, mais nous fermons". 3 petites instrus dans une seule, comme Hier, Aujourd'hui et Demain dans une vie. À dominante nostalgique...

À la relecture de ces quelques lignes, je me rends compte que je l'ai joué pas mal 'poète', le fait est que le travail proposé est tellement juste et représentatif de ce que doit être le HipHop Français qu'on ne peut qu'être charmé.
Le revers de la médaille, POUR VOUS :p , est que je n'ai pas de teaser ni de sons à vous faire tourner pour le moment. Sachez simplement que l'album arrive bientôt.

... et la magie fût après la performance des magiciens...

Madlib - Beat Konducta vol. 5

Aï aïe aïe Madlib nous revient avec un 'beat konducta' dont il a le secret et, accompagné de J Rocc.
Les deux compères nous offrent un excellentissime hommage au défunt Jay Dee.
Incroyable !
Faites-vous plaisir ;)



mardi 21 octobre 2008

Kanzulu & Declaime - Government

Petit maxi album sorti en 2003 des compères Kan Kick et Declaime passé assez inaperçu, mais qui vaut son pesant de cahuettes, quand même.
Faîtes-vous plaisir...



Kanzulu & Declaime - Government (Lien mort)

1 - Do it Kan (Interlude)
2 - Government
3 - Government (Kanstrumental)
4 - Sept. 12th 2002 (Interlude)
5 -Love of Ca$h
6 - Love of Ca$h (Kanstrumental)
7 - Microphone moonlight stroll With Charli (Kanstrumental)

DL Incognito - A captured moment in time

Encore un peu d'HipHop canadien, bien rafraichissant et surtout sans prétention.
À écouter avec attention, surtout "these is my adventures", un brin nostalgique...
Faîtes-vous plaisir :)



dimanche 19 octobre 2008

Declaime ou Dudley Perkins ??

Suite à la demande d'un lecteur du blog, je vous mets un peu de Declaime ou Dudley Perkins, c'est au choix: Declaime étant la version plus 'rappeur' des deux.
Des petites choses bien intéressantes: "Mad Men on arrival" entièrement produit par Kan Kick, ou "The Dank & Jammy show" produit par J.Rawls...
Bref, faîtes-vous plaisir ;)


Declaime - Andsoitsaid

1 - Intro
2 - Move it
3 - Oxnardbangbreak
4 - Shit ain't right
5 - Magicalmuzikbreak
6 - The Movement F. The Lootpack
7 - Sickman
8 - Asylum walk
9 - Exclaim the name
10 - Get'em Skit
11 - Westcoastwildstyle F. Raska & M.E.D.
12 - Kizumsihtrofdogknaht
13 - Thankful F. Kazi
14- Cheebaskit]
15 - Roll'em right (The Sequel) F. Phil The Agony & Sauna
16 - True MC F. Impact, KanKick & P Nut
17 - Andsoitsaid
18- Beatconductasinsai
19 - Don't Trip
20 - Muzikillmind
21 - 2MC or not 2MC
22 - Bumptybumplebildamludeotis
23 - Uplift da opposite F. Taboo The Sweetest
24 - Spybreak
25 - Reasons
26 - Unuthafatassdrumple
27 - Caliwayz
28 - Dayzend
29- Last days and times
30 - Outro



 Declaime - Mad Men EP (lien mort)

1 - Mad intro
2 - M.A.D.M.E.N.
3 - Kanstructivist
4 - Mad Men on arrival
5 - Madcrew interlude
6 - Mad mad world
7 - Sex rhyme
8 - Mad outro




 J.Rawls & Declaime - It's the Dank & Jammy show (lien mort)

1 - Intro
2 - It's the Dank & Jammy Show
3 - Call me
4 - Love light
5 - Can't go wrong
6 - Club joint
7 - Chosen
8 - Compassion
9 - Last lash out
10 - One million ways
11 - Revolution
12 - Thank you
13 - Being human



lundi 13 octobre 2008

Stacy Epps - The Awakening

(Douple post suite à une demande spéciale)
"A message to you Roudy"
Bon voilà, je m'étais promis de vous donner le lien pour l'excellent album "the Awakening" de l'ex boulotte, c'est fait...
Un superbe album bien produit, mais je vous laisse le découvrir.
Faîtes-vous plaisir ;)


mercredi 8 octobre 2008

The Foreign Exchange - Leave it all behind (Double post)

