mercredi 24 juillet 2019

Nomak - Calm (2007)



Après avoir une nouvelle fois fouillé sur le blog, je me rends compte que cet petite n'est pas chroniquée... Alors on y va :)
Nomak, beatmaker japonais toujours en activité d'ailleurs, sort en 2007 le très aérien "Calm". Un album quasiment instrumental qui très longtemps fut érigé, à juste titre, comme une référence et l'un projet qui signait le renouveau ou l'émancipation du Rap à la japonaise. Au début des années et pratiquement la décennie d'ailleurs, le monde de l'instru s'est vite trouvé bouleversé quand se sont déversés des flots de beats étiquetés 'pays du soleil levant'.
Sans vouloir faire l'histoire de la musique, Nomak, n'a pas ouvert une voie, mais il a contribué à la visibilité du courant chez eux et a bien sûr offert une visibilité au Rap Japonais à travers le monde. Si je devais cité des artistes qui ont profité de cette pub, Raythought, Grooveman Spot, Nujabes (REP) et Budamonk, pour ne citer que ceux là.
En plus d'arriver à un moment important de l'histoire du HipHop au Japon, "Calm" arrive également à cet instant où le Rap instrumental à bonne publicité: les DJ/Producteurs ont vraiment jouis d'une aura particulièrement forte à la fin des années 90; ainsi il n'y a jamais eu autant de projets instrumentaux que durant la période 2000. 
Tous les feux sont donc au vert pour que ce "Calm" soit bien accueilli: et bien accueilli il a été. Album plébiscité par la critique pro mais surtout populaire à sa sortie, c'est l'un des albums hors Rap américain qui était le plus proposé au téléchargement sur les blogs (quand c'était encore 'cool' d'avoir un blog) à l'époque. 
Ce style bien particulier mêlant sample de musique Jazz/Soul à des samples de nappes de violons, flûtes, koto (parfois) a créé bien clones.
On juge aussi la qualité d'une galette par la qualité des featurings: Fat Jon, Melodee (qui est en pleine bourre) et Abstract Rude pour les plus connus. Le rappeur Pismo fut une jolie surprise à l'époque.
Un album uniforme où chaque chansons se suivent parfaitement mais duquel j'extrais quand même "Diaphanous air" pour son côté voluptueux, bien que sa rythmique s'éloigne un peu de celles caractéristiques du Rap.
Album 5 étoiles à n'en point douter, (re)bonne écoute à toutes et à tous.

Calm (2007)

1 -Anger of the earth
2 - Spiritual home
3 - One fist F. Pismo
4 - Elemental music F. Melodee
5 - Geishas in the days
6 - Force for truth
7 - Diaphanous air
8 - Hi, mom ! A prayer for world peace F. Abstract Rude
9 - If I was peace F. Fat Jon
10 - Ultimate eternity
11 - Blessing dance
12 - 1st commandment is... F. Aaron Phiri
13 - Time of reflect
14 - Sanctuary F. Tor




dimanche 16 juin 2019

Le (Retour du) Sampleur/Samplé du Dimanche

Une éternité que nos Dimanche n'avaient pas été rythmés par un bon vieux 'SS' des familles. Celui-ci me chatouille le derrière de la tête depuis quelques temps déjà et donc, c'est avec un certain enthousiasme, voire même un enthousiasme certain que je m'essaie de le porter en triomphe, en couchant ces quelques lignes... Et je commencerais sobrement comme ceci:
"La puissance du Rap, vient du fait qu'étant un style musical hybride, il nous pousse (les plus intelligents d'entre nous) à explorer des sonorités que l'on ne penserait nullement toucher même du bout des doigts. En ce sens, jouer à retrouver d'où viennent nos chères boucles utilisées ici et là par Jay Dee, Freddie Joachim ou encore Fat Jon, est devenu au fil du temps une affaire presque sérieuse: compilations/bootlegs plus ou moins officielles, sites dédiés, posts du Dimanche sur des blogs obscures, pourraient témoigner de l'implication que mettent les hiphoppers dans ces recherches.
En parlant un peu moins de manière pompeuse, le Rap, plus que tout style, nous invite énormément à en écouter d'autres. C'est son essence. Sans Funk, sans Blues, sans Disco, sans musique Classique, par de Rap.
Je me permets de faire une introduction à rallonge car cette dernière m'est littéralement venue des morceaux dont il sera question aujourd'hui. Le Sampleur samplé en fait, c'est quoi ? (Re)Trouver de manière totalement désintéressée une boucle utilisée dans un morceau de Rap. Ok. Mais on aurait tendance à penser qu'en tombant sur la boucle, on passe à autre chose après avoir identifié la-dite boucle mais, pas forcement; car des fois, du sampleur au samplé, il n'y a pas d'évidence. Souvent, la boucle, l'élément repris, met du temps à arriver. Comme c'est le cas dans "Healing force" de Don Pullen, tirée de l'album éponyme: même si très vite survient ce qui pourrait être un élément premier de réponse, on reste tout de même hésitant. Mais, quelque chose, la magie de la musique opère. Tout doucement. Le morceau est bon, voire excellent même. Du piano, du piano encore du piano.

