jeudi 29 décembre 2016

Isaac Jones (Kenn Starr & Sean Born) - Look (2006)



A ses débuts, Kev Brown envoyait vraiment du lourd. Ici, il est à la production de de joli "Look" pour le groupe éphémère Isaac Jones, qui était la combinaison de Kenn Starr et Sean Born.
Je ne peux que conseiller aussi ce qui sort, toujours sous un groupe éphémère, "Critically Acclaimed"...




mardi 27 décembre 2016

3H pointe la Radio !!!


 Par l'intermédiaire du label "NoForm: Prod." et plus particulièrement de La Société des Ambianceurs, HipHop Hourra va se retrouver à la radio. En effet, Dr. Pili Pili & Le Fils de Bizet de France vont animer à compter du lundi 2 janvier une émission de 2 heures où l'on pourra se délecter de bonne musique. 
"NoForm Grooves Eklektik", diffusée sur la web-radio associative genevoise Radio Usine sera une émission hebdomadaire qui traitera de musique, un peu à la manière de notre blog et aura des intervenants aussi souvent que possible; intervenants venant du monde du monde des arts mais pas que...
C'est pour tous les blasés des ondes FM qui, à juste titre sont persuadés qu'il n'y a que la daube à la radio, pour tous ceux qui veulent décompresser de leur lundi de merde et bien sûr, pour tous ceux qui veulent juste s'abreuver de bonnes ziks en début de semaine, "NoForm Grooves Eklektik" tous les lundi à partir de 19h !!! Écoutable ICI.

Bonne écoute à tous ;)




lundi 19 décembre 2016

Funky DL - Nights in Nippon (2012)

Funky DL a balancé en Juin 2012 ce très très joli album instrumental ayant pour thématique le Japon: "Night in Nippon". Après le "Jay love Japan" et les différents hommages de Count Bass D au Pays du Soleil Levant, c'est au tour du mc et beatmaker londonien de donner sa version des faits.
Et le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est une réussite en tout point. Dès "Takings of Tokyo", le ton est donné: on va naviguer en eaux résolument Jazzies, si chères à FDL. Des jolis samples venant cogner sur des kits de batteries bien découpés feront le boulot assurément pour vous enivrer. Le tout servi par de délicieuses lignes de basses qui, bien que discrètes sont efficaces. 
La parfaite galette à passer en début de soirée juste pour se mettre bien. Mentions spéciales pour "Yokohama waves", "Sapporo summer" et "Wisdom of Kyoto".
Bonne écoute à tous ;)


mardi 6 décembre 2016

The Broken Orchestra - Shibui (2010)

Au rayon des vieilleries passées presque inaperçues, je vais dépoussiérer aujourd'hui "Shibui" (sur le label A Bridge Too Far) du groupe The Broken Orchestra. On baigne ici clairement dans l'expérimentale mais, maîtrisé de bout en bout: on sent une pointe d'HipHop à laquelle on mêlerait quelques fugues de Drum n' Bass et le tout reste quand même agréablement sous la coupelle d'une formation traditionnelle très orientée Pop.
Ce qui est fort appréciable est que toutes les pistes sont jouées avec des instrus. On remarquera également que tous les invités sont des femmes mais qu'heureusement aucune piste ne ressemble à une autre. Un album qui fait la part belle à la scène anglaise mais derrière lequel il n'y a malheureusement n'a pas vraiment de suivi en ce sens que, Pat Dooner et Carl Conway-Davis qui forment The Broken Orchestra n'ont pas enchaîné par la suite. Partie remise ? Je l'espère en tout cas.
Bonne écoute à tous ;)


samedi 3 décembre 2016

Smoke DZA & Pete Rock - Don't smoke Rock (2016)

Tiens Pete Rock bosse encore ??? Pas pour déplaire, enfin, tant que ça reste lourd. P.R. s'associe ici au rappeur Smoke DZA dont j'avais jamais entendu parler. 
Je n'ai pas encore écouter à l'heure où j'écris ces lignes. Ce que je sais en tout cas c'est que nous avons le droit à 13 titres dont une intro, des featurings, dont quelques-uns plutôt surprenant comme Jadakiss et Rick Ross (quoi ???)  et que ça sort sur le label "Babygrande" (qui a notamment sorti Jedi Mind Tricks).
Allez, bonne écoute à tous en espérant que ce ne soit pas une purge ;) 



Don't smoke Rock (Stream)

1 - Intro
2 - Limitless F. Dave East
4 - Hold the drums F. Royce da 5'9"
5 - Moving Weight Pt. 1 F. Cam'ron & NymLo
6 - Wild 100s 
7 - Last name
8 - 1 of 1 
9 - Milestone F. BJ the Chicago Kid, Jadakiss & Styles P
10 - Show off F. Wale
11 - Dusk 2 dusk F. Big K.R.I.T., Dom Kennedy & the Mind
12 - I ain't scared
13 - Until then F. Mac Miller

mercredi 30 novembre 2016

Mndsgn - Body wash (2016)

Le virage résolument "Future Funk" ou encore "années 80", pris il y a quelques années par certains artistes continue de donner de petites douceurs dont nous aurions tort de nous priver.
Ce "Body wash" de Mndsgn en est une parfaite illustration. D'abord, c'est un projet sur le lequel il chante quasi de bout en bout. Ensuite, il semble, peut-être pas s'émanciper de son travail mais marquer une véritable cassure avec ce qu'il faisait jusqu'ici.
On reste toujours dans de la musique très aérienne, des atmosphères très calfeutrées mais moins austères que ses précédentes sorties. "Alluptoyou" et "Ya own way" illustrent parfaitement mon propos".
Surprenant, en même temps pas trop car on connait le bonhomme; plutôt percutant alors ? Des membres du mythique Klipmode, Mndsgn est le plus productif et celui qui s'en sort le mieux; on comprend donc pourquoi il se retrouve signé chez Stones Throw.
A toutes et à tous, bonne écoute ;)


mardi 29 novembre 2016

The Supreme Jubilees - It'll all be over (1979)

Un peu de Soul chrétienne, ça vous dit ??? En l'an de grâce 1979, le label "S & K Records" édite et sort "It'll all be over": petite perle Soulful rendant grâce haut et fort au Seigneur.
Bon, malheureusement, avec le temps, y'a pas vraiment d'informations sur le groupe à part qu'il s'articule autour des frères Sanders (Melvin, Tim, Len et Philip) et que le chanteur s'appelle Davis Kingsby Junior. Mais encore une fois, l'essentiel est ailleurs; ce disque, réédité par "Light in the attic" en 2015 est juste sublime. 
On se laisse aisément transporté dans une vieille église californienne de l'époque et là, le charme opère. Ces images vintages de chœurs répondant à un pasteur déchaîné qui balance ici et là la bonne parole à qui veut l'entendre...Bref...
Mais au delà de toute la symbolique religieuse, la musique; juste la musique. Elle est juste. Le tout est bien joué, bien interprété et le travail de remastering n'y est pas étranger. 
Une réussite en tout point qui, je l’espère, vous touchera comme je l'ai été.
Bonne musique à tous ;)




It'll all be over

1 - It'll all be over
2 - Do you believe
3 - Thank you Lord
4 - I'm on the Lord's side
5 - You don't know
6 - Standing in the need of prayer
7 - Got a right
8 - We'll understand
9 - Stop today


lundi 7 novembre 2016

Moka Hourra vol. II (2016)


 Hoplàboum, hormis les délicieux mix de FaustNote, ça faisait longtemps qu'on avait pas postée une bonne compilation de chez nous, hein. Alors voici pour votre plaisir (surtout le mien, j'me cache pas), le volume deux de notre voyage en terres Canadiennes: "MokaHourra vol. II". 
Je rappelle que le premier volume est toujours disponible ICI pour ceux que ça intéresse.
Alors oui, je sais qu'il y aura toujours des insatisfaits pour qui tel ou tel sons n'a pas sa place mais en même temps, l'essentiel est ailleurs. On est là pour kiffer et se faire plaisir et c'est ce que l'on va faire. Ces compilations sont non-officielles, cela s'entend...
Allez, bonne écoute à toutes et à tous ;)