Voilà enfin le tant attendu "Leave it all behind": je viens à peine de le recevoir et ben je suis déjà en sang. C'est propre et frais: il me fait les mêmes impressions sauf que celui-ci à l'air très axé "amour"... À vérifier en long et large.
Faîtes-vous plaisir ;)



 Leave it all behind

1 - Daykeeper
2 - Take off the Blues
3 - All or nothing/Coming home to you
4 - I wanna know
5 - House of cards
6 - Sweeter than you
7 - Valediction
8 - If she breaks your heart
9 - If this is Love
10 - Something to behold
11 - Leave it all behind

Large Professor - Beatz vol. 2

On a déjà évoqué le cas Large "Extra P" Professor par ici, donc on va éviter de parler pour ne rien dire. Avant le demi échec qu'est son dernier venu "Main source", Large Pro a sorti "Beatz vol. 2". Comme pour le premier volume, un album d'instrus avec le même goût d'inachevé qui laisse plus qu'intérrogatif quand au talent (et à la motivation) du gaillard. Des boucles qui tournent sur 2 à 4 temps pendant 4 minutes, ça fait lourd à la fin.
10 tons en dessous de "Beatz vol. 1" et vraiment pas représentatif de tout le savoir faire d'un des grands noms du HipHop, néanmoins, faîtes-vous plaisir :)



Large Professor - Beatz vol. 2 (lien mort)

1 - Millenium
2 - Xtra P for President
3 - Slickmoney
4 - We have a winner
5 - Mathematics
6 - Skyline pool
7 - Cool out
8 - Don't change
9 - Shotz fired
10 - The Highst
11 - NY at night
12 - Good in the Hood
13 - A caint stop
14 - Oh winz
15 - Third guitar
16 - We pro gress
17 - Disco club (Bonus)
18 - Hood in the USA (Bonus)

mardi 7 octobre 2008

The Phärcyde - Plain Rap

Dernier album du groupe avant le départ (ou la pause) de Tré Hardson et de Fat Lips, "Plain Rap" est un album sous-côté à tous niveaux. Assez compréhensible quand on sait que derrière lui, il y a "Bizzare ride II the Phärcyde" et "Labcabincalifornia"; cependant, pour moi, il reste l'album le plus beau du groupe (disque d'or, tout de même).
Tout d'abord pour cette galette, fini les gros producteurs: ici on fait plus appel à des pas trop (in)connus dont J. Swift (un des boss de Delicious Vynil), Frank Friction, Bedie...
L'ambiance y est beaucoup moins 'HipHop' que dans leur prétendants albums: plus tamisée, cool, reposante limite Lounge sur certaines pistes comme "World", "Evolution".
Composé de 12 pistes qui s'enchainent parfaitement, "PR" prends plus des allures d'album expérimentale que d'album d'un groupe à la notoriété déjà acquise. Comme si le groupe avait prévu de rendre un dernier hommage aux fans de la première heure. C'est je pense ce qu'il le différencie des précédents.
"World" est à mon avis la piste incontournable de l'album; des par son tempo, ses paroles et surtout des cœurs qui habillent le refrain.
Avec "Blaze", on se retrouve déjà en terrain conquit et maîtrisé par les Phärcyde: les flows sont maîtrisés, ils s'alternent comme le groupe sait le faire.
Sur "Somethin'", on sent clairement les prémices de ce que sera la carrière solo de Tré: cette piste n'est vraiment pas sans rappeler l'album "Liberation" qui sortira en 2002.

Pour le dernier coup d'éclat du groupe, ils ont livré une copie propre, chaleureuse, un brin nostalgique mais qui selon moi souffre et brille de son humilité. À la limite, c'est peut-être même l'album que je conseillerai d'acheter à quelqu'un qui veut entre dans l'univers des natifs de Californie.
Faîtes-vous plaisir ;)





The Phärcyde - Plain Rap

1 - Trust
2 - Network
3 - L.A.
4 - Somethin'
5 - Misery
6 - Blaze
7 - Rush
8 - Sock sick
9 - Guestlist
10 - Evolution
11 - Frontline
12 - World

lundi 6 octobre 2008

Dernière acquisition... (Double post)

Bon, j'en parlai il n'y ai pas très longtemps: j'ai tellement kiffé que normal, l'achat devint IMPÉRATIF !!


