dimanche 30 août 2015

Specko - Instabilité (2006)

Réfractaire au Rap Français depuis quelques temps, je ne découvre ce titre et fatalement cet artiste que tout récemment. Joliment écrit, bien interprété et le tout sur une superbe instru: la Sainte Trinité.
"Instabilité", disponible sur "Ghetto poète" sorti en 2006 est à ce jour, il me semble le seul projet du rappeur producteur Specko. Je ne trouve aucune info récente, est-il encore en vie ? Si quelqu'un sait quelque chose...


jeudi 20 août 2015

Bilal - Soul sista (Madlib Remix) (2001)



C'est marrant, car j'écoute cette version chantée pour la première fois aujourd'hui. Pour ceux qui se rappellent, il y a presque 10 ans, avaient fuité sur le net 3 albums intitulés "Studio kinda" de Madlib; sur l'un des trois on pouvait trouver l'instrumentale de ce mix. C$n comme je suis, je n'ai jamais pensé à chercher la piste avec les voix: ça valait le coup d'attendre.

mardi 11 août 2015

Tuxedo (Jake One & Mayer Hawthorne) - Tuxedo (2015)



Je faisais part il y a quelques temps de mon incompréhension quant au dernier album de Dr. Dre, un des pères fondateurs de que l'on appelle G-Funk... Bah ceux qui ont encore eu plus de mal à comprendre sont Tuxedo (duo magique composé de Jake One et Mayer Hawthorne) et bien sur Dam Funk.

Enfin bon, Tuxedo a sorti cet excellent album éponyme, savant mélange de G-Funk, Electro et Futur Funk: de mon point de vue, un chef-d’œuvre.

Bonne écoute à tous ;)

lundi 20 juillet 2015

Phat Kat - Dedication to the suckers (1999/2015)


A l'occasion de la réédition du maxi "Dedication to the suckers" de Phat Kat (production Jay Dee, hein), j'me suis dis qu'il serait pas mal de le (re)proposer au téléchargement.
La combinaison Phat Kat/Jay Dee s'est fait connaître quelques années plus tôt sous le nom de 1st Down (ou First Down) avec le déjà très bon maxi "Front street" (réédité lui aussi il y a peu).
Pour tous les fans de Dilla, ce maxi est intéressant à chaque ligne car, pour ceux n'ayant connu qu'à partir de "Welcome to Detroit" ou plus tard, il permet d'écouter et de découvrir une autre facette du producteur: plus proche de ce qu'était le Rap dans les années 90. Et puis pour les anciens, ceux de l'époque The Ummah, bah c'est beaucoup de nostalgie :)
Le son "Dedication est une petite tuerie, néanmoins, je recommande un attention particulière à "Microphone master".
Bonne écoute ;)

Dedication to the suckers

1 - Dedication to the suckers
2 - Dedication to the suckers (Instru)
3 - Don't nobody care about us
4 - Microphone master
5 - Microphone master (Instru)
6 - Don't nobody care about us (Instru)

dimanche 12 juillet 2015

vendredi 10 juillet 2015

Chemise - She can't love you (1982)

Au rayon des découvertes un peu geek du son, je me réécoutais ce superbe classique de Disco-Funk des années 80 quand en regardant avec attention les crédits, je vois Ron & Rickie Byars Muldrow, les parents, donc, de Georgia Ann.
Enfin voilà, le genre d'informations inutiles que j'aime bien partager avec vous...



lundi 6 juillet 2015

apo the dog - luvstory (2015)


Apo the dog est un beatmaker danois qui réalise des projets instrumentaux ou de remixes régulièrement, disponibles sur son Bandcamp gratuitement ou à des prix dérisoires.

Il fait clairement partie de l'école du Hip Hop lo-fi, avec un goût pour les instrus assez smooth.

Cette courte tape, luvstory, est celle qui m'a fait découvrir cet artiste et c'est selon moi sa meilleure. Les compositions y sont divinement relaxantes, avec cette chaleur c'est parfait (pour peu que vous vous saisissiez au passage d'une boisson bien rafraîchissante) !

Je vous propose d'écouter cela sans plus tarder, vous deviendrez sûrement accro à ses sorties tout comme je le suis déjà. Je vous recommande de le suivre sur Bandcamp en cliquant sur le bouton "follow".

lundi 29 juin 2015

Pete Rock - PeteStrumentals 2 (2015)

