mercredi 19 juillet 2017

L'âge d'Or du Rap Français

En ces périodes de rétro-ceci, rétro-cela, retour du vinyle, de sneakers des années 90 genre 'Reebok Pump' ou 'Air Jordan 4', il fallait s'attendre à ce que cette vibe nostalgique (et/ou mercantile) touche aussi le Rap Français. Aussi, sont arrivés, il faut le dire, pour notre plus grand plaisir cette série de concerts façon "Age tendre, la tournée des idoles" mais cette fois-ci remplis de dj's et rappeurs: bref, un revival de ce que les cultures ont eu de mieux à nous offrir.
Secteur Ä, IAM,  2 Bal', Puccino entre autres, le tout dans une seule et unique soirée: c'est génial ! C'est vraiment lorsque se matérialise un tel projet que l'on peut voire à quel point nous avons pu assister à 'quelque chose' de grand. Une époque où tout était à faire, où il fallait être bon pour espérer toucher les gens... Bref, sans rentrer dans cet éternel constat sur la transformation du mouvement, quand bien même les choses sont à remettre dans leur contexte et époque, il est vraiment plaisant d'avoir cette concentration de VRAI RAP sur scène.
Là où je vais être moins enthousiaste c'est qu'une telle tournée ne peut revendiquer le titre "D'Âge D'Or (...)" sans inviter Démocrates D, Mafia Underground, La FF, Fabe (nom de dieu), Tout Simplement Noir et il en manque encore. Je ne parle même d'NTM qui boycotte ce genre de rassemblement mais bon; voilà, s'il fallait émettre une remarque ce serait celle-ci. 
Je terminerai par cette réflexion qui part d'une sortie de Rockin Squat qui soutient mordicus qu'il n'est pas nostalgique. J'espère sincèrement qu'il pense ce qu'il dit car, avec le statut qu'il a, ce qu'il a accompli, s'il reconnait l'implication qui a été la sienne dans les dernières productions, derniers mcs; quel serait l'utilité de tout ça alors ?


mardi 11 juillet 2017

Prodigy (1974-2017)

Le Monde du HipHop pleure depuis peu l'une de ses étoiles les plus brillantes: Prodigy de Mobb Deep s'en est allé le 20 Juin 2017.  Au delà de la perte de l'homme, celle de l'artiste est tout aussi douloureuse. Quand bien même les dernières années du duo ne reflètent en rien ce qu'ils ont apporté au mouvement durant la période dite des "Années Dorées", on ne peut qu'amèrement regretté le décès d'Albert Johnson, à forte raison quand l'on sait que c'est la maladie qui l'emporte...
Cela dit, réjouissons-nous, car après la tristesse, arrive ce moment où beaucoup vont poster (si ce n'est pas déjà fait) un p'tit son en hommage du défunt.
Il aurait été facile de balancer un "Shook one pt. 2", "Keep it thoro" ou encore "Hell on earth", je choisi de dégainer "Back at you", que l'on trouve sur la bande originale du film "Sunset Park" (un bon moyen aussi de découvrir ou redécouvrir ce film).
Bonne musique à tous ;)