1 - One one outro
2 - Love & happiness F. Lmno
3 - I got shit to do
4 - On & on citizen part 2
5 - Pictures
6 - In here F. Chief
7 - Coast windows part 2
8 - I'm goulish
9 - Skycraper
10 - The Chatham Bellhousian revue
11 - I do
12 - I wanna
13 - Afford the best F. Ayatollah
14 - Stay outro
15 - Win-win

vendredi 4 novembre 2016

Marc Mac presents "Visioneers" - Dirty Old HipHop (2006)

Il y a 10 ans, sortait une petite bombe chez BBE: le délicieux "Dirty Old HipHop", du groupe virtuel Visioneers. Je dis 'virtuel' car, cette entité n'est qu'un amalgame d'artistes musiciens se retrouvant dans le studio de Marc Mac pour l'occasion. Parlons-en d'ailleurs du double M: faisant parti du célèbre duo 4Hero, binôme anglais qui a eu ses heures de gloire quand 'le son', mais surtout la scène Electro voulait encore dire quelque chose, ils ont laissé bon nombre de classiques et de remixes. Pour avoir (juste) un avis sur la question, je ne peux que conseiller une écoute particulièrement approfondie de "The Remix album, vol. 1"; que l'on soit un néophyte ou alors un régulier de ce style de musique, de cet univers, on ne peut qu'être happé par tant de maîtrise musicale. Et ce n'est qu'un album de remixes, hein...
Bon alors ce "Dirty truc HipHop", c'est quoi ?? Ni plus ni moins qu'un hommage vibrant à ce style de music que l'on s’évertue à étrangler ces dernières années. Un peu à l'image du "Liquid crystal project" de J. Rawls, nous avons ici des reprises de thèmes (oui messieurs dames, des thèmes HipHop oui) instrumentales, joués live.  La démarche est certes simple, mais bien amenée. Loin de vouloir révolutionner le genre, l'effet produit est quand même saisissant. Bien sûr, quand on compte parmi les singles "Runnin'" des Phacyde, produit par Jay Dee, on caresse dans le sens du poil tous les hiphopers...
Bref, nul besoin de s'étaler plus, ce premier véritable album des Visioneers est une réussite en tout point à posséder dans sa discothèque. Approuvé voire même 'éprouvé' par 3H.
Jeunes gens, jeunes Jeanne, bonne musique :)


lundi 24 octobre 2016

Mitsu The Beats - Hard candy F. Mathematik & Saukrates (2009)


En l'an de grâce 2009, Mitsu The Beats, immense prodo japonais nous livrait le fort bon et bel album "A word to the wise", sur lequel il invitait toute une constellation d'hiphopers influents; Maspyke, Grap Luva et Kev Brown entre autres.
Ça fait plaisir presque 7 ans plus tard de se réécouter la galette et de constater que les instrus sont toujours frais. Du coup, j'suis allé chercher un p'tit lien pour que vous puissiez kiffer aussi.
Bonne écoute ;)


1 - Intro
2 - A Word to the Wise F. Grap Luva
3 - Ridin' around F. Kev Brown & Cy Young
4 - Big supply F. LMNO
5 - Playin' wit crime F. Maspyke
6 - Promise in love F. Jose James
7 - Night in Vienna
8 - The Way F. Colonel Red
9 - Hard candy F. Mathematik & Saukrates
10 - The Game changer F. Wildchild & Georgia Ann Muldrow
11 - Free your mind F. Black Spade
12 - Tokyo girls F. Maspyke
13 - Get'em up F. Elzhi
14 - Dim skyline
15 - Impulse F. Mathematik
16 - Re-Estimate
17 - Ex lovers F. Dynamic Duo
18 - Playin' again F. Ivana Santilli

jeudi 20 octobre 2016

indigo/ONE - Top vibe (2016)

Ma dernière grosse bombe instru découverte se nomme idigo/One: prodo originaire de Portland. Vivement conseillé pour tous les amateurs d'ambiances aériennes et de grands espaces vides fatjoniens... Les sets de batteries ne sont pas des plus techniques mais cette simplicité fait le travail ! Présence de basses funkies non-négligeables qui font basculer alors l'album dans du Futur Funk qu'on ne pouvait deviné. Je note aussi quelques incursions dans le domaine (tout pourri) de la Trap-Music: je commente même pas. Il y a d'ailleurs 4 tracks je crois qui en sont clairement. C'est véritablement l'endroit de l'album où le vaisseau tombe dans un trou noir même si, j'ai du mal à avouer que j'ai trouvé particulièrement réussie "Uptown downtown": sous ses airs de morceaux de G-Funk à la Easy-E.
Au final, exercice de style plutôt réussi: dans la mesure où ce "Top vibe" se situe plus dans la lignée d'une démo technique ou voire même d'un set de beats à vendre, plutôt que dans la lignée d'un album à défendre. 
Bonne écoute à tous ;)

mercredi 19 octobre 2016

Temu - Boogaloo Blues (2014)

Découvert grâce à Nadlib il y a quelques temps, Temu, bien qu'originaire de New York sent fort la grosse Funk, voire même P-Funk californienne. Ce "Boogaloo Blues" en est un parfait témoignage; on ne peut évidement passer outre les similitudes avec le travail de Dam-Funk. Qu'importe, c'est du lourd.


mardi 11 octobre 2016

Dominique Larue & J. Rawls - Almosthere (2016)

J. Rawls qui avait annoncé il y a quelques temps qu'il se concentrerait maintenant exclusivement sur la production s'associe, dans ce projet nommé "Almosthere", à Dominique Larue, rappeuse amatrice de cinéma des années 80, qui apparemment prends le mic de temps à autres pour rimer et ce, avec un certain punch. Je commence à peine à écouter à l'heure où j'écris ces lignes et c'est plaisant sans être un truc de fou. On appréciera néanmoins toujours de le travail de Rawls qui livre ici des instrumentales un peu plus agressives qu'à l'accoutumé. 
Bonne écoute à toutes et à tous ;)


dimanche 9 octobre 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

Bon, vous allez me dire et ce, à juste titre, que lors de nos traditionnels rituels dominicaux, que l'on parle souvent des mêmes beatmakers qui, samplent aussi souvent les mêmes prodos et bla bla bla...
Vous avez raison, oui, vous avez même parfaitement raison. Mais force est de constater que, n'importe qui ne peut pas être samplé; de même que, n'importe qui, ne peut s'improviser sampler. 
Enfin bon, "on prend les mêmes et on recommence", hein :)
Deodato, le grand Eumir Deodato que l'on présente plus, qui a été ultra productif dans les années 70 avec 20 albums solos... Fou, le type. En 78, il balance "Love island" qui se veut un concentrer de Jazz Fusion comme il en balancé à foison durant cette décennie. Le son qui nous intéresse aujourd'hui est "Tahitti hut" qui fut remis au goût du jour par Count Bass D en 2006, sur l'album "Some mucis pt. 2" pour la chanson "Surface interlude" en featuring Dionne Farris. Sacré Count, pas aisé de cramé ses samples.



Et en bonus, sachez aussi que Freddie Joachim en 2008 sur l'album "In with time",  l'a joliment samplée aussi sur "Said".


