mercredi 30 janvier 2013

Musique Classique: Acte 7 - Dj Premier

Ok ok, bon: par où commencer ? Par le début me direz-vous, mais ça fuse tellement que j'ai peur de rater mon démarrage !
Dj Premier, Primo, Pree, l'un des dj producteurs les plus connus et reconnus de la planète HipHop, l'un des plus incontournables, un must, une valeur sûre et peut-être, sans exagérer, une Nation à lui tout seul.

Autant pour beaucoup, Jay Dee est, fut, a été le producteur le plus influent du début des années 2000, Premier, Christopher Edward Martin de son vrai nom, est celui qui aura porter sur ses épaules les années dorées; bon, les épaules de Pete Rock étaient là aussi, mais on parlera plus tard !
Au delà de Gang Starr et/ou de Guru, sur lequel vous pouvez trouver un superbe article ICI, Primo a su apposer sa patte si particulière sur bon nombre de morceaux qui sont aujourd'hui et surtout depuis toujours des classiques. Pour ceux qui voudraient vraiment écouter un album avec ses prods tout le long, je ne peux que proposer d'écouter du Gang Starr: sérieux, y'a pas mieux pour saisir le travail du bonhomme, sublimé par le flow du regretté Guru...

Aussi loin que je me rappelle, la première fois que j'ai entendu parler de Dj Premier en tant que producteur à part entière, c'était pour 'I've lost my ignorance', sur l'album 'The Rebirth of cool' des Dream Warriors (sorti en 1994). Une claque reçue en pleine gueule... comme beaucoup d'autres par la suite !


En parallèle de son travail avec Guru, Primo trouve le temps de produire les membres de la Gang Starr Foundation: vous savez ces quelques fous qui savaient à peu près manier le mic comme par exemple Jeru The Damaja, Afu-Ra, Group Home, Bahamadia, Big Shug... chacun d'eux a laisser des classiques qui ont eu l'effet de bombes aussi dévastatrices qu'un millier d'attaques nucléaires.


Avec Group Home, Primo engendre quelque chose qui va au-delà du mouvement HipHop: on touche pratiquement au divin. Être là au moment où le Rap cherche et édifie ses fondations, dans cet océan de jeunes loups remontés et surtout très travailleurs qu'étaient Pete Rock & Cl Smooth, le Wu-Tang, De La Soul, DITC, les Phärcyde et bien d'autres, mais arriver avec l'énergie nécessaire pour accoucher d'une telle œuvre ! Pas besoin de parler de 'Livin' proof' et de la track éponyme comme étant l'un des albums qui stigmatisent le mieux les 'Golden years'. 

Pour Jeru, ici aussi tout converge pour marquer de manière indélébile le monde: un superbe mc, un magnifique sample, un clip:


 


Et comme à l'époque il était bon et nécessaire d'être accompagné par de gentes dames, le crew se dote d'une voix féminine, mais surtout pour kicker fort, en fait. Bahamadia arrive en 93, mais mettra quand même presque 2 ans pour boucler son 'Kollage', son premier opus. Je vous laisse regarder pour plus d'infos...


Je ne m'avance pas trop en disant que si le projet Gang Starr n'avait pas nécessite autant de temps et d'énergie, des projets plus concrets de la GS Foundation auraient pu être aussi dangereux que des albums du groupe Wu-Tang.


'Crush' est le single, sorti en 96, qui lance véritablement la carrière de Big Shug. Un proche de Primo qui l'accompagne bien souvent lors des différentes tournées de celui-ci.

En 2000 sort 'Body of the life force', premier album d'Afu-Ra (et parallèlement l'un des derniers à être produit dans les locaux D&D avant que ceux-ci soit racheté par Primo): ici Dj Premier ne produit pas l'intégralité de la galette mais encore une fois, en bon fournisseur qu'il est achemine jusqu'à nos oreilles l'excellent 'Mic stance' mais surtout le génial 'Equality'.



En plus d'être le producteur attitré d'un certain nombres entités citées plus haut, quand il parsème des instrus ici et là, le résultat est toujours le même, à savoir ruptures d’anévrismes, multiples orgasmes et hémorragies internes qui sont au menu, en témoignent 'Real HipHop' de Das EFX et 'The shit is real' de Fat Joe.




Quand je vous parlais plus haut de divin, il est un moment, qui, lui aussi a tout du divin: quand en 93 Premier est sollicité par l'entourage d'un petit vendeur de drogues rêvant de jours meilleurs.
Sur 'Illmatic' sorti en 94, NaS bénéficie de 2 des plus belles tracks jamais produites par Primo: 'Memory lane (sittin' in da park)' et bien sûr 'Represent'.


D'ailleurs, Primo a été pendant très longtemps ce que Jay Dee fut pour Busta Rhymes: à savoir le producteur qui sauvait par ses jolies tracks un album de la médiocrité. 'N.Y. Stae of mind pt. 2' et 'NaS is like' sur I am, 'Come get me' sur NaStradamaus, '2nd chillhood' sur Stillmatic...