En fait, ça passe bien car on l'attend ce moment presque fatidique où l'on va pouvoir se délecter quelques secondes de ce fameux sample. On se trouve même surpris par ce vent de folie Free Jazz au milieux morceau mais on attend encore, patiemment. Puis, elle est là, aussi belle que dans "Timeless", plus encore même car ici, pure et vierge de toute boîte à rythme(s). Et on se dit "bah Jay Dee m'aura fait écouter du Free Jazz et j'ai aimé ça". La puissance du Rap, disais-je en préambule.

Cependant, il est une chose supplémentaire qui fait que ces deux chansons sont désormais des classiques dans certaines sphères HipHopiènnes: "Timeless", qui reprend donc une portion de "Healing force" figure sur l'album "Yancey boys" d'Illa J, petit frère du regretté Jay Dee. Donc une track publiée a titre posthume (doublement même pourrait-on dire).
On pourrait facilement citer Count Bass D qui sample les Doors ou Donald Faggen, ou Kan Kick qui utilise du Dave Grusin. Même MF Doom qui va chercher un artiste comme Jozé Gonzalez, le Rap nous fait voyager et ça c'est quand même cool.
Bonne écoute et Dim... ah au fait, HipHop Hourra a fêté ses 11 ans d’existence le mois dernier. Alors oui, il y a moins de postes mais Faust et moi-même sommes toujours là.
Pour les derniers lecteurs, de passages ou non, joyeux anniversaire et excellent dimanche à vous.

HipHop Hourra depuis 2008


mercredi 29 mai 2019

lundi 27 mai 2019

Hometaping x Mans1 x Imagine - Back to the lyrics (2019)


Premier single de l'album "HipHop Taoists" de l'artiste genevois Mans 1. Ca va poutrer, ce nouveau projet. On en parle ici très bientôt :)

mercredi 8 mai 2019

The Reflective Beats Show 006

Tracklist:
Dj rels - Song for my lady
Dj rels - Waves
K-Wash - Tropicola
2000black - Sunday Avencular
2000black - A little more
Jazzliberatorz - u do feat. stacy epps
Deedontcare - Un-[Thinkable]
Ladi6 - Royal Blue (Silent Jay Sensible J and Leigh Fisher Remix)
ImanEurope - Foldin' Clothes (J. Cole SOUL FLIP)
See Dee X WLLFLXX - Dreams
Zuki - Elle Taime (Midnight Calls)
Chris Anderson - just for a second
chris anderson - where to next
Gerwin - Reach Out
Nikitch - HATE OR WAIT
Nikitch - Radiated Light
Stayhigh_The Last Thing
Stayhigh - The Beat
Rashad & Manny Phil - Lets roll ot snip
DJ Shoplift - BCAUSE U POPPIN
HNKT - Reckless w_ Stayhigh
DJ Yung Vamp - TURN IT UP
Palette - Cranberry
gaws the great - mornin sauce
Sam Gellaitry - Static Sleep Original Mix
Sam Gellaitry - Fall
Sam Gellaitry - Neptune
chromonicci - Thoughts
Singularis - Robbie
Stanzah! - Potions Edit
sam-gellaitry-ever-after-original-mix
Monk - FlyBitchFly (Lone Bootleg)
Lone - Sungrazer Cascade
AO UZZI - Ruff Puff
RBS_Unknown Treats#05
RBS_Unknown Treats#08
RBS_Unknown Treats#06
RBS_Unknown Treats#10
K-Lone - Limba
Jafu - Luster
Digital Mozart - Orbital Shift ft MoreNight