Allez, bon Dimanche bien groovy à toutes et à tous ;)

mardi 4 octobre 2016

Freddie Joachim - Retrouvaille (2016)


 Freddie Joachim sort son prochain album "Retrouvaille" le 7 octobre; sans surprise(s) ça sort toujours chez Mellow Music et sans surprise(s) encore, c'est beaucoup d'instrumentales et quelques pistes chantées/rappées. 
On va pas s'attendre à une grosse révolution côté prod. de la part de JoJo, cela dit, ça fait toujours plaisir de savoir que le gars reste (suffisamment) productif pour porter à bien des projets (en physique, j'entends).
A découvrir le 7, donc, mais il y quand même ce "About time" qui est une fausse exclue car déjà présent sur l'album "This world" sorti en fin d'année dernière; bon, c'est pour patienter on se dira.
;)


samedi 24 septembre 2016

mardi 30 août 2016

Rhythm roulette - Thes One (People Under The Stairs)

Voilà un 'RR' que je j'attendais avec impatience et au final, je suis... content mais sans plus. Le résultat est vraiment lourd, mais j'espérais un truc plus 'magic'. Mais bon, aisément dans mon top 5 jusque là.


lundi 8 août 2016

Brasstracks - Say u won't (2016)



Profitant sur génial "Rhythm roulette" des Brasstracks, je poste "Say u won't" qui pour moi l'une de leur plus belles productions.
Bonne musique et soleil: quoi de mieux pour commencer la journée ?

lundi 25 juillet 2016

Sadat X - Freeze (2016)

"Freeze" produite par Pete Rock sur et placée en introduction sur l'album "Agua" de Sadat X est, à peu de chose près, ce qu'il faudra retenir de cet album... Bon, je suis peut-être un peu méchant mais les instrus de cette sortie ne sont clairement pas au niveau.
On notera tout de même que (le papy) Sadat X, n'a pas céder aux sirènes de la Trap Music...


dimanche 17 juillet 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

Un S/S avec Primo, ça faisait un p'tit bout de temps alors celui-ci devrait vous faire plaisir.
Paula Perry, qui a longtemps profité d'être dans l'entourage de Masta Ace lance un gros single en cette année '98: "Extra, extra !!" produit par Dj Premier qui annonçait un album qui n'est jamais venu. En fait si: des cd promotionnels de l'album furent dispos le temps d'un battement de cil et détruits pour la plupart. Allez savoir pourquoi...
Néanmoins, pour ceux qui se rappellent, ce titre à mis le feu à plus d'une mixtape.
Primo on l'a déjà dit, est l'un des premiers super-producteurs de Rap; mais avec ce morceau, le prouve encore et ce presque 20 après.
Il va déterrer "Marching in the street" d' Harvey Mason et plus particulièrement "Modaji" et nous offre cette instru de qualité dosée. C'étaient clairement les belles années de Primo et il n'a pas fait semblant, le bougre.
Allez, j'espère que vous êtes tous sous le soleil, bon Dimanche à tous ;)



dimanche 10 juillet 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

A l'ancienne, nous avions déjà évoqué le nom de Suff Daddy; super-prodo Allemand très actif début de ce dernier décade. Il a lâché le très intéressant "The Gin diaries" en 2013 et on ne pouvait qu'être bluffé par la violence de la première track "4 my holiks".
L'original de ce morceau, "Silhouettes", composé par Dick walter, se trouve sur ce qui s'apparente être une compilation de génériques d'émissions et ou musiques de publicités américaines: "Sound stage 3". Sachez que cette galette est un régal pour tout apprenti beatmaker et Madlib l'a bien dépoussiérée; écoutez juste "Tandem".
Excellent Dimanche à tous :)




vendredi 8 juillet 2016

Tha Dogg Pound - Big Pimpin'

On repart cette semaine avec un nouveau son des du 'DPG', mais cette fois-ci dans la superbe bande originale du film "Above the rim" ou "Gangball" comme sorti chez nous.
Daz et son compère de toujours Kurupt sont cette fois encore du regretté Nate Dogg, de Snoop (anciennement Doggy) Dogget de Big Pimpin' Delmond pour un morceau G-Funk classique comme on les aime.
Bonne écoute ;)


mardi 5 juillet 2016

Phat Kat - Destiny F. Melanie Rutherford (2003)



J'avais oublié à quel point ce son était lourd: Jay Dee à la prod, Phat Kat au mic pour une sorte de revival de"1st Down". Puis, Melanie Rutherford au refrain, c'est non négligeable, hein...

mercredi 29 juin 2016

Tha Dogg Pound - Let's play house (1995)



Bon, avec les beaux jours présents pour de bon, rien ne vaut que chausser une paire de 'Chuck Taylor', un short 'Dickies', un débardeur et bien sur quelques binches et c'est parti !!!
Les bonnes années de la G-Funk :)

Grap Luva - Sounds of Mount Vernon (2016)

Posté il y a quelques jours dans la shoutbox par Cheeky-les bons tuyaux, ce "Sounds of Mount Vernon" du 'Number two Soul Brother" est en fait un condensé d'instrus composées ces 15 dernières années. Rien de neuf ou de mieux que celles posées sur "Neva done" mais pour ceux qui veulent mieux cerner la démarche artistique du petit frère de Pete Rock.
Loin d'un incontournable, donc, mais toujours sympa ;)


Sounds of Mount Vernon

1 - Intro
2 - Started at 77'
3 - Love for the heights
4 - Three-Fourth's amazin' F. Pete Rock
5 - In motion like Fourth Ave (Motion 2000 remix)
6 - Donuts on Washington St. (One for Mr. Yancey)
7 - Fighting at Cromwells
8 - Don't stop (Ballin' at Fourth St. Park)
9 - Big Lous theme (Pete on bass) F. Pete Rock
10 - For My Lil Brother Joe
11 - The Block (Third St.) F. Pete Rock
12 - A prayer for my nephews
13 - Arts on third / Black family day
14 - Live from Memorial Field
15 - Pete & Graps room F. Pete Rock
16 - Nuttin but luv day cookout (Missing Hev)
17 - One for Ruddy...Nuff said!18. Cross County parkway (We out!!)

lundi 27 juin 2016

Le Makizar - Mise en forme (2016)



Bon, sans contestation possible, l'album de l'année dans le milieu Rap Francophone, enfin, pour peu qu'on aime le Rap, hein...
On en parlait déjà ici.

Puis tant qu'à faire, voilà une petite interview de l'intéressé chez StaytunedTv.


dimanche 26 juin 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

Bon alors là, ça ne rigole plus: je vais m'adresser tout particulièrement aux anciens. A ceux qui écoutaient de la New Jack et ce qui est devenu plus tard du R'n'B ou de LA R'n'B comme disaient certains. 1996, le label 'Loud Records' lance par l'intermédiaire de FunkMasterFlex un pavé dans la mare: 'Everyday & everynight' interprété par Yvette Michele.
Lourd de chez lourd, le succès, d'abord critique puis, commercial est au rendez-vous. C'est l'une des chansons les plus playlistées sur les compilations cd et/ou k7 du genre et surtout, il vient placer la rookie Yvette Michele parmi toutes les divas ayant du succès à l'époque: Aaliyah, Brandy, Monica, Chantay Savage et pleins d'autres papillons de nuit...
Bref, présente sur l'album 'My dream' qui sortira 1 an plus tard et qui sera un gros carton et, à ce jour la seul sortie de Mimi.
Mais aujourd'hui, on va parler du 2ième single de cette galette, le génial 'I'm not feeling you': morceau produit pour être un carton, clippé, remixé dans la foulé; un hit interplanétaire... qui prend son origine dans 'Was it something that I said' de l'artiste Sylvester, sorti en '78 sur l'album 'Step 2'.
Sylvester était... Bon, comment décrire le personnage ? Une sorte de folle géniale ayant un penchant assumé pour le Disco/Funk. Voilà. Pour la petite histoire, sachez que sur cet album ce trouve 'You make me feel (Mighty real) qui sera repris plus tard et avec succès par Jimmy Somerville.
Ce 'Was it something that I said' s'inscrit véritable dans la mouvance de tout ce qui sortait dans le même genre à l'époque: on pourrait rapidement le prendre pour une compo de Bernard Ward, DJ Rogers ou dans une moindre mesure avec une production vraiment mainstream de Johnny Guitar Watson. Enfin bon, tout ça pour dire, DE LA BONNE MUSIQUE, QUOI !!!
Bon Dimanche à toutes et à tous ;)


le son est de meilleure qualité ici.

mardi 21 juin 2016

Caleb Belkin - Water (2015)



P'tit prodo originaire de Californie qui met bien la pression. En même temps avec les références qu'il a...

samedi 18 juin 2016

Beat-Maker-Beat - Blue magic ((Reissue) 2015)

Voici, dans une version épurée, la réédition de "Blue magic", un album du prodige Russe Beat-Maker-Beat aka Spacek Kid.
Cette collection d'instrus, outros,  interludes de tracks qui étaient à vendre à l'époque n'a pas perdue une ride et vous fera passer un excellent moment. Un peu moins 'pulpeuse' que sa sœur ainée, j'étais un peu étonné d'entendre quelques scratches et vocales en moins, mais bon.
Bonne écoute à toutes et à tous ;) 


dimanche 12 juin 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

Nul besoin d'être un critique musical pour reconnaitre le talent et le génie de Sade. 
Partant de principe, il est donc normal que sa musique soit un matériau pour les producteurs de Rap; MF Doom en tête d'ailleurs.
Aujourd'hui, Dj Cam sera le prodo qui mettra Helen Folasade Adu, de son nom civil complet, à l'honneur; et ce, dans un des albums qui l'a élevé au rang de Dj/Producteur incontournable de la scène Trip Hop, J'ai nommé "Underground vibes" sorti en 1995 qui est pour beaucoup le premier album de Trip Hop, qui lance le genre (je laisse les plus curieux d'entre vous faire les recherches adéquates).