L'une de ses plus grandes qualités est l'indéniable fait que tout au long de sa carrière, il a su s'entourer des meilleurs mc's: ainsi quand Rakim sort son premier album, on y trouve le super single 'It's been a long time'.


Plus tard, les deux amis se retrouvent sur le second album de Rakim, 'The Master' (1997), là encore, single !


À ce jour, Premier reste l'un des rares producteurs à réussir à placer ses prods en single: Premier est un argument de vente non-négligeable, voilà pourquoi 'Reality check' du duo Verbal Theat a bénéficié d'une grosse campagne télé et radio à l'époque, pareil pour le remix de 'Voodoo child' d'Afu-Ra, qui s'est retrouvé playlisté sur de nombreuses compil', 'Crooklyn' de l’éphémère groupe reformé pour l'occas avec de nouveaux protagonistes: 


Sans compter des prods pour O.C. et le regretté Big L (D.I.T.C.), Krs One 


des prods pour Mos Def, cette p*te de Christina Aguillera, Black Eyed Peas et j'en passe tellement il y en a.




Bientôt 30 ans de carrière pour cet infatigable amoureux de musique qui, malgré, un léger essoufflement,  continue d'injecter régulièrement de son essence vitale dans le mouvement HipHop. 
Musique Classique, Primo ? Si lui ne l'est pas, alors personne ne l'est !

mardi 29 janvier 2013

Me'shell NdegeOcello - Criterion




Track disponible sur la 'Cookie mixtape' de Me'Shell N'Degeocello...
Fermez les volets, tamisez les lumières et laissez-vous emporter loin, très loin...

mercredi 23 janvier 2013

Jay-Z - A Million And One Questions (Instrumental) [Prod DJ Premier]


Version instrumentale de A Million And One Questions, extrait de l'album In My Lifetime, Vol. 1 de Jay-Z sorti fin 1997 aux États-Unis.
Que dire, si ce n'est que c'est ma production préférée de DJ Premier ! Enfin, je parle de celle qui va du début jusqu'à 2mn18. Écoutez-moi ce charley parfait, ce snare de ouf, le sample d'Aaliyah qui va bien... Et vous, quelle est votre prod préférée de Preemo ?
Bonne écoute à tous en tous les cas.

dimanche 20 janvier 2013

Le Sampler/Samplé du dimanche: la réponse, t'entends !

Bah voilà, avec ce qu'il faut d'indices, je vois que tous les détectives arrivent à des bonnes conclusions; il fallait évidemment trouver De La Soul, avec 'Thru ya city', sur l'album 'AOI: mosaic thump' et bien sûr produite par feu Jay Dee.


Bien vu Thomas, envoie-moi ton adresse ICI et dans la semaine (normalement) tu recevras ton précieux cadeau !!!
Rendez-vous la semaine prochaine pour le jeu suivant ;)

Le Sampler/Samplé du dimanche !

Chers ami(e)s, sachez que de par ce traditionnel message dominical, nous rendrons hommage à un très grand producteur disparu il y a maintenant bientôt sept ans. 
En 1982, au Canada, sous l'impulsion de Freddie James, deux jeunes midinettes sortent un album qui ne restera pas forcement dans les anus, mais qui apportera son lot de classiques, d'abord pour la communauté Funk et ensuite pour la communauté HipHop. 
En l'an de grâce 82, Rosalind Hunt and Lyn Cullerie qui forment le binôme 'Chéri' sortent 'Murphy's law' qui reste quand même numéro un des ventes quelques temps, ce qui n'est pas négligeable pour des canadiens...
Remis donc au gout du jour au début des années 2000 par un super-producteur, pour un super-groupe qui bénéficiera d'un article 'Musique Classique' sous peu.
Si avec tous ces indices, vous séchez...
Celui ou celle qui me donnera le nom du prodo et le nom du groupe pour lequel a été samplé 'Come with me', recevra en cadeau ceci: Astro traveling de Lonnie Liston Smith & The Cosmic Echoes' en vinyl (album d'époque, tonton).

(Celle-ci est pour tous les amateurs de bonne Funk à l'ancienne ;) )


Comme d'hab', vous avez jusqu'à 16h pour donner votre réponse qui, j’espère, ne sortira pas de Google: j'veux les gens, il est facile celui-ci... :)
Puis dépêchez-vous, y'a des dalleux, ici !

jeudi 17 janvier 2013

Somepling - Mellowbay Keys (2013)


