lundi 29 juin 2015

Pete Rock - PeteStrumentals 2 (2015)

14 ans après le génial premier opus, Chocolate Boy Wonder remet le couvert une "deuxième fois" (notez bien les guillemets) pour sa série instrumentale.
Peut-être l'album de trop pour ce dinosaure du beatmaking qui, depuis maintenant 10 ans peine à retrouver l'aura qui a été la sienne dans les 90. De mon point de vue, à l'annonce de la sortie imminente de la galette, je me suis dis que pour l'ami PR, "c'est quitte ou double": soit c'est bon et, envoyé c'est pesé Pete Rock reste un Maître ou alors c'est du même niveau que ces dernières sorties et là, on peut déjà acheter du beau marbre.
Qu'est-ce que ça vaut alors, cette double galette d'instrus, sur lesquelles s'enchaînent quand même 20 pistes sans compter ces chères outros/interludes dont nous gratifie Pete depuis plus de 20 ans maintenant ? Eh bien avant tout, quand même quelques précautions d'usage: Pete Rock, au même titre qu'un Madlib (Beat Konducta), Fat Jon (Maurice Galactica), marche au label. "Pete Rock & CL Smooth", "Soul Survivor" et bien sûr "PeteStrumentals". 
Où, à mon sens, il y a une vraie fracture entre "PeteStrumentals" et "Soul Survivor 2", ce nouvel épisode de ses aventures instrumentales font le lien entre toutes ses productions: liens évidents avec l'ensemble de sa discographie, en comptant même les p'tites prods à droite à gauche comme le superbe "Collector's item" produit pour son petit frère Grap Luva. On peut même aller chercher le double album "Lost & found", surtout par rapport à l'album de Deda qui est en fait une succession de remixes; dans ce "PS2", la réutilisation de sons, attention, pas les mêmes samples, dans "On & on" il reprend une partie de "What's going on ?" des Ohio Players alors qu'il a utilisé pour "Lots of lovin'" une autre partie de cette chanson. "Make me feel like" utilise le même sample que "Stormy weather" qui est elle, présente sur "Surviving elements".
Ma plus grande inquiétude était qu'on retrouve dans cet album la qualité d'un "NY's finest" ou, dans une moindre mesure "Soul Survivor 2" fût balayée par le constat dont je fais état au paragraphe précédent. Quoi d'autre ? La linéarité des pistes de "Surviving elements" peut-être ? Non, un gros non. Nous avons ici un vrai album d'instrumentales; des pistes pensées avec des jolies variations (variations à la Pete Rock certes, mais variations quand même).
Alors, ça donne quoi ? Qu'on se le dise, c'est une bonne sortie que nous avons ici. Très bonne même. Je suis presque tenté de dire que c'est une surprise car, eh bien, avec les années écoulées, j'avais complètement oublié quelle était la saveur d'un bon Pete Rock. A tel point qu'à chaque changement de piste, on serait presque à attendre une faute de goût mais, en fait non. Le ton est d'emblée donné avec ce superbe "Heaven & earth". Du classique comme on aime chez Peter Philips, mais diablement efficace avec ces kicks et snares entendus maintes et maintes fois. Peu de surprise(s) jusqu'à "I wish" où on a été peu habitué à un sample de voix aussi long. Toujours au rang des surprises, on peut noter la très belle piste "90's class act (Ek)", qui contient un sample de "Can I" d'Eddie Kendricks. 
Fait exceptionnel, l'utilisation des samples de cuivres, si chers à Pete Rock, qui ont ici complètement disparus.
Au final, on a affaire à un album dynamique, cohérent de bout en bout malgré les 2 ou 3 tracks sonnant un peu bling-bling, dont "Dilla bounce (Rip)" .
On peu reprocher des samples parfois trop évidents pour un producteur comme P.R.; cela dit, c'est tellement maîtrisé qu'on pardonne. Autre point noir qui n'en est pas vraiment un, je trouve le mastering de MellowMusic un poil moins bien que celui de BBE. 
Je terminerai par dire que pour une sortie instrumentale d'un grand producteur, ce "PeteStrumentals 2" est une petite bombe dans le sens où Pete Rock nous abreuvant de musique depuis plus de 20 ans peut éprouver quelques difficultés à nous surprendre. Tout au long de ces 20 pistes nous avons affaire à du très bon Rap qui, bien qu'elles aient du mal à rivaliser avec des productions de (par exemple) Bugseed et Ill.Sugi se révèlent être de l'excellent Number One Soul Brother. En comparaison, après l'achat et l'écoute de ses derniers albums, je me demandais vraiment si j'avais ou non passé un bon moment. Ici, la question ne se pose pas. 
Je conseille toutefois à tous ceux qui ne seraient pas convaincus à la première écoute de lui laisser une chance d'ici quelque temps sous peine de passer à côté d'une des grosses sorties majeures de cette année.