"Underground vibes" donc, avec le sublime et hypnotique "Mad blunted Jazz"... et ce en '95 mes ami(e)s. Ce qu'il faut savoir c'est qu'à cette époque les Massive Attack, Alpha, Ludovic Navarre aka St. Germain, Dj Shadow autre Morcheeba sont encore loin. Dans cet album qui donne l'impression que le temps se fige, tous les bons sentiments et égards que des protagonistes peuvent avoir pour leur mouvement se trouvent. Sans jouer le critique littéraire, c'est un album qui fait date car, en plus d'être une vitrine somptueuse pour le mouvement naissant Trip Hop, il mettra la lumière sur l'un des artistes français les plus talentueux de ces 20 dernières années.
Du choix des samples, à l'alternance de ceux-ci, en passant par un bpm toujours bien senti ce "Mad blunted Jazz" est un joyau.
Joyau qui trouve son origine dans une version longue de la chanson "Cherish the day" de Sade. Sortie en 92 et qui se trouve sur l'album aux multiple récompenses "Love deluxe": un album somptueux qui viendra presque parachever une carrière. La partie dont est issue le sample se trouve en fait dans l'outro qui conclu la chanson. Avec un diamant brut comme celui-ci, il n'y a plus grand chose à faire certes, mais Cam l'a quand même sublimé.
Sous le soleil ou sous la pluie, bon Dimanche à tous mes ami(e)s :)


(il se peut que suivant votre situation géographique, Youtube vous bâche à la lecture de la vidéo, je m'en excuse d'avance).

samedi 11 juin 2016

Ohbliv - SLPHNC III (2016)

Impossible de me rappeler si cet album a déjà été posté ou non dans la shoutbox.
En tout cas, voilà des nouvelles d'Ohbliv et ce n'est pas pour déplaire. On est toujours à fond dans le sampling de Soul/Funk des années 80: classique.
Bonne écoute à tous ;)


lundi 6 juin 2016

Maitro - Dragonball wave (2015)

Pour les fans de Son Goku et autres, le beatmaker Hollandais Maitro revisite l'univers d'Akira Toriyama pour notre plus grand plaisir. Je reconnais ici et là quelques bruitage de l'animé mais n'étant pas fan de l'animé, je ne pourrais dire si certains samples en sont issus.
Notons aussi qu'il est toujours intéressant de pouvoir écouter ce que peux nous offrir d'autre le pays qui a vu éclore un certains Nicolay. On passe facilement du Rap à la Drum n' Bass et malheureusement pour mes oreilles à une sorte de Trap Music dont je me serais bien passé mais bon... L'ensemble à une certaine couleur 'année 80' bien sympathique.
Plutôt pas mal à l'arrivée, donc.
Bonne musique à tous ;)


dimanche 5 juin 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche !

Pete Rock & CL Smooth ! "The Mean ingredient" en 94: ça vous dit quelque chose ? Si ô Grand Dieu non, allez tout de suite vous procurer cette galette qui pourrait alimentez à elle seule presque 6 mois de "Sampler/Samplé du Dimanche". Si au contraire ça vous dit quelque chose, alors penchons-nous un peu sur "All the places".
Non seulement on peut s'y délecter du superbe "Places & spaces" de Donald Bird, mais, en prêtant attention à... NON, en prêtant une attention TOUTE particulière à l'outro, dont est toujours friand le 'Chocolate Boy Wonder', s'offrent à nous alors moins de 30 secondes de pur bonheur. Rythme Funky, hi-hats dynamiques, Fender Rhodes (il me semble) et basse bien grasse.
Bon, les connaisseurs de Pete Rock savent qu'il n'est pas producteur à découper les samples au katana mais plutôt utiliser des séquences presque telles quelles.

Pour retrouver le sample original, rendez-vous à New-York en 1976, sur l'album "Do it you way" du super groupe de Funk Crown Heights Affairs. Un groupe qui, en un peu plus de 15 ans de carrière aura eu son petit succès sur les pistes de danse et qui laisse une discographie conséquente. 
"Far out" donc, qui par moment flirt avec le Disco offre tout ce qu'elle peut offrir en terme de richesse; ce mêlent aux cuivres une ligne de piano frénétique qui répond sans cesse à ce rythme qui jamais ne faiblit. Grosse boucherie, j'vous dis.

Bon Dimanche Funky à tous ;)


 

mercredi 1 juin 2016

Percent C - B(ackr)oom sounds (2014)

Dans mon éternelle quête d'instrumentales, j'arrive en terres japonaises et (re)tombe sur ce "B(ackr)oom sounds" de Toshiki Hayashi aka Percent C.
Toujours un plaisir d'écouter du bon Rap Japonais et à forte raison quand les instrus sont si variées. Je ne peux que vous conseiller de jeter une oreille attentive au reste de son travail.
Bonne écoute ;)


dimanche 29 mai 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

Bobby Womack... un des Parrains de La Soul dont on a déjà parlé ici plus d'une fois, paix à son âme, auteur de belles pépites dans les années 70...
"I don't know what the world is coming to", sorti en 75 est l'album dont est la chanson qui va nous intéresser  aujourd'hui: "(If you don't want my love) Put something down on it", à ne pas confondre avec "If you don't want my love" sur la bande originale de "Meurtre sur la 110ième rue".
Un morceau qui a des allures de track Disco avant l'heure avec ses violons mais du fait de son rythme plutôt lent, fait que l'analogie s'arrête là.

Le "fun fact" comme disent les anglions, de ce S/S, est que cette chanson est remise au goût du jour très rapidement par... Rod Stewart. Oui, Rod Stewart, mega-superstar du Rock & Roll des années 70 et 80, avec son célèbre tube "Da ya think I'm sexy" sur l'album "Blondes have more fun". Il y a d'ailleurs un autre S/S dont nous pourrions parlé, mais, une autre fois, peut-être.
Roddy, Roro pour les intimes, voulant lui aussi son tube un peu Disco super boîte de nuit, décide de balancer son hit en 78 et, bah jackpot, quoi: le titre est certifié platine aux States.

