jeudi 28 avril 2016

Sade & MF Doom - Sadevilain (2016)

Voilà une association sur laquelle, je pense, il ne fallait pas trop forcer: dans le sens où MF ayant déjà pas mal samplé la diva... néanmoins, on ne boudera pas notre plaisir pour se délecter de la voix suave de Sade, à laquelle s'associe un Doom bien en forme. 
Ce n'est pas un projet officiel mais à placer dans la catégorie des 'mashup' et, on le doit au Dj/Producteur Seanh: bref un album de remixes quoi. la seule nouveauté étant ce featuring inhabituel. 
Plaisant, sans plus, ne nécessite vraiment PAS l'achat mais fait passer un bon moment.
Bonne écoute à tous ;)




1 - The Mystery of Doom
2 - Air
3 - Silver spoon
4 - Gazzilion grand
5 - Hot pants
6 - Still alive
7 - Hold on Vaughn
8 - Hot pants (Remix)

mardi 26 avril 2016

Vanilla - Summer (2015)

Il y a quelques beatmakers de talent aux Royaumes-Unis et Vanilla en fait parti. "Origin", son dernier album sorti l'an dernier vaut la peine d'être écouté et partagé. 
Comme on aime par ici, véritable salade niçoise de samples Soulfuls et Jazzy, d'ambiance alternant down-tempo et Rap un peu plus 'couillu'. Là, il dépoussière un sample qui est un maintenant un classique du Rap, à savoir le savoureux "Summer madness" de Kool & The Gang.
Du coup, je ne peux que conseiller l'écoute des ses précédentes sorties; bonne écoute à tous :)


Puis tant qu'à faire, voici l'album via Bandcamp.


dimanche 24 avril 2016

Ahwlee - Leftist. (2013)

Au rayon des vieilleries, je viens de retomber sur "Dimes", superbe track du beatmaker Ahwlee. Excellent Rap instrumental, bien épuré comme on l'aime. Ça m'avait déjà frappé à l'époque, mais le gars vient de Long Beach, traditionnelle place forte de la G-Funk et nous gratifie d'instrumentales de qualité dosée. Le rêve.
Y'a du soleil par chez vous aujourd'hui ??? "2wo4t." à fond alors :)


Le Sampler/Samplé du dimanche...

Ça fait un p'tit bout qu'on a pas parlé de Fat Jon par ici, hein ??? On va réparer ça de suite en fouillant bien les archives et en dégainant un bon sample de Soul des familles.
Bon, si je vous parle des Leon Ware, ce nom vous dit quelque chose ? Il est à l'origine d'un gros classique (tardif) de Soul, "Rock you eternally", '81; a une discographie riche et est toujours en activité pour ceux que ça intéressent: son dernier album ("Sigh") étant sorti en 2014.
Mais aujourd'hui, c'est la chanson "Musical massage" tirée de l'album éponyme sorti en '76 qui nous intéresse. On peut pas faire plus cliché en terme de "Soul de Detroit". Doux violons, lignes de basses gracieuses et chœurs masculins discrets qui viennent servir un leader vocal en pleine possession de ses moyens. 
Bah voilà, c'est juste le genre de chansons qui vous rend amoureux...
Bref, remis au goût du jour par le Gros Jon en 2002, sur son album "Lightweight heavy" pour "You are". On peut pas parler de génie en terme de production pure, mais le résultat est tellement propre et entraînant...
Allez, bon dimanche à tous ;)




mercredi 20 avril 2016

Epidemic - 4 dimensions on a paper (2016)

Un peu de fraicheur dans le monde du HipHop underground, ça vous dit ? 
Découvert en fouinant ici et là sur le net "4 dimensions on a paper" du duo Epidemic fait la part belle au Rap bien Jazzy des années dorées. Le duo composé de Hex One & Tek-Nition n'en est pas à son premier essai car il s'agit en effet du sixième album du groupe. Vétéran donc et on espère qu'ils resteront longtemps dans le milieu tellement ils sont à l'aise dans ce qu'ils produisent.
Bonne écoute à toutes et à tous ;)


dimanche 10 avril 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

Je me suis rendu compte il y a quelques années, pour mon grand plaisir, que lorsque je parlais d' "It was written", second album de NaS, avec certaines personnes, la chanson qui mettait tout le monde d'accord est la superbe "Watch dem niggas". Quand je dis "tout le monde d'accord", on va dire, au niveau des personnes qui n'écoutent pas du Rap pour s'amuser; sinon il est évident que la chanson qui marque au fer rouge cet album est "If I ruled the world"... Mouais.
"Watch dem niggas" donc, comme toutes les créations géniales, est la somme de pleins d'ingrédients qui mis tous ensemble dans une jolie marmite produisent l'Histoire.
Trackmasters à la productions, Foxy Brown en featuring (à l'époque où elle savait rapper) et bien sûr l'élément plus important pour nous, le sample. "The Sponge" de Bob James et Earl Klugh.
Deux noms dont doivent être habitués les beatmakers ou simplement les amateurs de Sampler/Samplé.
Bob James, pfff, une légende sans nom à ne plus présenter. Pour Earl Klugh, il me semble que les choses sont un peu tendancieuses. Faisant parti du renouveau du Jazz, ce virtuose de la guitare ne fait, pas l'unanimité au sein de grands amateurs de Jazz. On lui reproche de faire du prêt à écouter, de la musique d'ascenseur, bref, de dénaturer le Jazz. Les plus curieux se feront leur propre avis. Pour ma part, c'est vrai que ce n'est pas Joe Pass, mais bon, je reste un profane.
92 marque donc la quatrième (?) collaboration des deux et nous propose par le titre "The Sponge", un joli thème principal qui est la boucle reprise sur le morceau de NaS. Il y a quelques temps, j'avais cramé deux autres samples dont un de Sam The Kid. L'autre, je l'ai oublié.
Excellent Dimanche à toutes et à tous :)




vendredi 8 avril 2016

KLIM Beats - Streetmatic (2016)