mardi 23 juin 2015

Wun Two - Pàssaro(2015)

Hoplà, je me permets de relayer rapidos le super lien qu'a mis Cheeks dans la shoutbox ce matin, de ce génial beatmaker allemand du nom de Wun Two. 
Celui-ci nous fournit une jolie beattape de moins d'un quart d'heure: du lourd, du très lourd même pour ces petites instrumentales en mode interludes.
Du coup, j'ai découpé la seule piste en plusieurs, tout joli tout propre pour qu'on puisse les apprécier une à une indépendamment des autres.
On remercie Cheeky et on kiffe ;)




vendredi 19 juin 2015

Slum Village - Yes (2015)




Hopla, voici que voilà le dernier album de Slum Village: "Yes".
Alors, pour la petite histoire, "S.V.", aujourd'hui, c'est T3 (l'un des membres fondateur), Illa J et le prodo Young RJ. Elzhi, ayant décidé de raccroché en 2010 pour se focalisé sur sa carrière solo. 
Bon, je ne cache pas que ce nouveau line-up ne m’emballe pas trop, mais bon... A l'écoute du premier single "Yes" posté en introduction, je reste quand même en mode fosse, c'est à dire scéptique, mais on verra bien.
Voici une vidéo youtube avec l'intégralité de l'album et si vous le voulez au téléchargement, il est dans la shout.
Bonne écoute ;)


mercredi 10 juin 2015

The Alchemist - Israeli Salad (2015)


Bonjour à tout le monde ! 

Pour ce nouvel opus entièrement instrumental, The Alchemist nous a concocté un "Beat Konducta In Israel" - comme dirait Madlib - à partir de vinyles dénichés lors de ses voyages là-bas en 2011 et 2014. Pas de suspense : le résultat est tout bonnement excellent ! Je comparais avec Madlib pour le côté "album instru samplant une zone géographique", mais en réalité le style n'a rien à voir avec le Bad Kid, nous avons bien affaire à du ALC pur jus. Alan Maman - dans le civil - a pioché dans le Rock psychédélique et progressif mais aussi dans des musiques traditionnelles, et franchement, ça donne des morceaux parfois épiques et même un banger : Chetzi, à écouter fort.

Voilà, je cherche des défauts mais en fait je ne trouve que des qualités à ce disque, comme le fait que les transitions entre les morceaux sont au top, ce qui en fait un projet cohérent à écouter dans son intégralité; ou encore sa durée par exemple : 37 mn, perso je trouve que c'est une longueur parfaite pour un skeud : ni trop ni pas assez. Ah si, on pourrait lui reprocher d'avoir refourgué deux prods qu'on avait entendues rappées auparavant (Bold et The Type), mais ça fait du bien de les entendre en version instru et de plus cela n'entache en rien leur qualité.

Vous pouvez acheter la galette ici en version classique ou pour la deluxe, il le mérite.