Bon Dimanche à tous ;)




Pour info, StoOf avait le même style capillaire et vestimentaire fin des années 80

vendredi 27 mai 2016

Beat-Maker-Beat - Soul food music (Raw drafts) 2009

Le Petit beatmaker Russe devenu grand, Beat-Maker-Beat, rebaptisé "Space Kid" il y a quelques années a un talent fou. On en a déjà parlé par ici, mais une petite piqure de rappel ne fait pas de mal.
Si jamais vous ne connaissez pas, courez consommer, vraiment, ne dormez pas sur ce gars. J'apprécie un peu moins son 'escapade' Rap Analog, mais tout ce qui vient de chez lui est bon.
Ici, "Soul food music" qui est l'un des albums marquant de se premières années.
Dispo au téléchargement ICI.
Bonne écoute à tous ;)

 

mercredi 25 mai 2016

Epidemic - All I need (2016)

Tirée de l'album "4 dimensions on a paper"... une pépite, mes amis !


mardi 17 mai 2016

Mike Slott - Sun Tan (2009)



"Sun tan"... Pour beaucoup (dont moi), cette track fait parti de celles qui furent bombardées en tête du mouvement 'Rap Analog': ultra plébiscitée à l'époque et tracklistée dans toutes les bonnes compilations, elle a enchantées quelques oreilles.
Souvenirs...
Je conseille du coup, très fortement "Lucky 9teen", l'album dont elle est issue.

dimanche 15 mai 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche: Who sampled what (Part 2)



Bon, beaucoup vont dire que je fais dans la facilité, mais, plutôt que de balancer un seul son samplé et son sampler, je balance une petite vidéo toute faîte.
Ok, j'suis un peu flémmard aujourd'hui :D
Bon Dimanche à tous, p*tain !!!!

jeudi 12 mai 2016

Dj Harrison - Murray's pomade mix (2016)

Hoplà, voici le dernier mix instrumental de Dj Harrison, dj/prodo ultra-créatif et souffrant de schizophrénie, si l'on s'amuse à compter les nombreux pseudos qu'il porte: sachez que Reeverb (entre autres), c'est lui.
Devonne Harris de son vrai nom est très actif au niveau de la scène du beatmaking depuis le début des années '10 et nous gratifie régulièrement de petites perles; ici, comme vous pourrez le constater, c'est du très lourd.
Bonne écoute ;)

mardi 10 mai 2016

Ohbliv - Guest mix (Klipkast #3)

Voilà un p'tit mix d'Ohbliv qui date de quelques années déjà: je l'ai souvent fait tourné à des profanes du Rap instrumental mais je pense qu'il a sa place ici aussi.
Bonne écoute ;)

lundi 9 mai 2016

Rhythm roulette - Hi-Tek





Ah là là, Dj Hi-Tek... Depuis la fin de son duo et après le trop sous-côté "Hi-Teknology", j'ai un peu lâché le gamin. Ses collaborations G-Unit m'ayant quelque peu 'troublé'. Mais c'est avec un grand plaisir, teinté de réserves que je découvre cet épisode de "Rhythm roulette".

vendredi 6 mai 2016

Phoniks & Rashaan Ahmad - Above the clouds (2016)

Encore un petit projet qui s'écoute bien pépère: "Above the clouds" du producteur Phoniks et du versatile mc Rashaan Ahmad. C'est frais au niveau de la prod., sans rien révolution, malgré l'utilisation de samples déjà bien pompé; au niveau du mic Ahmad fait du Ahmad: j'veux dire, ce mec est bon, il sait défendre un projet avec de grands prodos, où comme il fait ici avec un moins connu... Vous me pardonnerez ces raccourcis rapides mais il me fait penser à un John Robinson: dans le sens où il rappe toujours avec la même énergie et plaisir mais, plus on l'entend moins on est touché.
Projet plaisant toutefois. Bonne écoute à tous ;)

jeudi 5 mai 2016

Le Makizar - Schéma de vie (2016)

Après les projets solos de Lex et Parental, c'est au tour du Makizar de tenter sa chance.
Sorti fin Avril, "Schéma de vie" a tout ou aurait tout pour devenir l'album de l'année en France, si... eh bien, si les médias n'avaient pas oublier ce que signifiait Rap Français.
Quand on connait Kalhex, le groupe dont est issu Le Makizar, on sait d'ors et déjà dans quoi on va tremper: samples délicatement découpés, sets de batterie bien HipHop façon les années dorées, lignes de basses discrètes sans jamais être trop minimalistes... Bref, le genre de came qui sort en 96 chez nous et tout le monde est content. Loin des standards actuels, proposés par des artistes de plus en plus demeurés qui offrent leur musique à un public de moins en moins intellectualisé; c'est dire...

"Schéma de vie", c'est la promesse faite de 'gamins' à leurs ainés: cette promesse qu'il y aura toujours quelqu'un pour porter à bout de bras la flamme du Rap en France. Alors, il est clair que Kalhex n'est pas le seul groupe à avoir promis, mais le fait est qu'à chacune des sorties du label Akromégalie Records la qualité est au rendez-vous, et toujours sur la base du "Peace, love & havin' fun".

Au moment où j'écris ces lignes, je n'ai écouté que la moitié de l'album; une chronique poussée arrivera d'ici quelques temps. D'ici là, bonne écoute à tous ;)

dimanche 1 mai 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

Pour pas beaucoup changer nos habitudes, on va parler de Kan Kick aujourd'hui. Ce n'est pas facile de 'cramer' ses samples, mais quand on y arrive, c'est double ration de satisfaction. 
J'écoutais il y a quelques mois "Snow goose" de Camel (groupe qu'affectionne KK) et quand arrive "Rhayader alone", la track "Cancer", produite par Kan pour le groupe "The Farm" a poppé dans mon esprit. 
Une putain de chanson, très obscure, qu'on a pu découvrir pour la "première fois" sur le faux album "Dusty old beats", qui est apparu sur le net il y a un peu plus de dix ans. Un gros fichier blindé d'une cinquantaine de sons parfois très/trop courts. 
Je n'ai malheureusement pas beaucoup d'infos à donner sur cette chanson.
En revanche, ce que je peux vous dire sur le sample, c'est donc qu'il est tiré du troisième album de Camel, "Snow goose" et que c'est du très bon, voire excellent Rock Prog. Si j'avais quelques talents de beatmaker, soyez sûrs que j'aurais 'pillé' la discographie de ce groupe. Enfin bon, Hi-Tek et Kanzulu l'on déjà pas mal fait.
Sous la pluie ou sous le soleil, bon Dimanche à toutes et à tous ;)




(Cancer intervient à 8:37)

vendredi 29 avril 2016

Saib. - Chill together & Bedroom Grooves (2015)

Bon, par ici qui connait des bons beatmakers africains ??? Je parle d'africains vivant sur leur continent et en Europe... Quelqu'un ? Non, personne ?
Ok, j'avoue, dans le style que nous affectionnons, ça va être difficile d'en trouver mais pas impossible. La preuve avec Saib., prodo établi à Casablanca. Qu'est-ce que pourrait donner un héritage culturel méditerranéen, auquel on rajouterait du Rap des années dorées sur lesquelles se ferait plaisir un génie de la guitare ? Réponse: Saib. Sans oublier le fait que le bougre est un fan inconditionnel de Nujabes, ce qui se ressent énormément dans sa musique.
Le genre d'instrumentales parfaites pour aller avec les beaux jours, de quoi s'aérer correctement l'esprit. 
Voici donc deux projets qu'il a mené à bien l'an dernier; vous m'en direz des nouvelles. 
A toutes et à tous, bonne écoute ;)

jeudi 28 avril 2016

Sade & MF Doom - Sadevilain (2016)

Voilà une association sur laquelle, je pense, il ne fallait pas trop forcer: dans le sens où MF ayant déjà pas mal samplé la diva... néanmoins, on ne boudera pas notre plaisir pour se délecter de la voix suave de Sade, à laquelle s'associe un Doom bien en forme. 
Ce n'est pas un projet officiel mais à placer dans la catégorie des 'mashup' et, on le doit au Dj/Producteur Seanh: bref un album de remixes quoi. la seule nouveauté étant ce featuring inhabituel. 
Plaisant, sans plus, ne nécessite vraiment PAS l'achat mais fait passer un bon moment.
Bonne écoute à tous ;)




1 - The Mystery of Doom
2 - Air
3 - Silver spoon
4 - Gazzilion grand
5 - Hot pants
6 - Still alive
7 - Hold on Vaughn
8 - Hot pants (Remix)

mardi 26 avril 2016

Vanilla - Summer (2015)

Il y a quelques beatmakers de talent aux Royaumes-Unis et Vanilla en fait parti. "Origin", son dernier album sorti l'an dernier vaut la peine d'être écouté et partagé. 
Comme on aime par ici, véritable salade niçoise de samples Soulfuls et Jazzy, d'ambiance alternant down-tempo et Rap un peu plus 'couillu'. Là, il dépoussière un sample qui est un maintenant un classique du Rap, à savoir le savoureux "Summer madness" de Kool & The Gang.
Du coup, je ne peux que conseiller l'écoute des ses précédentes sorties; bonne écoute à tous :)


Puis tant qu'à faire, voici l'album via Bandcamp.


dimanche 24 avril 2016

Ahwlee - Leftist. (2013)

Au rayon des vieilleries, je viens de retomber sur "Dimes", superbe track du beatmaker Ahwlee. Excellent Rap instrumental, bien épuré comme on l'aime. Ça m'avait déjà frappé à l'époque, mais le gars vient de Long Beach, traditionnelle place forte de la G-Funk et nous gratifie d'instrumentales de qualité dosée. Le rêve.
Y'a du soleil par chez vous aujourd'hui ??? "2wo4t." à fond alors :)


Le Sampler/Samplé du dimanche...