samedi 4 mai 2019

Sam Maryu - The Internet beat tape vol. 1

Voici "The Internet beat tape", le dernier album d'un pote genevois qui produit sous le pseudonyme de Sam Maryu.
Un p'tit hommage musical au fouillis que ce trouve être le net aujourd'hui; 16 pistes d'instrumentales Rap teintées d'une touche de Psyché, de Soul et d'Afro. Un travail uniforme qui s'écoute tranquillement du début à la fin.
En 'name your price', franchement on peut se faire plaisir tout en faisant plaisir à Sam.
Bonne écoute ;)


mercredi 1 mai 2019

Pete Rock - The Return of the SP12


Peter Philips, imminent dj/producteur plus connu sous le pseudonyme de Pete Rock a sorti son 16ième album 'officiellement' le 26 avril et, chose que les fans purs et durs du Pete attendaient depuis très longtemps, c'est une galette presque exceptionnelle. Entièrement instrumentale celle-ci se veut une compilation de d’œuvres inédites, composées apparemment en '90 et '98. Dans l'idée, c'est un album qui se veut dans la lignée de "Lost sessions", sorti l'an dernier, qui était des chutes bien 'crades en terme de son' des années où le groupe InI gravitait autour de Pete.
Ici, nous avons le droit certes, à des tracks qui 'datent', mais le travail de finition qui y est apporté, le mastering et l'ajout des scratchs de J. Rocc font de ces 15 titres  un disque presque incontournable. De vous à moi, je suis plutôt content que Pete Rock daigne faire tourner ses pistes; c'est mieux sur nos platines que dans des boites à prendre la poussière. D'ailleurs, c'est un peu le chemin prit par Kan Kick depuis maintenant 15 ans et dans une moindre mesure Kev Brown et Jay Dee.
Je vais être clair direct, de mon point de vue nous sommes en présence d'un gros album, voire même d'un très gros. Car dès "Dreamer" en guise d'introduction, qui se trouve être l'archétype même de la track peterockiènne, on sait que l'on entre dans quelque chose qui va nous faire plaisir. Les quatre premières tracks nous font voyager virtuellement entre "Soul survivor" ('97) et "PeteStrumental ('01) de manière totalement naturelle mais nous rappellent qu'elles sont totalement écoutables en 2019. Faire sonner du Rap des années dorées comme s'il sonnait 2019, voilà le défi aujourd'hui des ingénieurs du son modernes et ici le travail est bien fait (encore une fois, en comparaison de "Lost sessions").
Quand arrive le combo "Street dreams" et "Below O", on ne peut que se demander pourquoi ces pistes ne sont pas sorties plus tôt ? Et peut-être aussi pourquoi P.R. n'a pas sorti plus d'albums instrus ? D'un point de vue technique, peu de choses à dire: des shirleys toujours aussi efficaces, des sets de batterie façon SP12 (bah tiens, c'est le titre de l'album) presque parfaits et des lignes de piano toujours aussi bien ajustées. Dois-je parler des basses ? Je ne pense pas :)

'Alors pourquoi que c'est un album qu'il faut acheter' ? Tout d'abord car c'est du Pete Rock et du BON Pete Rock. Tout amateur de Rap, même pas nécessairement à l'ancienne se doit de reconnaitre le génie du bonhomme voire même de suivre son travail. Ensuite parce que je suis convaincu que c'est L'ALBUM que Pete doit à ses fans de la première heure. Passé la demi-surprise de "PeteStrumentals 2" et n'oubliant pas que ce "Return of the SP12" est un album d'inédits, la communauté du Number One Soul Brother ainsi que toute la communauté Rap se devait d'obtenir l'album, je l'espère peut-être, référence (en cette période) d'une des icônes du mouvement. Dernier point, à notre époque où la Trap nous salope les oreilles correctement, ça fait du bien de savoir qu'il y a un album de Rap qui va avoir un peu de visibilité et d'écho(s) dans les médias. 