Bonjour à tous et à toutes, c'est Cheeks aux manettes ! Ça faisait quelques temps que je n'avais pas pris la plume... mais quelque chose a attiré mon attention, il y a peu de temps : le talentueux beatmaker français Somepling a sorti un nouveau projet.
Vous vous souvenez de cet EP aux productions feutrées et dont la version physique était un petit trésor de packaging ? Eh bien rebelote, voici Mellowbay Keys, un 7" (ou 45 tours comme disaient nos parents).
Deux morceaux, un sur chaque face, et quels morceaux ! Des petits joyaux de beatmaking très smooth, encore une fois, qui viennent nous flatter l'oreille. Les yeux ne seront pas en reste si vous choisissez de commander la version vinyle et de ne pas en rester au digital. Mais je vous conseille de vous hâter, vu qu'il n'y en a eu que 100 de produits en tout... C'est du "fait maison", "fait main", "artisanal" comme nous le dit l'artiste sur son Bandcamp.
Ceci et le fait que le prix est très raisonnable font que je ne mettrai pas de lien DDL, vous savez ce qu'il vous reste à faire si vous voulez vraiment voir de quoi il retourne.
Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter une bonne écoute ainsi qu'une bonne année 2013 au passage !



1) Mellowbay Keys (part 1)
2) Mellowbay Keys (part 2)

El Michels Affair - The PJ's from afar (2009)



Malgré les années, ce projet est toujours aussi agréable aux oreilles. Pour les retardataires, 2009 marque le retour du groupe El Michels affair qui signe un vrai faut hommage* au Clan Wu-Tang; ou comment revisiter l'univers musical du célèbre groupe de Rap new-yorkais à la manière 'live band'.
Exercice maîtrisé et très joliment réussi...

*bien que la track ici présentée ne soit pas un projet du Wu


1- Duel of the iron mcs
2 - C.R.E.A.M.
3 - Mystery of chessboxin’
4 - Can it all be so simple
5 - Uzi (Pinky ring) 
6 - Interlude
7 - Glaciers of ice
8 - Cherchez la ghost
9 - Criminology
10 - Heaven & hell
11 - Bring da ruckus
12 - Protect ya neck
13 - Incarcerated scarfaces
14 - Shimmy shimmy ya
15 - Outro]



dimanche 13 janvier 2013

Le Sampler/Samplé du dimanche !

Hoplà, bonjour à toutes et à tous, nous nous arrêtons aujourd'hui d'abord en 1975, avec la sortie de 'Just another way to say I love you' de Barry White. Un album classique de balades Soul typique des années 70 avec ses thèmes scindés en plusieurs parties, en témoignent 'Love serenade' qui fait l'objet de SS dominical. 
Superbe morceau servi par des violons tantôt agressifs puis très apaisants, un beat qui s'efface pour ne laisser que la cymbale dans un changement de rythme qui prend des allures épiques de marche nuptiale; quand on connait un peu Barry White, on comprend bien vite pourquoi !


(Nous ferons l'amour sur la serenade de l'amour)... Trop fort Barry !

Remise au goût du jour par Gravediggaz, groupe satellite du Wu-Tang Clan qui en 1997 sort le génial 'The Pick, the sickel & the shovel', en parti produit par Rza. Mais c'est Goldfinghaz qui signe 'Never gonna come back' qui aurait facilement pu paraitre en maxi.


lundi 7 janvier 2013

Collective beat tape volume 1


Petit projet instrumental initié par un combo de prodos francos-belges, cette petite beat tape est une des jolies choses à écouter de cette nouvelle année.
Agréables moments à l'écoute en perspective, sans toutefois crier au génié: bonne écoute ;)


dimanche 6 janvier 2013

Le Sampler/Samplé du dimanche !

Amateurs de bonnes grosses lignes de basses Funky, ceci est pour vous !
Une fois n'est pas coutume, nous allons commencé par le sampler: ici Dj Quik, qui, en 1995 sort la grosse bombe qu'est 'Safe & sound'; un parfait mélange de G Funk et Rap Funky, dans la parfaite lignée de ce qui se faisait du côté de la côte Ouest à l'époque me direz-vous, mais presque avec un côté instrumental live band. Avec cette album l'enfoiré de Blood montre qu'il est non seulement un talentueux rappeur mais aussi un musicien émérite ! 
Dans cet album (qui fait date) donc, nous trouvons la track cachée 'Tanqueray' véritable ode à la bonne grosse fête comme on en faisait à l'ancienne...


Et pour le samplé, la méga bombe du super groupe de Funk New-yorkais Brass Construction, 'Get up to get down'. Grosses basses, synthé, savant mélange de Parliament et de Funk de l'état d'Ohio.
Chanson issue du génial album 'Brass Construction V' sorti en 1979*. Aïe aïe aïe...


(Nous n'avons malheureusement pas pu trouver de lien pour cet album, néanmoins, un best-of daté de 1997 est dispo ICI)

mardi 1 janvier 2013

1 er post !

HipHop Hourra vous souhaite une heureuse et excellent année 2013 !
Que 2013 vous soit favorable à tous plans et surtout, au niveau musical...

Pour commencer l'année, pas de compilation(s), mais plutôt une petite vidéo documentaire mettant en scène le gus ayant la plus grande collection de vinyles au monde: rien que ça !
;)