Bonne écoute :)



01 - Arrival
02 - Bone Thugs N' Haifa
03 - Collage Pt. 1: Sunrise
04 - Collage Pt. 2: Popeye The Pimp
05 - Collage Pt. 3: Rush Hour
06 - Collage Pt. 4: Sunset
07 - Chetzi
08 - The Type
09 - Turn This Shit Up Pt. 1
10 - Turn This Shit Up Pt. 2
11 - Za'atar Smoke
12 - Shalom Alechem
13 - Matzik
14 - Yala Yala
15 - Meduza
16 - Listen To Yitzhak
17 - Bold
18 - Tunnel Rat
19 - Yehudi El Yehudi
20 - Departure

mardi 9 juin 2015

Large Professor - Re-living (2015)

Tout juste sorti ce 9 juin dans une superbe édition limitée, "Re-living" est le dernier album de Large Professor. Sorti chez Fat Beat, l'album est dispo dans tous les formats chers aux HipHoppers.
On ne présente plus cette légende vivante du HipHop et chaque annonce de ses sorties est suivie par toute la communauté.
Je ne l'ai pas encore écouté (en cours) mais je (re)balance quand même le premier single sorti au mois de Janvier, juste pour rappeler la tuerie.





Re-Living

1 - Re-Living
2 - Dreams don't die
3- Opulence
4 - Earn
5 - Off yo azz on yo feet
6 - In the scroll F. G-Wiz
7 - Own world F. Fortune
8 - Sophia yo
9 - New train ole route
10 - Industry remix F. Inspectah Deck, Cormega, Roc Marciano & Lord Jamar
11 - Ndn
01. Re:Living 02. Dreams Don’t Die 03. Opulence 04. Earn 05. Off Yo Azz On Yo Feet 06. In The Scrolls feat. G-Wiz 07. Own World feat. Fortune 08. Sophia Yo 09. New Train Ole Route 10. Industy Remix feat. Inspectah Deck, Cormega, Roc Marciano & Lord Jamar 11. NDN

Copy and WIN : http://ow.ly/KNICZ
01. Re:Living 02. Dreams Don’t Die 03. Opulence 04. Earn 05. Off Yo Azz On Yo Feet 06. In The Scrolls feat. G-Wiz 07. Own World feat. Fortune 08. Sophia Yo 09. New Train Ole Route 10. Industy Remix feat. Inspectah Deck, Cormega, Roc Marciano & Lord Jamar 11. NDN

Copy and WIN : http://ow.ly/KNICZ
01. Re:Living 02. Dreams Don’t Die 03. Opulence 04. Earn 05. Off Yo Azz On Yo Feet 06. In The Scrolls feat. G-Wiz 07. Own World feat. Fortune 08. Sophia Yo 09. New Train Ole Route 10. Industy Remix feat. Inspectah Deck, Cormega, Roc Marciano & Lord Jamar 11. NDN

Copy and WIN : http://ow.ly/KNICZ
01. Re:Living 02. Dreams Don’t Die 03. Opulence 04. Earn 05. Off Yo Azz On Yo Feet 06. In The Scrolls feat. G-Wiz 07. Own World feat. Fortune 08. Sophia Yo 09. New Train Ole Route 10. Industy Remix feat. Inspectah Deck, Cormega, Roc Marciano & Lord Jamar 11. NDN

Copy and WIN : http://ow.ly/KNICZ
01. Re:Living 02. Dreams Don’t Die 03. Opulence 04. Earn 05. Off Yo Azz On Yo Feet 06. In The Scrolls feat. G-Wiz 07. Own World feat. Fortune 08. Sophia Yo 09. New Train Ole Route 10. Industy Remix feat. Inspectah Deck, Cormega, Roc Marciano & Lord Jamar 11. NDN

Copy and WIN : http://ow.ly/KNICZ

jeudi 4 juin 2015

Dam-Funk - STFU (2015)