Ça fait un p'tit bout qu'on a pas parlé de Fat Jon par ici, hein ??? On va réparer ça de suite en fouillant bien les archives et en dégainant un bon sample de Soul des familles.
Bon, si je vous parle des Leon Ware, ce nom vous dit quelque chose ? Il est à l'origine d'un gros classique (tardif) de Soul, "Rock you eternally", '81; a une discographie riche et est toujours en activité pour ceux que ça intéressent: son dernier album ("Sigh") étant sorti en 2014.
Mais aujourd'hui, c'est la chanson "Musical massage" tirée de l'album éponyme sorti en '76 qui nous intéresse. On peut pas faire plus cliché en terme de "Soul de Detroit". Doux violons, lignes de basses gracieuses et chœurs masculins discrets qui viennent servir un leader vocal en pleine possession de ses moyens. 
Bah voilà, c'est juste le genre de chansons qui vous rend amoureux...
Bref, remis au goût du jour par le Gros Jon en 2002, sur son album "Lightweight heavy" pour "You are". On peut pas parler de génie en terme de production pure, mais le résultat est tellement propre et entraînant...
Allez, bon dimanche à tous ;)




mercredi 20 avril 2016

Epidemic - 4 dimensions on a paper (2016)

Un peu de fraicheur dans le monde du HipHop underground, ça vous dit ? 
Découvert en fouinant ici et là sur le net "4 dimensions on a paper" du duo Epidemic fait la part belle au Rap bien Jazzy des années dorées. Le duo composé de Hex One & Tek-Nition n'en est pas à son premier essai car il s'agit en effet du sixième album du groupe. Vétéran donc et on espère qu'ils resteront longtemps dans le milieu tellement ils sont à l'aise dans ce qu'ils produisent.
Bonne écoute à toutes et à tous ;)


dimanche 10 avril 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

Je me suis rendu compte il y a quelques années, pour mon grand plaisir, que lorsque je parlais d' "It was written", second album de NaS, avec certaines personnes, la chanson qui mettait tout le monde d'accord est la superbe "Watch dem niggas". Quand je dis "tout le monde d'accord", on va dire, au niveau des personnes qui n'écoutent pas du Rap pour s'amuser; sinon il est évident que la chanson qui marque au fer rouge cet album est "If I ruled the world"... Mouais.
"Watch dem niggas" donc, comme toutes les créations géniales, est la somme de pleins d'ingrédients qui mis tous ensemble dans une jolie marmite produisent l'Histoire.
Trackmasters à la productions, Foxy Brown en featuring (à l'époque où elle savait rapper) et bien sûr l'élément plus important pour nous, le sample. "The Sponge" de Bob James et Earl Klugh.
Deux noms dont doivent être habitués les beatmakers ou simplement les amateurs de Sampler/Samplé.
Bob James, pfff, une légende sans nom à ne plus présenter. Pour Earl Klugh, il me semble que les choses sont un peu tendancieuses. Faisant parti du renouveau du Jazz, ce virtuose de la guitare ne fait, pas l'unanimité au sein de grands amateurs de Jazz. On lui reproche de faire du prêt à écouter, de la musique d'ascenseur, bref, de dénaturer le Jazz. Les plus curieux se feront leur propre avis. Pour ma part, c'est vrai que ce n'est pas Joe Pass, mais bon, je reste un profane.
92 marque donc la quatrième (?) collaboration des deux et nous propose par le titre "The Sponge", un joli thème principal qui est la boucle reprise sur le morceau de NaS. Il y a quelques temps, j'avais cramé deux autres samples dont un de Sam The Kid. L'autre, je l'ai oublié.
Excellent Dimanche à toutes et à tous :)




vendredi 8 avril 2016

KLIM Beats - Streetmatic (2016)

Dernier album de KLIM Beats (merci Y20)"Streetmatic" est dans la parfaite continuité de son œuvre: à savoir samples découpés au katana, ligne de basses tout droit sorties des années 90 et bien sûr, il en va de même pour les sets de batteries. Joli; rien à redire. 
Une pépite disponible à petit prix...
Bonne écoute :)

lundi 4 avril 2016

Gato Barbieri - Adios pt. 1

Bon bah, ils tombent comme des mouches, hein... Encore que Gato, a bien vécu quand même. Une discographie riche et passionnante, un génie se renouvelant à chaque album, voilà ce qu'il faudra retenir du "chat".
22/11/1932 - 02/04/2016


vendredi 25 mars 2016

Pseudo Slang - We'll keep looking (2009)

Découvert à l'époque par le maxi de "Broke & copascetic" (que je n'avais pas acheté, d'ailleurs), je fus plutôt assez emballé par l'univers musical du groupe. Sans révolutionner le genre, avec le recul, les instrus bonnes voire même excellentes et les flows très travaillés.
J'ai eu la chance de le trouver chez l'excellent (seul) disquaire HipHop sur Genève et je ne boude pas mon plaisir. Je fais tourner donc...
Bonne écoute ;)


mercredi 23 mars 2016

Phife "Diggy" Dawg - 20.11.1970/23.03.2016


Voilà, un autre super héro nous quitte. 
Phife aura très longtemps porté haut et fort les couleurs du HipHop; faisant parti de l'un des groupes qui aura façonné le Rap pour lui apporter ses lettres de noblesse.
Comme tous les génies, emporté par la maladie... Que dire de plus ?
Merci Phifey :)


dimanche 20 mars 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

Bon, le Sampler/Samplé, pour ceux qui pratiquent, j'entends ceux qui passent presque des nuits blanches sur le site Whosampled a écouter du son comme des fous ou encore mieux, ceux qui écoute de la musique à longueur de journée, est un exercice qui permet de faire des découvertes géniales. Comme par exemple pour celui dont il est question aujourd'hui, je m'explique: je cherche du son sur Bandcamp comme un geek, je décide de chercher un peu ce qui se fait au niveau des beatmakers allemand et je tombe sur Hubet Daviz. Pas sur lui littéralement, mais sur sa musique, hein. Le "Framework ep", en particulier. Jolie basses, bon travail sur les samples quand je reste scotché sur "Boardwalk drive". Tiens tiens, ce sample me dit quelque chose. "Sidestep" de Crown City Rockers sur l'album "Earthtones". Mais là, je sais pas. Le fait d'avoir ralenti le bpm comme, le p'tit travail sur le son, le kick de la batterie. Il y a définitivement "un truc". Puis, ces hihats qui d'ordinaire me feraient carrément péter un plomb, ici je les trouve justes.
Du coup, c'est quoi qu'c'est l'originale ? Si je vous dis Eumir Deodato: un mec qui s'est pillé jusqu'à la moelle épinière, vous voyez de qui je parle ? Producteur brésilien de folie qui profité avec Marcus Vallé entre autre(s), du renouveau musical brésilien à partir des années (fin) 60 pour nous offrir de gros classiques de Soul/Funk.
"First cuckoo" n'est pas son album le plus connu, mais il contient son lot de pépites comme ce "Speak low". Je ne peux que conseiller la discographie de Deodato: d'abord parce que c'est bien et ensuite passque c'est vraiment bien. Voilà, 'peux pas vous dire plus.
Aller, excellent Dimanche à tous :)



mardi 15 mars 2016

Dj Mitsu The Beats - Bayside (2014)

On en avait déja parlé ICI mais mais en même temps, ce morceau est tellement exceptionnel. Puis, hommage au regretté Jay Dee, donc...
"Bayside" de Mitsu The Beats, parfait pour les réveils en douceur...


dimanche 13 mars 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

Bon aujourd'hui, pour ne pas donner dans la facilité, on va parlé de Gang Starr: vous savez, ce célèbre duo de Rap formé par Guru et Dj Premier qui a juste un peu révolutionné le genre. De la technique de flow, de la versatilité et bien sûr côté instrumentation, la mise en place d'une  "École" qui, jusqu'à aujourd'hui, fait matière de référence. Bon, ce qu'il faut savoir en parallèle, c'est qu'en dehors de leur duo, Guru & Primo ont eu des projets solos très intéressant. Celui sûr lequel on se focalise cet après-midi est le "Jazzmatazz2 volume 3 avec la piste "Hustlin' daze".
Projet solo de Guru, mais prod. de Primo quand même; Primo, depuis le temps, on le connait. On sait qu'il ne doit pas voire les couleurs et entendre les sons comme le commun des mortels mais même en sachant tout ça, je suis souvent surpris quand je mets la main sur certains des samples qu'il utilise.
Ici, il revisite "Here I am" du groupe The Blue Notes, d' Harold Melvin. 
Dès le début, on entend tout ce qui va constituer son travail: la basse, le set de batterie entre autres.
Comme d'habitude avec Premier, de la magie.