14 ans après le génial premier opus, Chocolate Boy Wonder remet le couvert une "deuxième fois" (notez bien les guillemets) pour sa série instrumentale.
Peut-être l'album de trop pour ce dinosaure du beatmaking qui, depuis maintenant 10 ans peine à retrouver l'aura qui a été la sienne dans les 90. De mon point de vue, à l'annonce de la sortie imminente de la galette, je me suis dis que pour l'ami PR, "c'est quitte ou double": soit c'est bon et, envoyé c'est pesé Pete Rock reste un Maître ou alors c'est du même niveau que ces dernières sorties et là, on peut déjà acheter du beau marbre.
Qu'est-ce que ça vaut alors, cette double galette d'instrus, sur lesquelles s'enchaînent quand même 20 pistes sans compter ces chères outros/interludes dont nous gratifie Pete depuis plus de 20 ans maintenant ? Eh bien avant tout, quand même quelques précautions d'usage: Pete Rock, au même titre qu'un Madlib (Beat Konducta), Fat Jon (Maurice Galactica), marche au label. "Pete Rock & CL Smooth", "Soul Survivor" et bien sûr "PeteStrumentals". 
Où, à mon sens, il y a une vraie fracture entre "PeteStrumentals" et "Soul Survivor 2", ce nouvel épisode de ses aventures instrumentales font le lien entre toutes ses productions: liens évidents avec l'ensemble de sa discographie, en comptant même les p'tites prods à droite à gauche comme le superbe "Collector's item" produit pour son petit frère Grap Luva. On peut même aller chercher le double album "Lost & found", surtout par rapport à l'album de Deda qui est en fait une succession de remixes; dans ce "PS2", la réutilisation de sons, attention, pas les mêmes samples, dans "On & on" il reprend une partie de "What's going on ?" des Ohio Players alors qu'il a utilisé pour "Lots of lovin'" une autre partie de cette chanson. "Make me feel like" utilise le même sample que "Stormy weather" qui est elle, présente sur "Surviving elements".
Ma plus grande inquiétude était qu'on retrouve dans cet album la qualité d'un "NY's finest" ou, dans une moindre mesure "Soul Survivor 2" fût balayée par le constat dont je fais état au paragraphe précédent. Quoi d'autre ? La linéarité des pistes de "Surviving elements" peut-être ? Non, un gros non. Nous avons ici un vrai album d'instrumentales; des pistes pensées avec des jolies variations (variations à la Pete Rock certes, mais variations quand même).
Alors, ça donne quoi ? Qu'on se le dise, c'est une bonne sortie que nous avons ici. Très bonne même. Je suis presque tenté de dire que c'est une surprise car, eh bien, avec les années écoulées, j'avais complètement oublié quelle était la saveur d'un bon Pete Rock. A tel point qu'à chaque changement de piste, on serait presque à attendre une faute de goût mais, en fait non. Le ton est d'emblée donné avec ce superbe "Heaven & earth". Du classique comme on aime chez Peter Philips, mais diablement efficace avec ces kicks et snares entendus maintes et maintes fois. Peu de surprise(s) jusqu'à "I wish" où on a été peu habitué à un sample de voix aussi long. Toujours au rang des surprises, on peut noter la très belle piste "90's class act (Ek)", qui contient un sample de "Can I" d'Eddie Kendricks. 
Fait exceptionnel, l'utilisation des samples de cuivres, si chers à Pete Rock, qui ont ici complètement disparus.
Au final, on a affaire à un album dynamique, cohérent de bout en bout malgré les 2 ou 3 tracks sonnant un peu bling-bling, dont "Dilla bounce (Rip)" .
On peu reprocher des samples parfois trop évidents pour un producteur comme P.R.; cela dit, c'est tellement maîtrisé qu'on pardonne. Autre point noir qui n'en est pas vraiment un, je trouve le mastering de MellowMusic un poil moins bien que celui de BBE. 
Je terminerai par dire que pour une sortie instrumentale d'un grand producteur, ce "PeteStrumentals 2" est une petite bombe dans le sens où Pete Rock nous abreuvant de musique depuis plus de 20 ans peut éprouver quelques difficultés à nous surprendre. Tout au long de ces 20 pistes nous avons affaire à du très bon Rap qui, bien qu'elles aient du mal à rivaliser avec des productions de (par exemple) Bugseed et Ill.Sugi se révèlent être de l'excellent Number One Soul Brother. En comparaison, après l'achat et l'écoute de ses derniers albums, je me demandais vraiment si j'avais ou non passé un bon moment. Ici, la question ne se pose pas. 
Je conseille toutefois à tous ceux qui ne seraient pas convaincus à la première écoute de lui laisser une chance d'ici quelque temps sous peine de passer à côté d'une des grosses sorties majeures de cette année.




mardi 23 juin 2015

Wun Two - Pàssaro (2015)

Hoplà, je me permets de relayer rapidos le super lien qu'a mis Cheeks dans la shoutbox ce matin, de ce génial beatmaker allemand du nom de Wun Two. 
Celui-ci nous fournit une jolie beattape de moins d'un quart d'heure: du lourd, du très lourd même pour ces petites instrumentales en mode interludes.
Du coup, j'ai découpé la seule piste en plusieurs, tout joli tout propre pour qu'on puisse les apprécier une à une indépendamment des autres.
On remercie Cheeky et on kiffe ;)




vendredi 19 juin 2015

Slum Village - Yes (2015)




Hopla, voici que voilà le dernier album de Slum Village: "Yes".
Alors, pour la petite histoire, "S.V.", aujourd'hui, c'est T3 (l'un des membres fondateur), Illa J et le prodo Young RJ. Elzhi, ayant décidé de raccroché en 2010 pour se focalisé sur sa carrière solo. 
Bon, je ne cache pas que ce nouveau line-up ne m’emballe pas trop, mais bon... A l'écoute du premier single "Yes" posté en introduction, je reste quand même en mode fosse, c'est à dire scéptique, mais on verra bien.
Voici une vidéo youtube avec l'intégralité de l'album et si vous le voulez au téléchargement, il est dans la shout.
Bonne écoute ;)