Aaah l'été... au bord de l'eau, quelques boissons, ses potes, un barbe-fesse et l'inoubliable ghetto blaster qui joue "SFTU", dernier 'bébé' de Dam-Funk.
Le natif de Passadena vient de lâcher un petit 4 titres et ce, gratuitement: que demander au peuple ?
Une fois de plus avec D-F c'est lourd: ce condensé de grosses basses, sirènes et lignes de synthés fait toujours mouche. On sait comment il construit ses sons, pourtant nous sommes toujours enchantés... enfin, moi en tout cas.
4 titres, gratuits, de la part de Stones Throw = ne dormez pas dessus, les gens.
Bonnes écoute à toutes et à tous ;)



1- Rize
2 - Make it
3 - From a G perspective
4 - Free

mardi 12 mai 2015

HipHop Hourra: le blog dont vous êtes le héros (2008-2015)



         Attention, cet article est interdit aux moins de 18 ans !!!

1 - Comme tous les jours, votre session de surf internet passe par un passage obligatoire sur HipHop Hourra, petit blog façon baraque à frites tenu par quelques gens vivant leur amour du HipHop comme des marginaux musicaux. De l'Old School, du Français, du Ricain, de la Soul, du Jazz et un peu de Funk voilà ce qui rythment vos clics et téléchargements depuis maintenant sept longues années. Il fait grand soleil en ce Samedi après-midi et, 'un nouvel album à dl', vous dites-vous: vous décidez le télécharger de suite, rendez-vous au chapitre 13.

2 - Rentré chez vous, vous passez près de 3 quarts d'heure pour trouver le parfait outfit pour passer la meilleure soirée possible. Pour être le plus passe-partout possible, vous optez pour le bon vieux trio chemise-workpants-cortez qui a fait ses preuves jusqu'ici dans chaque soirée où vous avez mis les pieds. Votre téléphone sonne, c'est elle qui vous fait savoir qu'elle vous attend en bas avec ses amis. 'Prêt à faire la fête ?', vous répondez d'un sourire gêné alors que la voiture démarre. Assis côte à côte, sa main effleure la votre: lancez le dé, si votre score est supérieur ou égal à quatre, elle saisi votre main dans un soupir, pour ne la lâcher qu'arrivés à destination. Si votre score est inférieur ou égal à trois, un sourire complice fait place à un petit moment de gêne. Dans l'auto-radio, un bon vieux Reflection Eternal passe: la soirée est bien lancée. Rendez-vous au 19.

3 - Vous vous réveillez au petit matin Rue de Berne, les yeux qui piquent, mal à l'estomac, sans vos papiers et téléphone, le pantalon sur les chevilles: une petite douleur anale vient vous rappeler qu'il est peut-être encore trop tôt pour vous d'essayer de vous asseoir. 'La soirée avait si bien commencée', pensez-vous. Qu'est devenue votre amie ? Que vous est-il arrivé ? Catrom va t-il sortir un nouvel album ? Autant de questions que vous vous posez  alors que dans votre esprit reste gravé à jamais cet auto-portrait de Joseph Ducreux...

4 - Voter moitié(e) est en pause et vous voyez littéralement son visage prendre des couleurs quand il/elle vous voit. 'J'étais justement en train de penser à toi', vous fait-il/elle savoir.Vous le/la prenez dans vos bras, l’enlacez chaleureusement et lui dites combien il/elle compte pour vous. Il/elle vous rappelle quelle était la chanson qui passait au moment de votre rencontre... Souvenirs...
Il/elle vous propose de passer la soirée en amoureux: petit restac, suivie de rythmes africains balancés par La Société des Ambianceurs et pour finir, un nuit magique. Filez au 16, grand  fou.

5 - 'Yo mec, grosse soirée Afro à venir, si t'es chaud, on peut être en bas de chez toi vers 20h30. Y'aura grave des gos, mec...' !!! 'Trop pas, mec', répondez vous, 'j'suis déjà en plan avec une grosse michto, t'as vu, elle va payer  son tel-ho et j'vais lui mettre ça bien: tu m'connais'. Vous faîtes parti de cette race de personnages que l'on appelle super-mythomane, vous le savez, votre pote le sait et maintenant les lecteurs de 3H le savent. Ce soir, vous avez rendez-vous avec votre console de jeu dernière génération et votre jeu d'action/rpg et cette p*tain de mission du braquage sur laquelle vous galérer depuis 2 jours. Passez directement au 30.