En bref, j'ai trouvé cet album excellent car il nous offre tout ce qui fait et a fait le succès de Pete Rock mais avec un mastering '2019'; c'est justement cet aspect qui détermine qu'il peut s'insérer légitimement dans la longue discographie de P.R.

dimanche 17 mars 2019

The Reflective Beats Show 004

Tracklist:
Butcher Brown - Lay It Back (Throw It Back)
Butcher Brown - Feel (Tribute to George Duke)
Khruangbin - mr white
Dink - Metro
Dink - Endless
Jhasi - Sl-o
Youngteam - Seasondeux
Nubiyan Twist - Ghosts feat. Nick Richards
Nubiyan Twist - Tell it to me slowly
Jaël x Jengi x Wantigga - Maisons A` Horta
Liquid Dust - Father Stretch My Hands [Edit]
Liquid Dust - Hot Body Woman [Edit]
zed bias - energy high feat bahia
Monky - Float (Scatta Bootleg)
Koetry- The Bugg
Submerse - Trip
Nangdo- Ecscapade
Tehbis - ACT LIKE U DNT KNW
Full Crate - Dancing In The Douche
Pablo Valentino - Atlantic's Calling (One for Portugal)
Alex Seidel - Groove Attack
KAYTRANADA - ITS LOVE (CHROMECROWNS KICKNSNARE EDIT)
CHROMECROWNS - ONLY U
Sango - Pra No´s
Vhoor - Estilo
Telescope Thieves - untitled
Cygn - Rio
west1ne - diamonds
Planet Giza - Somewhere
LoVibe - whatchudone
K Le Maestro - Hatin on me
Big Shoes (LmbrJck_t Remix) feat. Empire Cast (Yazz and Serayah)
Potatohead People - Blossoms (Nick Wisdom Remix)
Nick Pacoli - Couldve Been X Say Yes
THE INTERNET - HOLD ON (PLANET GIZA EDIT)
Devin Morrison - No
MAC AYRES - Easy
MAC AYRES - Into u 2
Lianne La Havas - Green & Gold (Kartell Remix)
MentPlus - She Wants Everything
NY_AK - Bound Ft Franc Syx

mercredi 13 mars 2019

Drama - Missing



Reprise de la chanson "Missing" du groupe Everything but the girl quelque peu déroutante mais, quand le rythme NuSoul se fait ressentir on 'comprend' mieux les aspirations artistiques de la chanteuse Drama.

lundi 11 mars 2019

DJ Muro - Taste of chocolate: Bitter & sweet soulflavor 2 (2008)



Voilà une petite tape Soul/Funk que j'écoute depuis quelques années déjà; de grosses tracks bien balancées malheureusement il y en a certaines que ne n'ai pu identifier. Mentions spéciales pour le "Rejoice" du trio vocale The Emotions et le "Mytery of love" de Roy Ayers. Le reste passe très bien aussi, hein :)

1 -  Show me the to love - Carl Davis & The Chi-Sound Orchestra
2 - Really really - Retta Young
3 - Wants & needs (The Earth sound) - Buddy Miles
4 - You'll throw bricks at him - Prince Phillip Mitchell
5 - All night long - Starpoint
6 - Love starved - Shirley Brown
7 - Rufus & Chaka Khan
8 - You can't hide love - Creative Source
9 - Mystery of love - Roy Ayers
10 - Giving it back - Phil Hurtt
11 - Faded lady - The S.S.O. Orchestra
12 - Universal love - Woods Empire
13 - ? - ?
14 - Rejoice - The Emotions
15 - Joy trip pt. 1 - Jerline & Friends
16 - In the rain - Arthur Prysock
17 - ? - ?
18 - Love so strong - The Lovelites
19 - ? - ?
20 -  Merry go round - Perfect Touch
21 - ? - ?
22 - If you ever need to cry - Brainstorm














 

dimanche 17 février 2019

The Reflective Beats Show 003


Tracklist:
Letherette - Chains
Letherette - Look No More
Letherette - Rayon
Lone - Crush Mood
Gnork - 3pm (and already happy)
Gnork- Influx
Kyle Hall - Katastematic Pleasure
Kyle Hall - Ghosten
Kyle Hall - Teacher Plant
Bluestab - Lost My Phone
Leo - Biz
CYGN - B WITH U
CYGN - Green Mango
Stanzah! - kuma
CHROMECROWNS - Low life VIP
west1ne - resurgence kit
Destiny's Child - Bug A Boo (Ganz Flip)
sptmbr yngstr. - gummooo
Chris Dogzout - work it remix
Jigmastas - Don't Get It Twisted (feat. Sadat X)
Neguim - Contando Historias
Trace Soulchild - ONCE UPON A TIME
Loud Thought - Stay
Moonchild - Ocean Deep
Solange - cranes in the sky
Asal Hazel - smooth sinner 4ever
Elujay - Leisure
Elujay - Get U
GoldLink - See I Miss
Chromonicci. & KMB - Pendulum
EDP - Dawn
TEK.LUN - So Obvious
9th Wonder - MellowSmoove!!! (Rapsody 2 AM third beat)
Krikit.boy - EST. 1991
Mr.Carmack - Oh, Brooklyn
Sepalcure - the waters fine
Moonchild - Change Your Mind (Husky313's Detroit Jit 2050 Mix)