Samon Kawamura - Translations

01 - Intro
02 - All about you
03 - Black star
04 - U nu
05 - One & one
06 - Timeless space
07 - Somiya
08 - Everlasting
09 - Reflections
10 - As we come
11 - You are the only one
12 - Destination blue
13 - Astral
14 - Aaragon
15 - Air
16 - Tokyo Love
17 - People
18 - How long
19 - Last call
20 - Outro
21 - Wake up

vendredi 3 octobre 2008

Dernières acquisitions...

Ça faisait pas mal de temps que je ne m'étais pas acheter de skeud(s), alors j'ai profité de la réception au magasin du tout nouveau Stacy Epps "The Awakening" (acheté les yeux fermés) et du "Long way back" de T-Love.
2 achats 100% féminins donc qui, comme je le sentais, sont conformes à mes attentes.
Stacy Epps du binôme "Sol Uprising" sort son véritable 1er album: pour ceux qui connaissent, elle avait déjà posé quelques sons sur myspace il y a pas mal de temps. Donc à part 2 sons, le reste c'est de la qualité inédite.
Nick Speed, Everett James, Flying Lotus, Slugabed, Muhsinah & Apex sont à la production, Stacy se chargeant de l'écriture de tous ses textes et du chant. C'est du bon taf...




"The Long way up" de T-Love m'a fait très plaisir aussi car, il y a beaucoup de sons à l'ancienne mélangés à des plus récents. Néanmoins, nous n'aurons pas les tracks des jazzLibs par exemple et encore moins l'excellent remix de "Who smoke the sunshine ?" du regretté Jay Dee.
Tous les sons ont été enregistrés entre 1988 et 2002 et ça ce sent, pour les plus anciens.

1 - The Reel love 
2 - Swing malindy

3 - When you're older (Ode to Pickaninny)
4 - Fortress (Of a Prophet)
5 - Modern Magdalena
6 - Who smoked the sunshine ?
7 - Intellectual proptease
8 - Seven F. Dwele
9 - Non-stop toast
10 - Witch-bitch ?
11 - Chiquita
12 - Long way back F. Dwele
13 - Wanna-Beez F. Chali 2NA
14 - Oh so suite (When malind)

mardi 30 septembre 2008

Pete Rock & Cl Smooth - The Makings of you (2008)

Bon: plus besoin de présenter le deux amis... 'Livin' legends', HipHopement plus que respectables blablabla et tout le tsoin-tsoin.
Pour ceux d'entre-vous qui douteraient encore de leur skills, voici une petite mixtape qui fait honneur à leur talent.
Faîtes-vous plaisir :)



Pete Rock & Cl Smooth - The Making of you

1 - Intro
2 - A Love thing
3 - Sway radio interview
4 - Shine on me
5 - Been a long time
6 - Tha two
7 - The Basement F. Heavy D & Rob O
8 - Its on you
9 - One in a million
10 - Can't front on me
11 - Back on the block
12 - I got a Love
13 - Shut 'em down F. Public Enemy
14 - Next on the menu
15 - Fakin jax
16 - Half man half amazin F. Method Man
17 - The Game F. Raekwon, Prodigy & Ghostface
18 - Appreciate
19 - #1 Soul Brother
20. Lots of Lovin
21 - Family affair (Rmx)
22. Reminisce (Rmx)
23 - Skinz F. Grand Puba
24 - This is what I meant
25 - Soul Brother #1
26 - Return of the Mecca
27 - Take You There
28 - Magic Hour F. Az
29 - Mecca & the Soul Brother
30 -Down with the king F. Run Dmc
31 - For Petes sake
32. Freestyle F/ Big L
33 - On and on
34 - Straighten it out
35 - The Reminisce Over You (T.R.O.Y.)
36 - The Creator
37 - 4our 5ive outro

The Boondocks



"The Boondocks" est à l'origine un petit comic strip décliné en dessin animé où sont comptés les aventures de deux jeunes frères afro-américains (Huey & Riley). Sorti de leur ghetto de Chicago et recueilli par leur grand-père habitant un quartier de classe moyenne à forte dominante blanche, tous trois (le grand-père et ses deux petits fils) vont animés (et bien souvent malgré eux) la petite ville fictive de Woodcrest.
Huey l'ainé est un petit révolutionnaire pro-afro, quand à son jeune frère... ben thug life à fond, quoi...