6 - Voilà comment vous aimez finir vos soirées: en abusant de vous-même !!! Un dernier clic sur HipHop Hourra et un petit message posté dans la shoutbox et vous vous laissez tomber dans les bras de Morphée. Vous êtes-vous laver les mains, au fait ?

7 - Vous entrez, saluez et vous placez gentiment dans la file d'attente; votre tour étant arrivé, vous êtes accueilli par un immense sourire, suivi de quelques civilités à demi lancées à votre égard. 'Euh, je passais dans le coin et... je voulais savoir si tu étais partante pour aller boire un verre ce soir ? Et je prendrais un pain au raisin, s'il te plait'. Cette prise de risque maximum porte ses fruits quand fuyant votre regard elle vous sort un 'c'est marrant, j'attendais que tu m'invites depuis quelques temps déjà (elle rougit); j'ai déjà un plan ce soir, mais tu pourrais venir avec moi ? (elle se reprend) Avec nous ?' Vous ne faîtes rien ce soir et prenez donc rendez-vous pour 20h15 devant chez vous. Ne cachez pas votre joie et allez au chapitre 2. Si non, allez au chapitre 28.

8 - Si comme beaucoup de déviants, relations intimes font bon ménage avec brutalité, votre conjoint(e) préfère en rire quand il vous voit mettre "Da mystery of chess boxin'" en guise préliminaires. Fin de soirée remplie d’ecchymoses, pour une journée qui a commencée en musique: que demander au peuple ?

9 - La soirée touche à sa fin et la piste de danse se vide; ne restent que vous et votre cavalière. Le Fils de Bizet de France décide de placer un "Boyaye" en votre honneur. "Love is in the air", comme on dit du côté de Sydney. Rendez-vous au chapitre 27.

10 - Aujourd'hui, personne n'a assez de poids pour vous déranger: vous entendez rester le maître d’œuvre de cette fin d'après-midi et donc, zappez cet appel. La faim se faisant sentir de plus belle, vous attraper le prospectus de la pizzeria, commandez la plus grasse et la plus dégoulinante des pizzas sans oublier le super-méga pot de glace. Beurk. Rendez-vous au 30.

11 - Au bout d'une heure et demie passée à essayer de danser, la chaleur, cet attroupement de veaux dansant aux sons des tam-tams de l'Afrique vous incommodent et vous décidez donc de sortir prendre l'air. 'T'aimes pas la musique ?' vous lance t-elle, surprise. 'Si si, ça va, mais j'ai super chaud', lui dites-vous, sachant que votre visage affirme tout l'opposé. Elle est déçue. Vous remontez au bar, commandez une blanche et passez le reste de la soirée à taper des shoots de Tequila avec des anglais. Lancez le dé, si votre score est égale ou supérieur à 4, rendez-vous au 28 et si votre score est égale ou inférieur à 3, rendez-vous dignement au chapitre 3.

12 - Vous arrivez au croisement de la rue la tête pleine de scénarios et, malheureusement, vous ne faîtes pas attention à la voiture qui arrive: lancez le dé, si votre score est égale ou inférieur à 3, allez au 18. Si non au 31.

13 - "John Robinson & Chief" pour l'album "We the prolific", 'j'en ai entendu parlé en bien' vous dites-vous en cliquant sur le lien qui vous emmène sur la page Bandcamp du projet. Connaissant bien J.R. et/ou les quelques projets antérieurs de Chief, vous décidez d'acheter l'album car vous soutenez les artistes; connaissant le format ultime pour écouter du bon Rap, vous décidez de mettre quelques euros supplémentaires pour vous offrir le disque en vinyle. Passez donc au chapitre 17. Si par contre, muni de votre fidèle navigateur Mozilla Firefox, vous décidez de télécharger track par track l'album parce que 'bon faut pas déconner non plus, hein ! La musique ça devrait être gratuit... internet et tout ça quoi', passez au chapitre 22.