Dernier album de KLIM Beats (merci Y20)"Streetmatic" est dans la parfaite continuité de son œuvre: à savoir samples découpés au katana, ligne de basses tout droit sorties des années 90 et bien sûr, il en va de même pour les sets de batteries. Joli; rien à redire. 
Une pépite disponible à petit prix...
Bonne écoute :)



lundi 4 avril 2016

Gato Barbieri - Adios pt. 1

Bon bah, ils tombent comme des mouches, hein... Encore que Gato, a bien vécu quand même. Une discographie riche et passionnante, un génie se renouvelant à chaque album, voilà ce qu'il faudra retenir du "chat".
22/11/1932 - 02/04/2016


vendredi 25 mars 2016

Pseudo Slang - We'll keep looking (2009)

Découvert à l'époque par le maxi de "Broke & copascetic" (que je n'avais pas acheté, d'ailleurs), je fus plutôt assez emballé par l'univers musical du groupe. Sans révolutionner le genre, avec le recul, les instrus bonnes voire même excellentes et les flows très travaillés.
J'ai eu la chance de le trouver chez l'excellent (seul) disquaire HipHop sur Genève et je ne boude pas mon plaisir. Je fais tourner donc...
Bonne écoute ;)


mercredi 23 mars 2016

Phife "Diggy" Dawg - 20.11.1970/23.03.2016


Voilà, un autre super héro nous quitte. 
Phife aura très longtemps porté haut et fort les couleurs du HipHop; faisant parti de l'un des groupes qui aura façonné le Rap pour lui apporter ses lettres de noblesse.
Comme tous les génies, emporté par la maladie... Que dire de plus ?
Merci Phifey :)


dimanche 20 mars 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

Bon, le Sampler/Samplé, pour ceux qui pratiquent, j'entends ceux qui passent presque des nuits blanches sur le site Whosampled a écouter du son comme des fous ou encore mieux, ceux qui écoute de la musique à longueur de journée, est un exercice qui permet de faire des découvertes géniales. Comme par exemple pour celui dont il est question aujourd'hui, je m'explique: je cherche du son sur Bandcamp comme un geek, je décide de chercher un peu ce qui se fait au niveau des beatmakers allemand et je tombe sur Hubet Daviz. Pas sur lui littéralement, mais sur sa musique, hein. Le "Framework ep", en particulier. Jolie basses, bon travail sur les samples quand je reste scotché sur "Boardwalk drive". Tiens tiens, ce sample me dit quelque chose. "Sidestep" de Crown City Rockers sur l'album "Earthtones". Mais là, je sais pas. Le fait d'avoir ralenti le bpm comme, le p'tit travail sur le son, le kick de la batterie. Il y a définitivement "un truc". Puis, ces hihats qui d'ordinaire me feraient carrément péter un plomb, ici je les trouve justes.
Du coup, c'est quoi qu'c'est l'originale ? Si je vous dis Eumir Deodato: un mec qui s'est pillé jusqu'à la moelle épinière, vous voyez de qui je parle ? Producteur brésilien de folie qui profité avec Marcus Vallé entre autre(s), du renouveau musical brésilien à partir des années (fin) 60 pour nous offrir de gros classiques de Soul/Funk.
"First cuckoo" n'est pas son album le plus connu, mais il contient son lot de pépites comme ce "Speak low". Je ne peux que conseiller la discographie de Deodato: d'abord parce que c'est bien et ensuite passque c'est vraiment bien. Voilà, 'peux pas vous dire plus.
Aller, excellent Dimanche à tous :)



mardi 15 mars 2016

Dj Mitsu The Beats - Bayside (2014)

On en avait déja parlé ICI mais mais en même temps, ce morceau est tellement exceptionnel. Puis, hommage au regretté Jay Dee, donc...
"Bayside" de Mitsu The Beats, parfait pour les réveils en douceur...


dimanche 13 mars 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

Bon aujourd'hui, pour ne pas donner dans la facilité, on va parlé de Gang Starr: vous savez, ce célèbre duo de Rap formé par Guru et Dj Premier qui a juste un peu révolutionné le genre. De la technique de flow, de la versatilité et bien sûr côté instrumentation, la mise en place d'une  "École" qui, jusqu'à aujourd'hui, fait matière de référence. Bon, ce qu'il faut savoir en parallèle, c'est qu'en dehors de leur duo, Guru & Primo ont eu des projets solos très intéressant. Celui sûr lequel on se focalise cet après-midi est le "Jazzmatazz2 volume 3 avec la piste "Hustlin' daze".
Projet solo de Guru, mais prod. de Primo quand même; Primo, depuis le temps, on le connait. On sait qu'il ne doit pas voire les couleurs et entendre les sons comme le commun des mortels mais même en sachant tout ça, je suis souvent surpris quand je mets la main sur certains des samples qu'il utilise.
Ici, il revisite "Here I am" du groupe The Blue Notes, d' Harold Melvin. 
Dès le début, on entend tout ce qui va constituer son travail: la basse, le set de batterie entre autres.
Comme d'habitude avec Premier, de la magie.


"Jazzmatazz" 3 n'est pas à inscrire dans la liste des albums classiques à obtenir, cependant, il y a quelques pépites qui valent largement le détour. Ce "Hustlin' daze" en fait aisément parti. Bien produite, bien rappée et chantée, car on retrouve Donell Jones au featuring:  que demander de plus ???


Sur ce, bon Dimanche à toutes et à tous :)