"Jazzmatazz" 3 n'est pas à inscrire dans la liste des albums classiques à obtenir, cependant, il y a quelques pépites qui valent largement le détour. Ce "Hustlin' daze" en fait aisément parti. Bien produite, bien rappée et chantée, car on retrouve Donell Jones au featuring:  que demander de plus ???


Sur ce, bon Dimanche à toutes et à tous :)

samedi 12 mars 2016

Moka Only - Love & happiness F. Lmno (2014)

Allez, on va se faire plaisir, comme souvent par ici hein; pour commencer ce week-end qui s'annonce ensoleillé (sur Genève en tout cas), nous allons diffuser des bonnes vibes et un peu d'amour. 
"Love & happiness" présente sur "Sex money Moka" sorti en 2014 est un petit astéroïde de bonheur sur lequel est invité à rapper l'alien Lmno. Pour ceux qui n'auraient écouter l'album, il est aussi très lourd.
Trêve de bavardages, excellent week-end à toutes et à tous :)
Édit de 2017: je mets l'album tant qu'à faire :)

lundi 7 mars 2016

Sufficient - Away from home (2016)



Une découverte plutôt cool que ce "Away from home", de l'artiste Sufficient. Je n'ai malheureusement aucunes infos à vous donner sur l'artiste car je n'en trouve pas. A la limite on s'en fout tellement le plus intéressant demeure la musique. 
Amateurs de Rap Analog, courant qui eût ses heures de gloires au milieu des années 2000, ceci est pour vous. Oscillant tantôt entre anolog et pure musique électronique, Sufficient obtient des ambiances aériennes, quasi-spatiale comme en témoignent l'intro et l'outro. Ajouter à cela de la reverbe sur les samples de voix et vous obtenez un trip musical parfait pour vous accompagner en voyage.
Ceci-dit, pour les défenseurs du "Boom-Bap", ça risque d'être rapidement indigeste: car ce tout, aussi maîtrisé qu'il puisse être, fait très/trop synthétique. Oubliez la chaleur d'un bon sample de Jazz et les odeurs cuivrées d'un vieux sets de batteries.
Après, on sait ce que ça veut dire "Rap analog", alors de mon point de vue, certaines des tracks de cet album valent pleinement le voyage et ça, c'est pas Faust Note qui me contredira.
Bonne écoute (ici) à tous ;)


1 - Intro
2 - 1,754 miles
3 - o other girl
4 - Heartwork<3 p="">
5 - North star*
6 - Oasis
7 - Vibe flow
8 - Said & done
9 - Space work//Follow through
10 - Interlude
11 - Sinatra
12 - Chapter II
13 - Love
14 - Always yourz
15 - Thinking.
16 - Twenty8
17 - Waves
18 - Luna
19 - Chill
20 - Wavyy
21 - Sensations
22 - Outro

samedi 5 mars 2016

Bitz The Ambassador - Dikembe (2013)



Morceau assez énervé et bien rappé samplant une guitare électrique de bon aloi, que nous faut-il de plus pour chasser le mauvais temps ?

C'est gratuit par ailleurs, tout comme l'EP dont c'est issu.

Enjoy!

mardi 1 mars 2016

Sasha Kashperko - An evening with Sasha Kashperko (2014)

Bon, en fait, je voulais plus mettre le lien pour l'Ep nommé "An evening with Sasha Kashperko", mais il semblerait que petite beauté ait disparue de Bandcamp... Donc, on se satisfera quand même de LA BOMBE du mini album, même si le son est de qualité médiocre.
Hop-là, après quelques recherches, vous pouvez trouver l'album en entier sur Soundcloud.
Une grosse dédicace aux fans d'Ernest Ranglin et autre John Lee Hooker: "Orbit" est une véritable référence à ces guitar heroes qui ont fait les beaux jours du Blues/Jazz. 
Bref, voilà un sacré coup de guitare dont nous pouvons délecter sans modération; Bonne écoute à tous :)


dimanche 28 février 2016

Le Sampler/Samplé du Dimanche...

Bon aujourd'hui un peu de Rock Progressif, ça vous dit ? Nan ? Bah vous en aurez quand même.
En 1978, le groupe norvégiens Ruphus sort "Flying colour": groupe qui a traversé les années 70 et s'est forgé une réputation aux côtés d'autres pointures comme Genesis, Pink Floyd ou encore Nektar.
On retrouve bien sûr dans cet album tous les ingrédients du genre mais, sentant le courant s'essouffler un peu, on notera la présence de synthétiseurs façon Herbie Hancock qui les démarqueront des autres productions. Cet ajout électronique est d'ailleurs l'un des passages les plus intéressant dans le morceaux que je propose aujourd'hui à savoir "Flying colours" qui est le nom de l'album. Les sonorités ici sont très proche du Funk d'où la présence (peut-être) des synthés. Le rythme est soutenu et on apprécie les bonnes vibes du clavier vintage. Bien sûr, les vocalises de Syvi Lillegaard font l'essentiel du morceaux: elles sont ici justes comme il faut. Où sur d'autres morceaux, on entend clairement que ce n'est pas une "grande chanteuse" (ça n'engage que moi).


Remis au goût du jour par Madvillain avec la track "Disastrous", sur l'album NehruvianDoom ((Sound Of The Son) que je conseille vivement d'ailleurs) de Bishop Neru et MF Doom. Madvillain est bien à créditer sachant que je ne sais pas quelle est par de chacun dans cette prod.: plus de Madlib ou plus de Metal Finger Doom ??
Toujours est-il que c'est le "thème" principal du son qui est samplé. Rien d'extraordinaire vraiment, tellement la boucle est évidente mais Bishop et Doom se posent tellement bien sur l'instrumentale qu'on pourrait crier au génie... Lourd :)
Le son est écoutable à partir de 28:33


Excellent dimanche à toutes et à tous :)

mercredi 24 février 2016

Pour la gloire... :)

J'ai remarqué depuis quelques temps déjà, qu'un p'tit amoureux d'HipHop taguais sur les murs de Genève, en mémoire des soldats tombés. Il semblerait qu'il soit un habitant des Paquis... bon, ce n'est pas pour me déplaire :)





(d'autres tofs à venir)

lundi 22 février 2016

HipHop pour la bonne cause, acte 6 - Kohndo



À l'occasion de la sortie de son dernier album "Intra-Muros" (sortie le 05/02), HipHop Hourra a eu la chance de recevoir Kohndo dans ses locaux virtuels, le temps d'une interview.