14 - Vos sneakers vintages avalent le bitume et le paysage de votre quartier défile au fur et à mesure que le rimes bien calibrées de Robinson résonnent dans vos oreilles. Quand arrive "Stillness" et le refrain de Tiffany Paige, vous souriez: sa voix sublime vous rappelle celle de votre compagne/compagnon et décidez donc de la/le surprendre en lui rendant visite sur son lieu de travail: oui, les temps, comme les œufs étant durs, il faut que votre moitié(e) travaille le Samedi pour que vous puissiez continuer d'acheter des disques. Rendez-vous au chapitre 4.

15 - Évidemment que vous entrez, la question ne se pose même pas. Lancez le dé, quelque soit votre score, C'EST VOUS QUI DÉCIDEZ DE LA SUITE :)

16 - Vous décidez de skipper la partie 'fête' pour ne garder que le restaurant. Après un superbe banquet en amoureux, vous préférez rentrer chez vous à pied: cette odeur estivale vous rend nostalgique et un brin penseur.
Vous vous dites à juste titre que vous appréciez la personne que vous êtes devenu et chérissez la place que prend la musique dans votre vie. Chaque disques achetés, albums parcourus de fond en comble, le fût à des périodes bien précises de votre existence et alors tout vous parait normal. Arrivés chez vous, une seule chanson peut, selon vous parfaitement résumer le sentiment qui vous habite: lancez le dés, si votre score est égale ou inférieur 3, allez au 25. Si non, allez au 8

17 - L'achat effectué, vous vous empressé de récupérer l'album en téléchargement légal et le charger dans votre lecteur mp3: votre super casque dernier cri vissé sur la tête, aucune chance de rester à geeker cet après-midi. Si vous êtes célibataire, rendez-vous au 26, si en couple, le 14 vous attend.

18 - Et boum: vous venez gonfler les statistiques des accidentés de la route. Fauché par la voiture comme les blés en été, vous quittez ce monde avec le sourire.

19 - Arrivés devant l'endroit, vous demandez quel genre de musique passera, on vous répond 'De l'Afro, gros: Rumba Congolaise, Soukous et peut-être un peu d'Highlife et de l'Afrobeat. Ça va être le feu'. Votre groupe traverse le bar, s'enfonce dans l'arrière boutique, descend les escaliers en colimaçon et arrive dans La Grotte quand la Rumba fait office: Sébéné rageur, sur rythme soutenu, réminiscence d'un temps où tout était à faire musicalement. L'auditoire, conquis et connaisseur, plébiscite la chanson; les Dee jays, Le Docteur Pili Pili et son fidèle acolyte le Fils de Bizet de France (La Société des Ambianceurs) sont euphoriques. Les minutes passent. Si vous appréciez la musique, sautez au chapitre 29, sinon le chapitre 11 vous tend les bras.

20 - Vous saisissez sa taille et dans un échange de regards digne des plus grands films classiques du genre, l'embrassez. Vos bouches s’agglomèrent telles les couleurs jaune et bleu pour donner maintenant du vert: couleur de l'espoir. Cet espoir qui vient de naître ce soir, porteur d'un message, celui de l'amour. Rendez-vous tendrement au chapitre 9.

21 - Voilà à peu de choses près à quoi ressemble votre échange: ICI.
Pas de chance, hein ? Vous décidez tout de même de garder la tête haute et, après une bonne promenade qui vous aura fait passer de disquaires en disquaires, vous rentrez chez vous, terminez la soirée tranquillement à chatter sur HipHop Hourra. Une journée comme les autres, en fait.

22 - Ça y est, après une écoute bâtarde, tout l'album est sur votre disque dur. Vous commencez à l'écoutez correctement tout en surfant sur les autres sites qui font état de l'actualité HipHop. "We the prolific" est excellent et vous vous dites que vous avez bien fait de le prendre; vous profitez qu'il n'y ai personne à la maison pour mettre le son à fond: "Deep inside" de ce fait, passe encore mieux. Soudain le téléphone, c'est l'un de vos potos de toujours qui vous appelle: si vous répondez à cet appel, allez au 5 sinon fuyez au 10.