Les dessins sont plus que correctes, la saison deux empruntant même quelques codes à l'animation manga sans pour autant trop plagié. Au niveau de la bande son il y a du et du mauvais: on passera de Madvillain à des choses plus légères comme du Kanye West par exemple. C'est Asheru qui se la donne au niveau du générique. Côté doublage, apparaissent Snoop Dogg, Nate Dogg, Cee-Lo, Quincy Jones, Xzibit et bien d'autres guests...
Sur les deux saisons déjà existantes, la première est de loin la meilleure (mon avis).

Voici la page de Wikipédia correspondante et le site officiel.

vendredi 26 septembre 2008

People Under The Stairs - Fun DMC

En attentant le superbe (on l'espère) "Stepfather 2", voici le petit "Fun DMC" qui, j'espère tient la route. Mais avec PUTS, y'a pas de soucis...
Faîtes-vous plaisir ;)

People Under The Stairs - Fun DMC

1 - The Swan fever
2 - Step bacc
3 - Up yo spine (Live at The Fishbucket pt. 3)
4 - Ste. for Peter pt.1 “The Fun”
5 - Ste. for Peter Pt.2 “The Grind”
6 - Anotha’ (BBQ)
7 - The Ultimate 144
8 - Letter 2 c/o Bronx
9 - Party enemy #1
10 - Enjoy
11 - Gamin’ on ya
12 - Critical condition
13 - The Wiz
14 - People riddum
15 - California
16 - Love’s theme #1
17 - A baby
18 - Same beat (The Wesley Rap)
19 - D
20 - The Mike & Chris story

Madlib - WLIB AM King of the wigflip

Madlib sur BBE, ça va faire plus de 5/6 ans que j'en rêve: ils l'ont fait...
Après avoir signé (feu) Jay Dee, Marley Marl, Pete Rock, Spinna, Will I Am et Jazzy Jeff, les enfoiros de BBE ont réussi à chopper Madlib pour ce qui devrait être l'album de cette fin d'année.
Bon, coup classique: à l'heure où j'écris ces quelques lignes, je viens à peine de le reçevoir et suis déjà en train d'essayer de stopper une hémorragie tellement c'est bon. (Aïe aïe aïe "The Way I live)
Faîtes-vous plaisir :)



Madlib - WLIB AM King Of The wigflip (lien mort)

01 - The New resident
02 - Blow the horns on em F. Guilty Simpson
03 - The Plan pt. 1 F. Georgia Anne Muldrow)
04 - Tension
05 - Gamble on ya boy F. Defari
06 - The Ox (805) F. MED & Poke
07 - All virtue
08 - Blindfold test 10 (He don't play) F. J-Rocc
09 - The Thang - thang F. Prince Po
10 - Heat
11 - Smoke break
12 - The Plan (Reprise)
13 - Life F. Karriem Riggins
14 - Parklight
15 - Yo Yo affair pt. 1 & 2 F. Frezna
16 - I want it back F. The Professionals
17 - Disco dance
18 - What it do F. Liberation
19 - Take that money F. Roc C & Oh No20 - Drinks up ! F. Frank N Dank
21 - The Way that I live F. Stacy Eps
22 - Ratrace F. Murs
23 - Go ! F. Guilty Simpson
24 - Stop

jeudi 25 septembre 2008

The Foreign Exchange - Leave it all behind

Trouvé sur Elite Emusic, le sampler du prochain projet de The Foreign Exchange: ça a l'air très bon, bien frais comme l'a été le précédent. Il semble aussi que Nicolay se soit vraiment surpassé car (à mon sens) il tournait un peu en rond ces derniers temps. Soit...
Faîtes-vous plaisir :)


