jeudi 11 juillet 2013

Prodigy & Alchemist - Albert Einstein (2013)


Oui je sais, ça fait déjà quelques temps qu'il est un peu partout sur la toile, mais je tenais à le poster car je le trouve quelque peu réussi, cet album.
Les productions, assurées par The Alchemist, sont parfaites; là où le bât blesse un peu c'est plutôt au niveau de Prodigy au micro, qui est tout de même assez mou. Toutefois on connaît son côté nonchalant et grimey, c'est efficace en général mais attention à ne pas s'endormir...
Enjoy!



01 Intro
02 Lmdkv
03 Give Em Hell
04 Stay Dope
05 Curb Ya Dog
06 Death Sentence (feat. Roc Marciano)
07 Bear Meat
08 Y.N.T. (feat. Domo Genesis)
09 R.I.P. (feat. Havoc & Raekwon)
10 Dough Pildin
11 Confessions
12 Bible Paper
13 The One (feat. Action Bronson)
14 Breeze
15 Raw Forever
16 Say My Name

2 commentaires:

Jyuza a dit…

Après une longue écoute et surtout après lui avoir laissé le temps quand même, j'suis déçu par l'album.
Manque un peu de pêche les instrus je trouve :/

Cheeks a dit…

Oui, en fait les prods sans drums ou avec des drums en retrait c'est un peu la nouvelle marque de fabrique d'Alchemist. Quoique ça dépend du MC pour qui il produit. Par exemple ce côté-là était flagrant sur "Rare Chandeliers" avec Action Bronson, le fait que ça samplait surtout du Rock psyché/prog n'y était pas étranger je pense : c'était dans l'esprit. Un peu comme sur son "Russian Roulette" qui faisait la part belle aux samples russes du même style musical. Résultat : un patchwork de samples ne contenant pas beaucoup de drums.