samedi 19 janvier 2019

The Reflective Beats Show 002

Tracklist:
Melodiesinfonie - Unterwasser Remix (mit Céline Huber)
Slom - Taurus
Alto - THECHILLEST
DJ HARRISON - R9
DJ Spinna - Elly
chris anderson - 765
The Geek Squad - Most Times (Feat. Tyler The Creator)
j.robb - kore.
SugaBoy - You Don't Know My Name
beatboxbandit - treasure
Kiefer - Magnetic
Kiefer - Temper
The Xtraordinair$ - Look Towards The Sky
chromonicci. - Wonderful Christmas
chromonicci. - Sapphire
Sui.luj - 2012 w_ drift boy, callahan, dilip & chromonicci
TEK.LUN - Sleepy Peeple
Turquoise crown - 4444
Sptmbr Yngstr. - Wrapped Up In Emotion
Sptmbr Yngstr. - Brazilian Meninã
Digital Mozart - interlude.
Sivey & Evil Needle - Baby
Sinjin Hawke & MORRI$ - One Kiss
MORRI$ - A Missed Call
MORRI$ - Things Behind Glass
Galimatias - South
Lovebirds Ft Galliano and 80s Babies - Icarus(TBGRemix)
Sade War of The Hearts Dj Spinna Refreak
Opolopo - In The Thick Of It feat. Angela Johnson (Opolopo Dub Remix)
Opolopo - Be Free With Your Love feat. Vinny Vero (Opolopo Dub Remix)
Mark de Clive-Lowe - State of the Mental feat Bembe Segue
Mark de Clive-Lowe - Heaven feat Bembe Segue
Omar - Insatiable (feat. Natasha Watts)
Henry Wu 'Shahada'
Junktion - That's What's Coming
Junktion - Running from whatever
Jehan - Pop Corn [Honey Butter]
Brame & Hamo - Four Lights

dimanche 6 janvier 2019

The Reflective Beats Show 001

Reflective Beats? Mais qu'est-ce donc que cela? Les Faust Note c'était parti d'un délire un peu informel, j'ai poursuivi tel quel un bon moment avant de réaliser que j'avais envie de tendre vers une forme de podcast un peu plus carrée et interactive, et avec un label un peu plus agnostique :)

Le format change un peu, mais les vibes restent au rendez-vous, j'espère que vous kifferez bien!

Tracklist:
CYGN - BODY N SOUL
CYGN - Joga Bonito
Neguim - Wonder
Unsinkable - Manzana Beach (alt)
PYRMDPLAZA - Strippp
Digital Mozart - Disaronno
Digital Mozart - Shibuya Terminal
Geotheory - A WASTED MULTIVERSE (The Universe Theme)
Koetry - StackiT (Paying Dues)
Chiara Noriko - Who the Fuck Opened My Envelope (Stayhigh RX)
Tehbis - Find I Way (Footwork Edit)
A Tribe Called Quest - 4 Moms (feat. Spanky)
bastrd - bloom (x ideism x modii)
Mansur Brown - Me Up
Ultramane - Psalms
Ultramane - Jajaaa
Mimi Amina - Two Twoz
Melodiesinfonie - Afterdinner
Melodiesinfonie - Mama
Full Crate - Lights Went Down ft. Saba
Wayne Valentine - lovelies_edit[86]
Supa Bwe -Up Right Now (feat. Xavier Omar)
Brasstracks - Stay There feat. Xavier Omär
SoundScapez - MonaLisa Prod By MarCoolie
Devin Morrison - Str8 up
Neue Grafik - I Miss Something
Neue Grafik - Bed Stuy's Mood [Co-Op Presents]
Delfonic & Max Graef - Kimmenschwitzer Part I
Austin Marc - Whats the use (flip)
Just A Little (Lauren Faith Remix)
mattdeguia - paresseux
Shem1 - Inside My Head
Jneiro Jarel - Deep Blaque
Deedontcare - Missy Flip [Dee's EDIT]
Evil Needle - Sunrise
junyii. - fade
idntrmmbr - Gardens
Sepalcure - Me
Sepalcure - Love Pressure
sam gellaitry - Thinking