 You can download it here

1 - Daykeeper
2 - Take off the Blues
3 - All or nothing/Coming home to you
4 - I wanna know
5 - House of cards
6 - Sweeter than you
7 - Valediction
8 - If she breaks your heart
9 - If this is Love
10 - Something to behold
11 - Leave it all behind

mercredi 24 septembre 2008

Blu & Mainframe are Johnson & Johnson


Blu est très actif depuis un p'tit bout de temps; avec une réussite... disons, particulière: on peut pas dire que le projet "Crac knuckle" soit un grand classique, loin de là d'ailleurs. Cependant, ceux qui se sont délectés de "Below the heaven" savent qu'il peut élever son niveau à quelque chose de fou. Pour "Johnson & Johnson", je pars de zéro. J'me dis "on verra", j'en attends pas forcement quelque chose, comme ça, si ça ne le fait pas je ne serai pas déçu.
Faîtes-vous plais' :)



Blu & Mainframe - Johnson & Johnson (lien mort)


01 - J & J
02 - Up all night
03 - Half a’ knot
04 - Mama Told Me
05 - The Gusto room F. Stand Up By Bobo Lamb as Jack Johnson
06 - Wow!
07 - The Only way
08 - In the building F. Vocalist Miguel as Jontel Johnson
09 - Bout it, bout it F. Raps By Mainframe As Jon Johnson
10 - Spell check F. Gang Sign Language By Big D Menace
11 - Long time gone
12 - Still up all night F. Co$$ as Troy Johnson
13 - A perfect picture
14 - Anything is possible F. Raps By Randy & Jon Johnson
15 - The Oath
16 - Hidden bonus track

Mos Def & Talib Kweli are BlackStar

Mos Def d'un côté, Talib Kweli de l'autre, bon euh... j'pense que l'on a plus à présenter les deux compères aujourd'hui, mais tentant de voir le contexte de l'époque: Mos Def tente l'aventure solo au sortir d' 'Urban Thermo Dynamics', vrai/faux groupe d'avec son frère et sa sœur et plus ou moins de 'Medina Green'. Talib, lui cherche à s'émanciper du légendaire crew 'Spit kickers'... Les deux hommes fort d'une bonne entente sortent 'BlackStar', sorte de projet hybride qui cherche son élan dans les derniers remous d'A Tribe Called Quest.
Force est de constaté qu'à l'époque, 'BlackStar' a du souffrir de la comparaison, mais qu'importe, l'album est une merveille: s'appuyant sur les instrus du jeune et talentueux Tony Cottrell aka Dj Hi-Tek et du coup de patte de J.Rawls déjà bien encré dans le biz, mais aussi au niveau du mic, car on retrouve les poids lourds que sont Sadat X (Brand Nubians) et Common Sense sur "1.9.9.9.", l'un des singles de l'album. Vinia Mojica venant donné au tout, la p'tite touche de féminité qu'il manque au rouage.
Dix ans après, les sons n'ont pas vieillis, toujours d'actualité, ceux qui pour moi sortent du lot: "Re-Definition", "Yo yeah", "Thieves in the night" où Kweli tient deux couplets à couper le souffle, à mi-chemin en slam et rimes posées délicatement. "Respiration" et bien sûr "1.9.9.9".
Dommage que les protagonistes n'aient pas ou trop peu confirmés les attentes, car cet album est à tout point superbe.
Faîtes-vous plaisir ;)



 Mos Def & Talib Kweli are BlackStar

1 - Intro
2 - Astronomy (8th light)
3 - Definition
4 - Re:Definition
5 - Children's story
6 - Brown skin lady
7 - B Boys will B Boys
8 - K.O.S. (Determination)
9 - Hater players
10 - Yo yeah
11 - Respiration
12 - Thives in the night
13 - Twice inna lifetime

mardi 23 septembre 2008

Note interne...