A t-on encore besoin de présenter Kohndo ? Oui ? Bon...
Kohndo, originaire du Bénin, ayant grandi au Pont de Sèvres; commence à rapper à l'âge de 13 ans et est introduit dans le milieux par Zoxea son ami d'enfance (On peut pas rêver mieux comme Parrain). Avec son premier groupe "Coup D' état Phonique", formé aux côtés de Daddy Lord C, formation ensuite du collectif "La Cliqua", avec en autre Rocca; ils sortent la bombe "Conçu pour durer" en 1995. Il s'émancipe très tôt de son groupe et tente sa chance comme Han, en solo, mais doit attendre 2003 pour proposer son premier projet "Tout est écrit"; comme pour être sûr de pouvoir offrir à un auditoire, conquis déjà depuis quelques années, un produit fini riche et surtout en phase avec l'artiste devenu un Homme. Un album qui, aujourd'hui encore fait autorité chez les puristes du "Boom-Bap" et qui bien entendu, fait entrer le Rap Français dans une autre dimension.
Parce que 'dimension', il en est exactement question car, lorsque bon nombre de ses contemporains adoptent les modes et humeurs changeantes du HipHop version mainstream, à savoir des productions à la Timbaland, Missy Elliot, Neptunes ou encore Swizz Beatz, lui, reste fidèle à cette certaine idée du HipHop, ou plutôt à cette idée certaine en sortant le "Blind project" en 2004 (qui est resté en bacs 2 semaines sous le nom "Blind test") et le très acclamé "Deux pieds sur terre (stickin' to the ground)" 2 ans plus tard. S'en suivent alors deux éditions de l'album Soulful "Soul inside", l'une en 2011 et l'autre en 2012.
Il faut donc attendre 2016 pour se délecter du dernier cru du K.O.H.N.D.O. et, croyez-moi, l'attente fut totalement justifiée.

HipHop Hourra: Kohndo, tout d'abord merci de nous donner un peu de ton temps, ça nous fait plaisir de t'avoir avec nous, sachant le poids de notre blog dans tout l'océan des médias dits de cultures urbaines, c'est un honneur.

Kohndo: Merci à vous de me recevoir et de me permettre de défendre la sortie de mon album.

3H: Laisse-moi commencer tout ceci par une question qui, je pense est tout à fait légitime: on te connait aujourd'hui depuis un certain temps, tu fais partie intégrante du paysage musical français, mais, pourquoi continuer de rapper ?

Kohndo: Après 20 ans de carrière, je suis convaincu que la mission d'un artiste est de créer; et tant que cette envie de créer se manifeste en moi, je continue, je le fais car, c'est dans ma nature. La question peut se poser car dans ce milieu il n'est pas facile de distinguer "L'Art" du "Rap game". Dans L'Art, nous trouvons la Musique. Moi, je suis musicien-artiste et ma fonction dans la vie est de créer de la musique, de tenter de faire des choses belles donc je le fais.

3H: Quand bien même ton auditoire se réduirait, tu continuerais... (il coupe)

Konhdo: Soyons clairs, mon auditoire ne se réduit pas: il augmente. N'étant pas un artiste signé en major, j'ai l'opportunité de séduire encore et encore des gens qui aiment la vraie musique. En ce sens qu'aucuns moyens détournés ne sont employés pour aller chercher de la visibilité. Je suis là pour continuer de faire ce que je sais faire du mieux que je peux et c'est ce qui transparaît dans ma musique.


 3H: Qu'est-ce que ça fait, justement, pour quelqu'un comme toi de continuer à vivre ce HipHop qui n'est pas bankable aux yeux de la masse alors qu'il te serait facile de "jouer le jeu" des majors" ?

Kohndo: On m'a déjà cette question... Pose cette question à des mecs comme Leroy Hudson ou Curtis Mayfield à l'arrivée du Disco, par exemple...

3H: Ouais, bon, Curtis, a eu une traversée du désert appelée "années 80" qui n'est pas glorieuse quand même...

Kohndo: Effectivement il y a quelques albums moins bons, beaucoup moins bons que la musique proposée auparavant mais il a quand même laissé des classiques. De toute façon, les époques, l'histoire, changent. Il faut juste continuer à faire son truc, sans mentir. Que ton public te suive ou non, reste fidèle à ta musique. Ne pas se poser de question(s), travailler et laisser l'époque être juge de ce que l'on fait. Si on apporte une pierre à l'édifice, on reste et dans le cas contraire on part. Et il faut savoir partir avec grâce.

3H: Tu pourrais justement partir, si le vent venait à tourner ?

Kohndo: C'est compliqué comme question car, tu la poses à quelqu'un qui va défendre son 4ème album. Tu vois, est-ce que ça a du sens d'aller sur la piste pour courir un 100 mètres sans avoir envie de vaincre ? Quand tu crées, tu as envies d'apporter quelque chose et ce quelque chose tu l'apportes avec toute l’énergie possible. Le jour où je n'aurai plus l'envie, je ferai autre chose.

3H: Qu'apporte "Intra-Muros" à ta discographie ? Quels sont les thèmes abordés ?

Kohndo: Je trouve que c'est toujours très difficile d'expliquer ce qu'un disque peut amener en émotions. PAR CONTRE, ce disque, c'est du "Boom-Bap", qui vient de cet endroit là, de cette époque, qui a une vraie énergie. J'essaie jusqu'à aujourd'hui de toujours être là où on ne m'attend pas. C'est ce qui fait que mon auditoire me redécouvre à chacune de mes sorties. Au niveau des thèmes, en fait, j'ai travaillé pendant 8 ans dans l'univers carcéral et je me demandais comment parler de l'enfermement et surtout comment aborder la problématique de notre 'liberté'. Que fait-on de notre liberté ? J'ai donc écrit un album conceptuel, qui conte la traversée de Paris d'un chauffeur de taxi, étranger, qui est en attente de renouvellement de sa carte de séjour. Au fur et à mesure de son périple, découvre tous les milieux et les différents classes sociales de Paris. Le monde de la nuit, la drogue, le Paris qui peut être glamour et qui ne l'est pas. De plus, j'ai voulu y intégrer un côté intergénérationnel en invitant Nekfeu dans un morceau où l'on confronte nos visions de ce monde, de cette société. Et le constat est que malgré les différences d'âge, nous combattons les mêmes démons avec la même envie d'avancer dans la vie. Beaucoup de sujets sont abordés: des sujets sérieux, d'autres moins, mais toujours traités avec finesse. C'est un peu dans cette optique là que la pochette a été créée. Des barreaux, des barrières mais avec des plumes pour rappeler cette légèreté.

3H: Au niveau des featurings donc, Nekfeu...

Kohndo: Nekfeu oui, Oxmo, A2H. Je pense que ça définit bien ma position, qui je suis. Un artiste actuel ayant des ancrages, profonds, dans les années 90. En même temps, avec ce vécu, il est important pour moi de montrer que des ponts sont possibles entre les générations, d'où la participation de Nekfeu...
Et puis, sans (trop) m'avancer, je suis presque sûr que cet album te parlera car, bien que je ne sois pas bloqué dans le passé, il fait appel à des souvenirs, à une énergie d'une époque que les fans de La Cliqua ont connu. Une aura différente de mes précédents albums sachant que ce que j'espère à chacune de mes sorties, c'est que ceux qui me connaissent ne soient pas déçus...

3H: Bah voilà, c'est quasiment le mot de la fin. En tant qu'amoureux de musique, acheteur presque compulsif, je ne peux que souhaiter que des artistes de ton calibre continuent à nous abreuver de belles choses. Mille et un mercis de t'être arrêté chez nous, nous te souhaitons le meilleur pour ce disque et la suite de ta carrière et bien sûr, longue vie au HipHop.

Kohndo: Tout le plaisir est pour moi. Merci de m'avoir invité et à très bientôt.


 --------------------------------------

"Intra-Muros" donc, est de ces albums dont le succès critique ne sera pas à démontrer. Écrit en une époque où l'artiste se meut facilement en publicitaire plutôt qu'en défenseur de la Culture; il est toujours intéressant de se pencher sur ce qu'ont à dire les derniers vrais lyricistes, à forte raison pour nous, lecteurs d'HipHop Hourra, car nous avons tendance à continuer d'écouter du Rap surtout parce que nous suivons les beatmakers. L'essentiel est donc là, à cet endroit, à cet instant où nous avons la chance de pouvoir suivre un artiste qui sait écrire du Rap. 
Quelque part, c'est historique... je ne peux que vous encourager à vous procurer cet album et à faire parti de l'Histoire.