samedi 23 septembre 2017

Faust Note #78


 Tracklist:
Sh_m - I
Sam Gellaitry - Higher
sam gellaitry - want u 2
DILIP-- & KEV - Want you
Hans - july 1 - forget it!
C OATH - Love For U
C OATH - Closer
C OATH - Better
Slom - Shibuya Lights
Chromonicci. & KMB - Pendulum
Senpu - Make Me Feel
Ian Ewing j walk (with TyLuv.)
Jasmine Max - Be cool
Sugi-wa - crème
Tsuruda - Brrrap!!
Geode - Portal
K-Wash - Stay Phresh
Kyle Hall - Damn! I'm Feelin Real Close
Kyle Hall - Teacher Plant
Lone - Crush Mood
Letherette - Flowatch
Toro y Moi - Mirage
CYGN - All Your Love
Sivey - Red 5
Tom Misch - Crazy Dream (feat. Loyle Carner)
Tom Misch -South Of The River
Tom Misch - Sunshine
Incompletetheory - byemyself
The Nightbirds - Goodbye
Mozaic - Right With (U)
Singularis - Jazz
deedontcare - Usher [Flip] 117
Byron The Aquarius - Im Still Learning (Girls)
byron the aquarius - Why She Play These Games (Mind)
Frenquency - Starfunk (Deep Shoq Remix)
JD. Reid - Rhodesonmars

dimanche 17 septembre 2017

Le Sampler/Samplé du Dimanche

Voilà, on en parlait Jeudi, ce s/s tire donc son origine dans un des sons de l'album "Ear the streets" de The Conscious Daughters: le bien Funky "Something to ride (Funky expedition remix)".



Gros son cliché de la côte ouest à souhait: sur-chemises, Dickies, lowriders et autres signes disctintifs de cet univers cher à Snoop anciennement 'Doggy Dog'.
En fait, en tombant sur ce son, non seulement je connaissais l'original du superbe groupe S.O.S Band ('Just the way you like it' en 1984), mais je savais aussi que j'avais déjà entendu un autre son avec sample-là... Bon, ça m'a pris trois semaines pour me rappeler le quoi du qu'est-ce, mais voilà: Maxwell, la chanson "Ascension" et là encore, un remix; sauf qu'ici bien sûr, on navigue en eaux résolument soulfuls.
Allez, trois ambiances pour le prix d'une, c'est pas mal pour un dimanche. Excellente journée à tous ;)





jeudi 14 septembre 2017

The Conscious Daughters - Ear the streets (1993)



J'me refais GTA 5 ces derniers temps et en saignant (une fois de plus) la radio 'West Coast Classics', je rekiffe sur le "We roll deep" de The Conscious Daughters; mais cette fois-ci, vraiment en mode 'sampler/samplé' et ce, dès l'intro de la chanson. 'Qui a samplé ça déjà ?' Jay Dee, pour Slum Village sur l'ablum 'Fantastic'. Ouf ! Il ne m'aura pas fait galérer celui-ci. 
Étant donné que je n'ai jamais écouté l'album des filles, je décide de me le procurer: des productions de Paris G-Funk de toute beauté et surtout Carla Smith aka CMG et Karryl Smith aka Special One sont d'excellentes rappeuses. Alors bien sûr, il ne faut pas être allergique au flow typiquement West Coastet à forte raison avec cette grosse influence du début des années 90.
Ayant eu une grosse période côte ouest, je m'étonne encore d'être passé à côté de cet album: non pas que ce soit une tuerie absolue mais parce qu'il comporte quelques classiques, dont le remix de "Something to ride" dont on reparlera dimanche. 
Sur ce, bonne écoute à toutes et à tous ;)




Ear to the streets

1 - Princess of poetry
2 - Shitty situation
3 - TCD in da front
4 - Somethin' to ride to (Fonky expedition)
5 - We Roll Deep
6 - Showdown F. Paris
7 - Wife of a gangsta
8 - Dex gog
9 - Crazybitchmadness
10 - Da Mac flow
11 - What's a girl to do ?


samedi 9 septembre 2017

Mr. Carmack - Brazilian blowjob (2015)

Mr. Carmack, producteur originaire d'Hawaï, dont le travail voyage du Rap (Boom Bap) à la Trap Music en passant par du Futur Funk a balancé cette douce track il a de ça quelques années: "Brazilian blowjob', qui se traduit par 'fellation brésilienne'. 
Un p'tit sample d'Astrud Gilberto, un un set de batterie bien calé et le tour est joué.
Classique en puissance :)


lundi 4 septembre 2017

Abstract Orchestra - Dilla (2017)



Allez, en premier lieu, je remercie chaleureusement la sœur 'Vienschillerdansmabulle' pour m'avoir fait découvrir ce petit projet bien sympathique; et dans un deuxième temps oui, encore un projet dédié au regretté Jay Dee, me direz-vous. Vous avez totalement raison, cependant, celui-ci vaut la peine d'écrire quelques lignes pour le présenter.
Depuis quelques années maintenant, divers hommages à Dilla pullulent un peu partout ici et là: beaucoup ont été chroniqués sur 3H, d'autres simplement postés dans la shoutbox. Albums, petits mix, covers à l'identique, inspiré(s) de... bref, pas besoin d'un dessin d'art pour savoir que rendre hommage à James Yancey à été, est et surtout SERA ENCORE une grande source d'inspiration.
Pour ma part, je l'ai déjà par ici je crois, mais les seuls hommages que je valide sont "Bayside" de Dj Mitsu The Beats, sorti en 2014 et le délicieux "Dilla joints" orchestré par les Roots. J'ai écouté des trucs bien cools et très bien faits entre temps, mais ces deux œuvres là, ont un truc en plus. 
Et, ce truc en plus, eh bien, force est de constaté que je le retrouve dans ce "Dilla": quand j'ai checké le bandcamp pour la première fois, je me suis dis un peu à la va-vite 'encoreunalbumdédiéàDillaenversioninstru' blablabla et donc, j'ai commencé à l'écouté un peu... avec condescendance. Une écoute. Une deuxième. Tiens ? Une troisième et pour finir toute la soirée. Le côté live band qui, justement ne m'attirait pas des masses, je l'ai trouvé vraiment poussé: le tout est bien rythmé et respecte presque à la lettre les bpm originaux. Le tout se trouve agrémenté de quelques vocalises, là encore, rien d'original, mais tant qu'à faire... Slum Village, Dilla, JayLib, tout y passe et de fort belle manière. Je note aussi les deux tracks qui se nomment "Dilla mix" qui sont des pots-pourris bien colorés et odorants comme je les aime. 

Parlons quand même un peu du groupe qui est derrière ce projet: basé à Leeds, l'Abstract Orchestra est une condensé sensé de talentueux musiciens qui se sont associés pour célébrer la musique, à travers le travail de Jay Dee. Fortement inspiré par le concert donné par les Roots et Jay Z, accompagnés par une batterie de 40 musicos. Pas plus d'infos malheureusement :/

Ce "Dilla" se démarque aussi, selon moi, du côté un peu 'snob' du 'Timeless: suite for Ma Dukes" par son profil moins officiel et surtout plus simple. Après, ce n'est qu'un avis, hein !
Agréablement surpris par ce "Dilla" et j'espère que vous le serez autant que moi.
A toutes et à tous, bonne écoute ;)