Alors voilà, j'ai reçu quelques mails d'encouragements il y a peu et, voilà grosso modo ce qu'il en ressortait:
-un très gentil internaute me disait qu'il était tombé ici un peu par hasard et qu'il restait car les liens postés ici témoignaient d'une partie du HipHop qu'il ne connaissait et qu'il appréciait particulièrement. Il me dit aussi que j'avais contribué à réhabilité le HipHop à ses yeux.
(Très touché)

-un autre me félicitait sur la "qualité" de la musique proposée, mais me reprochait de ne pas parler "d'artistes" tels que Lil' Wayne, Le Gay-U... (pardon), le G-Unit, Timbaland... bon, tous les mecs un peu "chauds", quoi.

Je lui ai donc répondu qu'au risque de passer pour un élitiste, je ne pouvais pas écouter du Lil' Wayne, quand juste avant j'ai bouger la tête durant une heure sur (par exemple) un album de GangStarr ou de Heather B. Il y a une énorme perte au niveau qualité mais plus que ça, pour moi ces gens ne font pas de HipHop mais plutôt de la petite Pop pour mecs du ghetto.
Soit...

-le dernier mail reçu avait pour sujet la mise en place d'une c-box sur le blog: on me reprochait plus ou moins de ne pas en mettre une. À cela j'ai dis que je ne voulais pas en mettre car le plus souvent, ce sont des adresses de blogs qui sont postées et surtout que si VOUS voulez écrire quelque chose, il y a toujours le clic sur "commentaire".

Enfin, je remercie le peu de personne qui passe par ici, qui commente et qui m'envoie des liens. Ce qui devait être juste une entreprise à court termes va sans doute durer un peu plus.

dimanche 21 septembre 2008

Samon Kawamura - Translations

Bien avant "Unfold", Samon Kawamura sortait "Translations": autant vous dire que je viens de l'acquérir au moment où j'écris ces lignes, mais au vu de toutes les critiques que j'ai pu lire sur le net, cet album à l'air d'être d'une tuerie.
Ayant plus qu'apprécier "Unfold", je m'attends à passer un peu plus d'une heure plus qu'agréable.
Je vous invite donc aussi à vous faire plaisir :)

Samon Kawamura - Translations

01 - Intro
02 - All about you
03 - Black star
04 - U nu
05 - One & one
06 - Timeless space
07 - Somiya
08 - Everlasting
09 - Reflections
10 - As we come
11 - You are the only one
12 - Destination blue
13 - Astral
14 - Aaragon
15 - Air
16 - Tokyo Love
17 - People
18 - How long
19 - Last call
20 - Outro
21 - Wake up

mercredi 17 septembre 2008

Moka Only - Clap trap & Hot dog

Moka Only, le natif de Toronto à la voix de Common Sense fait un retour en force avec l'album "Clap trap". Sorti des collaborations avec ses compères Abstract Rude ou Def 3, il repart un peu à la source en proposant un album digne de "Low down suite" Sachant qu'est sorti un peu avant ou un peu après le très bon "Hot dog".
Autant dire tout de suite, sur les deux lp le travail est fou, bien fait, limite intestable: je regrette quand même qu'il n'y ait pas une ou deux productions de p'tits gars comme J.Rawls, Count Bass... Enfin bon, c'est pas moi qui décide :)
Faites-vous plaisir.



Moka Only - Clap trap

1 - Claptrap
2 - How little do you know ?
3 - Insular
4 - Summer stalker
5 - Trinity Hill
6 - Time to clean up
7 - Mo & Mo
8 - Colors don't run
9 - Hotels
10 - Bop-A-Lude
11 - Bank on it
12 - Ontario nights
13 - Piano trak
14 - There I go
15 - Sh*t talkers
16 - Speakers Part Two
17 - Chek out my beat
18 - Not wrong-A-Lude
19 - The Buggaloo
20 - Wurlitzer nights
21 - Out-A-Lude
22 - And I Love her



Moka Only - Hot dog

1 - Intro
2 - Hotdog
3 - If ya can't, ya can
4 - Cool
5 - Ooze
6 - Delicious vicious
7 - Do my pr
8 - Krispykreme pen
9 - The Baddest emcee
10 - Liftin weights (prod. by DJ Rhay)
11 - Yellow blobs
12 - Bottlecap (prod. by DJ Rhay)
13 - Get a bib
14 - I'm asleep
15 - Get both of our dough
16 - Exciting times
17 - Yer payin’