23 - Surprise, elle vous fait promettre de la rappelée sitôt le matin arrivé. Vous êtes un vrai gentleman: une race en voie d'extinction. Vous décidez de vous endormir sur votre morceau de Kan Kick préféré: "Serenade the outdoor visitors". Bonne nuit ;)

24 - Avant d'aller dormir, vous décidez de voir une vidéo que tous vos amis vous ont conseillé de voir. Vous sentez le canular mais voulez quand même savoir de quoi il s'agit. Si vous souhaitez vous brulez les yeux, bondissez au chapitre 32, sinon bonne nuit, grand garçon.

25 - Vous voudriez que cet instant dure toute l'éternité quand arrivent les premières notes. A peine la tête relevée de votre platine, votre ami(e) vous entraîne dans votre chambre à coucher. Fin de soirée en apothéose, d'une journée qui a commencée en musique: que demander au peuple ?

26 - Vos sneakers vintages avalent le bitume et le paysage de votre quartier défile au fur et à mesure que le rimes bien calibrées de Robinson résonnent dans vos oreilles. Vous passez devant cette boulangerie où travaille cette jeune fille habitant près de chez vous. Échanges de sourires (coquins) et politesses sont depuis près de 2 mois les seules interactions que vous partagez. Prenant votre courage à deux mains, vous décidez de lui parler. Rendez-vous au chapitre 7 si vous rentrez dans la boulangerie ou au 21 si vous avez oubliez votre sac testiculaire à la maison et préféré lui envoyer un message.

27 - Cette soirée fut une totale réussite: vous décidez d'acheter la géniale compilation "Mboté na beno" de La Société des Ambianceurs, comme pour les remercier d'avoir rendu cette soirée plus magique encore.
De retour dans votre quartier, elle vous demande de la raccompagnée; arrivés devant chez elle, elle vous fait savoir qu'elle a passé un agréable moment en votre compagnie et, à votre grande surprise vous invite à passer la nuit avec elle. Si vous acceptez, rendez-vous au chapitre 15, si non, rendez-vous  au 23.

28 - Euphorique, vous sortez de la boulangerie avec votre pain au raisin et vous dîtes à mesure que vous mordez dedans à pleines dents que cette soirée risque d'être inoubliable. Lancez le dé, si votre score est égale ou supérieur à 4, allez 2. Si non, allez au 12.

29 - Les rythmes chauds et entrainants s'enchaînent et vous n'entendez ni n'écoutez plus la musique: vous êtes la musique. Tantôt rapide, tantôt lent, le bpm est maintenant le votre. Vous avez l'impression que les autres danseurs n'attendent que votre aval pour bouger. Enivré, la soirée tourne autour de vous quand arrive un bon Highlife, souvenirs des disques que votre père passait quand vous étiez petit: vous souriez. 'Qu'est ce qui se passe', vous glisse t-elle à l'oreille. 'Rien, j'aime trop cette chanson', lui répondez-vous. Elle sourit. C'est le moment que vous choisissez pour tenter votre move. Allez joyeusement au chapitre 20.

30 - Après avoir passer toute votre après-midi le cul collé à votre chaise de bureau, tantôt sur internet, tantôt les yeux rivés sur votre écran télé à tirer virtuellement sur tout ce qui bouge, vous finissez votre soirée de la même manière que les soirées précédentes, c'est à dire sur Youporn. Lancez le dé, si votre score est égale ou inférieur à 3, filez au 6, jeune coquin. S'il est égale ou supérieur à 4, allez au chapitre 24.

31 - Un passant vous fait d'énormes signes sur le trottoir d'en face et comprenez le danger: ni une ni deux, vous jetez un vif coup d'oeil derrière vous et apercevez la voiture folle. Vous effectuez alors un petit saut de biche pour éviter le bolide. 'C'est vraiment ma journée', vous dites-vous quand vous vous faîtes relevé par la foule. Poussez un gros OUF de soulagement et foncez au chapitre 2.

32 - Vous cliquez sur le lien et vous apprêtez à basculer dans le côté obscur: vous ne surferez plus jamais sur le net de la même manière.C'est le choc ultime pour vous !

Joyeux anniversaire 3H + John Robinson & Chief - We the prolific (2015)




Jeunes gens, jeunes Jeanne, bonjour...
C'est avec un immense bonheur mêlé à un grand étonnement que je constate la longévité d'HipHop Hourra: ce qui n'était au début qu'un petit "truc passager", s'est transformé en petite plateforme d'échange musicale; ... j'aurais pas mieux imaginé.
Sans vous refaire le sempiternel post d'anniversaire de base avec "merci à celui-ci, grosse dédicace celui-là", même si bien sûr tous les gars (et les garces) que je remercie (chaleureusement d'ailleurs) se reconnaîtront, je vous propose plutôt pour ce soir, un petit jeu: "HipHop Hourra le blog dont vous êtes le héros".

Le principe est simple, pour celles et ceux qui voudront se prêter au jeu, je vous demanderai seulement de vous munir d'une bonne d'humour, d'auto-dérision et d'un dé, non pas à coudre, mais d'un dé à jouer (c'est comme ça qu'on dit ???).
Très simple je disais donc, tout le monde commence par le premier paragraphe et à la fin de celui-ci une action vous sera proposée: soit de migrer vers le chapitre que penserez être le plus adapté, soit de lancé le dé et de suivre les indications. Simple, je disais... enfin je crois.

Je vous remercie d'ors et déjà de jouer le jeu à fond. Merci à tous :)



jeudi 9 avril 2015

Paris - Guerilla Funk (1994)




Genre: Gangsta, G-Funk, Hip Hop

  Paris, de son vrai nom Oscar Jackson Jr., (29 octobre 1967 dans l'Illinois ), est un rappeur et producteur de musique américain, originaire de San Francisco, connu pour son rap engagé politiquement et plus particulièrement pour son morceau controversé Bush Killa.

Paris est le fondateur du label Guerrilla Funk Recordings. Il s'autoproduit et produit également d'autres artistes.

En 2006, on le retrouve sur l'album Rebirth of a Nation de Public Enemy.
Ses productions sont très axées G-funk.

Tracklist:
01 Prelude
02 It’s Real
03 One Time Fo’ Ya Mind
04 Guerilla Funk
05 Blacks & Blues
06 Bring It To Ya (feat. The Conscious Daughters)
07 Outta My Life
08 Whatcha See
09 40 Ounces And A Fool (feat. Mystic)
10 Back In The Days
11 Guerilla Funk (Deep Fo’ Real Mix)
12 It’s Real (Extended Movement Mix)
13 Shots Out

vendredi 3 avril 2015

Pete Rock - Petestrumentals 2 (2015 PUTAIN)

C'est chaud c'est chaud, j'aime ça j'aime ça...
"Petestrumentals 2" dans ton lecteur mp3 ou sur ta platine, han !!?? C'est pour bientôt, mon négro... et même toi, mon p'tit blanc !!!
14 ans après la venue du savoureux "Petestrumentals" premier du nom et presque 7 ans après avoir été annoncé eh bien, il arrive (semble t-il); ce petit single "One, two, a few more", balancé à la volée est la pour nous faire patienter jusqu'au 30 mai...
Patience alors...


dimanche 29 mars 2015

(Rapper) Big Pooh - Words paint pictures (2015)

C'est tout nouveau, tout chaud, le nouveau Big Pooh, ex Little Brother...
A l'heure où je vous écris ces lignes je suis en train de télécharger l'album  mais après l'écoute du titre "Augmentation", qui est une production d'Apollo Brown, ça me plait assez.
On voit que le gars n'a pas régressé au niveau du flow et ça, ça fait plaisir.
Aller, bon dimanche à toutes et à tous ;)